Méditation

Méditation : instructions de base pour une bonne posture

Publié le 5 janvier 2016
La méditation, une pause bienvenue dans un monde frénétique
La méditation, une pause bienvenue dans un monde frénétique
© Pixabay

Bien méditer n'est pas de tout repos pour le corps ! Conseils pour s'installer correctement pour ceux qui veulent méditer assis par terre.

Pour trouver avec précision sa juste posture assise, on peut s’appuyer sur les six points suivants :
Le bassin et les jambes
En premier lieu, il s’agit de trouver son assise. Les fesses sont posées sur le coussin, on peut sentir ses ischions, ces deux pointes osseuses, bien en appui sur le coussin, et légèrement balancer de droite à gauche ou d’avant en arrière pour trouver sa juste verticalité. Les jambes Pourquoi app rendre à pratiquer la bienveillance…  sont croisées devant nous, le bord extérieur de chaque pied reposant sur le sol. Le poids du corps descend littéralement dans le bassin et les jambes. Faites l’exercice suivant : mentalement, placez le poids du corps dans votre thorax, puis faites-le descendre dans le bassin et les jambes. Faites cet exercice plusieurs fois jusqu’à vraiment sentir que vous êtes pleinement assis sur la terre.​
Le dos
Le dos est érigé, la colonne vertébrale tient votre verticalité, mais les épaules sont détendues, relâchées. Essayez de tenir les épaules légèrement haussées, puis relâchez-les. Le dos est tenu et la poitrine est ouverte. Trouvez le juste équilibre entre trop cambré et trop voûté. Là encore, vous pouvez faire de légers mouvements pour trouver votre position qui, du reste, peut légèrement varier d’une session à une autre, suivant votre forme physique.​​
Les mains
Les mains sont posées bien à plat sur les cuisses. Pour cela, vous pouvez laisser pendre vos bras très Naturellement de chaque côté du tronc, La méditation de la bienveill ance, c'est malin puis plier les coudes, en bougeant seulement les avant-bras pour venir placer les mains sur les cuisses.​
La tête
La tête est droite également, la nuque dans le prolongement du dos, le menton légèrement rentré. La tête est comme tenue par un fil qui la relie au ciel. Prenez soin de toujours bien relâcher les épaules.​
Le regard
Le regard est posé sur le sol à environ 1,50 m devant vous. Les yeux sont ouverts et tout à fait détendus, comme au repos. Le regard n’est pas crispé, il ne regarde rien de particulier, il est juste doucement posé sur le sol. Si vous avez du mal à garder un regard détendu, vous pouvez le lever à l’horizontale puis imaginer que vous suivez des yeux une feuille d’arbre qui tombe au sol.​
La bouche 
La bouche est légèrement entrouverte, de quoi laisser passer le souffle, la mâchoire inférieure est tout à fait détendue.
 

Cet article est extrait du livre La méditation de la bienveillance, de Marie-Laurence Cattoire, paru aux éditions Leduc.S

Retrouvez aussi Marie-Laurence Cattoire sur son blog, www.meditation-et-action.com

Articles du dossier Méditation et relaxation
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte