Animaux

Quelle alimentation pour chiens et chats ?

Publié le 16 février 2015
L'alimentation, un facteur clé de la santé des animaux
L'alimentation, un facteur clé de la santé des animaux
© Pixabay

Comme pour les êtres humains, la nourriture de vos amis à quatre pattes doit être adaptée à leur métabolisme. Quelques conseils pour une alimentation saine et un animal en pleine santé !

Cet article est un extrait du livre Créez vos produits 100% naturels, de Maïté Molla-Petot, paru aux Editions Bussières. Ce livre est une mine de conseils et astuces économiques, écologiques et faciles à adopter dans tous les domaines du quotidien.

Dans cet extrait, découvrez les conseils de Maïté Molla-Petot pour l'alimentation des animaux.

 

Deux solutions s’offrent à vous pour nourrir votre compagnon correctement.

- Lui faire la cuisine mais d’une façon adaptée à son espèce, son poids et son âge. Vous trouverez tous les renseignements nécessaires dans le livre de Marie-France Muller qui s’intitule Médecines douces pour animaux, mieux les soigner et les aimer. C’est, selon moi, la meilleure des solutions car si les ingrédients sont bien choisis et préparés ils apportent une quantité d’Energie Vitale (Ch’i, Ki, Prâna) considérable.

Sans entrer dans les détails, sachez seulement qu’il vous faudra respecter les proportions suivantes :
- 1/3 de céréales complètes
- 1/3 de viande ou poisson ou œuf
- 1/3 de légumes (sauf légumineuses et pommes de terre).

Ces recommandations sont évidemment générales. Des particularités notables doivent être respectées pour certaines races de chiens et de chats dans le domaine alimentaire. Seul un professionnel de la diététique animale pourra vous renseigner efficacement. Par exemple, certains chiens de type nordique ou berger blanc ont un besoin impératif de poisson, ce que ne savent pas toujours les vétérinaires. Par ailleurs, lorsque l’on vous conseille, pour vous ou votre animal, de ne pas manger trop gras cela signifie « ne pas surajouter de graisse (sauces, etc) » mais l’huile d’olive ou le peu de beurre utilisés pour la cuisson ne vous ferons pas de mal, bien au contraire. Des graisses il en faut : en diététique cela s’appelle des lipides et sans lipides vous ne pourriez pas vivre !

Le point le plus important est de ne pas consommer de graisses modifiées comme celles qui sont hydrogénées par exemple.

- Achetez des croquettes de qualité. J’ai bien dit « croquettes » car, à moins que votre animal ait des problèmes de transit et que le vétérinaire ait interdit la nourriture solide, il ne faut jamais leur donner des boîtes. En effet, les aliments en boîte ou en cannette, pour les humains comme pour les animaux, contiennent de nombreux poisons dont les bien connus bisphénol A et métaux lourds ! Tout cela étant, encore une fois, voulu et entretenu au plus haut niveau pour que nous et nos animaux rapportions toujours plus d’argent à certains industriels en devenant dépendants aux drogues alimentaires et en tombant régulièrement malades. Donc, exit la pâtée.

Achetez des croquettes, mais jamais celles des supermarchés car il n’y a pas de nourriture réellement haut-de-gamme dans ces endroits. Un exemple parmi d’autres : les croquettes des grandes surfaces ne contiennent pas de véritables morceaux de viande ou de poisson, elles ne sont que trempées dans des graisses animales (avis aux amateurs !) dont certaines sont parfois hydrogénées qui plus est. La nourriture haut-de-gamme, au contraire, contient bel et bien ce qu’elle affiche. Bien sûr les aliments disponibles chez les vétérinaires sont très chers car les fabricants en profitent. Il est heureusement possible de trouver du haut-de-gamme à prix bien plus petit en se détournant des grandes enseignes bios ou non, spécialisées ou non dans les animaux, et des vétérinaires, et en cherchant un revendeur de croquettes produites localement (France, Allemagne) à des prix honnêtes. Vous aurez alors la surprise de découvrir tout ce que les petites entreprises françaises ou de pays voisins sont capables de faire pour la santé de vos animaux et pour des prix tout-à-fait abordables, bien moindres que ceux que pratiquent les marques fournissant les vétérinaires : haut-de-gamme, bio, sans OGM...

Si vous choisissez la nourriture industrielle, quelle qu’elle soit, rajoutez quand même régulièrement du riz complet ou des pâtes complètes à la ration pour l’équilibre intestinal de votre animal. Faites cela une fois par jour ou tous les deux jours pour votre chien et 2 fois par semaine pour votre chat. Veillez à ce que les pâtes ou le riz soient bien cuits et ne donnez jamais de produits à base de farine raffinée (blanche). Mieux vaut ne rien leur donner que de les empoisonner...

 

 

Cet article est un extrait du livre Créez vos produits 100% naturels, de Maïté Molla-Petot, paru aux Editions Bussières. Ce livre est une mine de conseils et astuces économiques, écologiques et faciles à adopter dans tous les domaines du quotidien.

Articles du dossier Mon animal et moi
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réaction à l'article
Par Laurenzerl le 20 février 2015 à 13h12
pas de céréales pour les chiens !!

Et pourquoi pas les pommes de terre ? C'est bcp + sain pour les chiens que les céréales... Et si vous faites la cuisine pour votre chien, rajoutez absolument du calcium car son organisme ne peut pas le fabriquer.
Des croquettes ??? Mais c'est de la nourriture morte ! Pas naturelle du tout... passée à la friteuse pour enrober de gras appétissant afin que les chiens mordent à l'arnaque... la meilleure solution, c'est barf si le chien est un chiot que vous pouvez éduquer vous-même.
La pâtée + mauvaise que les croquettes ?! quand c'est une bonne marque, une boîte c'est mieux... sauf en r aison du revêtement intérieur, s'il est blanc, la résine synthétique contient du Bisphénol A.

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte