Digital détox

Stop, je déconnecte ! Mon cahier spécial digital détox

Publié le 29 décembre 2015
Fan de bio, de beau et de bon, passionnée par les questions de diversité, de développement personnel et de médecines naturelles.
Et si on se déconnectait ?
Et si on se déconnectait ?
© Pixabay

Accro aux nouvelles technologies ? On aura certainement du mal à l'admettre, si tant est que l'on se sente concernée par le sujet. Et pourtant, l'heure de la détox digitale sonne pour nous tous, car oui, nous sommes tous accros !

Mais nan, je ne suis pas intoxiquée par le net ! Enfin, pas vraiment. Quoi que…  si j’y réfléchis bien… Comment puis-je qualifier ma consommation d’internet ? Suis-je accro à l’ordinateur, le smartphone, la console et la tablette ? Puis-je passer une journée sans me connecter à un réseau social ? Combien de minutes, d’heures, je passe devant un écran ? Et puis, ça veut dire quoi déjà, ce mot bizarre, « phubbing » : « avoir le nez rivé sur son smartphone ou sa tablette » ? Bon ok, je suis peut-être un peu, mais vraiment un tout petit peu accro alors. Mais ça ne compte pas vraiment, si ? Si ? 
Voici l’une des probables réactions à la lecture du Cahier digital détox d’Isabelle Fontaine, journaliste et spécialiste du bien-être et de la santé naturelle. Un livre, ou plutôt un « livre-cahier-boite-à-outils-jeu-pour-toute-la-famille » pour nous aider à 1. prendre conscience de notre degré d’intoxication digitale, 2. y remédier, et 3. gagner en qualité de vie. 
Et autant dire qu’Isabelle sait de quoi elle parle. Un matin elle s’est levée en se disant « la télé, c’est fini ». Hop, ni une ni deux, elle a réuni ses enfants et leur a gentiment expliqué que Madame TV allait partir en vacances… loin. Et devinez quoi ? Ce sont ses enfants eux-mêmes qui lui ont fait au-revoir de la main. Ils se sont tellement prêté au jeu que depuis, ils ne conçoivent plus la vie à travers un écran.  
Joliment conçu, ce cahier nous permet d’évaluer, par une série de tests sympas, notre degré d’intoxication digitale. Attention, prises de conscience garanties ! Noooooon, ce n’est pas possible, je ne passe pas autant de temps devant la télé/Facebook/Game of throne ?! Ben si. Suffit de comptabiliser. 
On peut d’ailleurs y faire des découvertes surprenantes, et se découvrir de nouveaux symptômes plus ou moins drôles, et plus ou moins complémentaires. On peut très bien, par exemple, se diagnostiquer à la fois FOMOiste (Fear of Missing Out, anxiété liée au net et aux réseaux sociaux se traduisant par la peur de rater quelque chose), nomophobique (peur de perdre ou d’être séparé de son smartphone qui contient « toute notre vie »), et en pleine crise de binge watching (le fait de regarder des séries en boucle pendant des heures). Ça fait réfléchir hein ? Et oui, tout ça existe bel et bien.
Mais pas de panique, ça se soigne… un peu plus loin au fil des pages. 
On commence déjà par la phase d’échauffement, en se donnant des mini-défis : ne pas allumer l’ordi le soir en rentrant du boulot, faire un trajet retour boulot-maison sans checker ses mails (ni les alertes facebook, c’est pareil) par exemple.
Puis on passe aux choses sérieuses : adopter un programme personnalisé, selon nos envies, notre motivation et notre courage.  Trois programmes au choix : une détox au quotidien pour les moins intoxiquées ou les plus craintives, une détox familiale, et une total détox (aie !) pour les warrior. Armée d’un planning, de tableaux à remplir, d’objectifs à surveiller et d’étapes à respecter… on est prête à relever le défi (et si on atteint les objectifs, c’est mieux).
L’important, c’est que l’on ne se sent jamais seule. Ce cahier est une mine de conseils, astuces, solutions, pour gérer au mieux les potentiels craquages et combler l’éventuel manque numérique. Au programme, que du bonheur IRL (In real Life) : prendre soin de soi, se reconnecter à la nature, revenir au présent, être là pour les autres (vraiment là), méditer, utiliser les bienfaits des huiles essentielles… Du bonheur, on vous dit !
Enfin, vient le temps du bilan. J’en suis où dans mes objectifs ? Atteints ? Partiellement ? Euh, joker ?
Dans tous les cas c’est génial, et on a forcément gagné quelque chose de positif dans l’aventure.
Verdict ? Plutôt fière de soi, pour sûr, et nouvelle convertie à la vie numérico-raisonnée. Sans ce cahier, on n’y serait certainement pas arrivée, on n’aurait d’ailleurs probablement jamais commencé ce challenge. Et ce qui est bien, c’est qu’on peut le reprendre, le réutiliser, le gribouiller quand on veut. Alors, à quand le prochain jeûne digital ?
Pour aller plus loin, découvrez les deux blogs d’Isabelle Fontaine :
Son blog Histoire d'Intuition et le site collaboratif Vivre mieux 
 
Isabelle Fontaine
Editions Solar, 2015
 
 

Notre contributrice 

Léa Durupt est l'auteure du blog Je bénis l'inventeurcontributrice au blog participatif Vivremieux ! et co-animatrice sur Radio Médecine Douce.

Retrouvez Lea Durupt pour sa chronique sur Radio Medecine Douce

Toutes les chroniques de Lea sont sur sa page Facebook

 

Articles du dossier Les livres de Léa
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte