4ème dimension…

Publié le 24 septembre 2008 - Mis à jour le 15 novembre 2012

Je suis allée ce matin avec mon fiston (6 ans bien tassés) acheter mes habituelles crèmes dans un magasin Bio que je ne nommerai pas. Et là, je fus accueillie par un jeune homme un peu allumé mais pas méchant, et qui pensait visiblement être tout à fait normal…   Au moment de payer, mon fils reste en arrêt devant un grand tableau (élixirs de fleurs) présentant des photos de fleurs. Il commence donc à regarder et à me montrer ses préférées. Jusque là, rien de bien extraordinaire, n’est-ce pas ? Un enfant qui joue à choisir des fleurs et des couleurs…   Le jeune vendeur demande à mon fils les fleurs qu’il préfère et entame SERIEUSEMENT un discours sur le langage des fleurs et la signification des choix de mon garnement.   « Sensibilité un peu froissée ces derniers temps mais courage pour se dépasser dans l’épreuve». Voilà une belle interprétation sauvage faite avec la plus grande conviction ! A côté, l’horoscope et Mme Irma, c’est scientifique !   Voilà exactement le genre de choses qui me font fuir dans la nébuleuse « bio et nature », et qui discréditent souvent notre engagement pour un plus grand respect de la nature. C’est dommage car cela occulte ce qui est véritablement utile…   « On n’est pas des imbéciles, on a même de l’instruction, au lycée papa, au lycée papi, au lycée papillon », vous connaissez ce vieux tube du temps de votre grand-mère ?

Muriel Berthelot
Articles du thème Eco-citoyenne
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réactions à l'article
Par Anne Ghesquière le 26 septembre 2008 à 08h01
OK ton gars était peut-être

OK ton gars était peut-être fumeux mais tout n'est pas rationnel dans la vie ! Comment expliques-tu ton attirance vers telle ou telle personne, tes humeurs du matin, comment choisis-tu tes vêtements, ta nourriture ? Tout ce que nous faisons est instinct ! Laissons couler parfois cet instinct profond qui est en nous. Non, non, tout n'est pas rationnel et explications scientifiques. Je m'y refuse et pense sincèrement qu'il y a d'autres "dimensions" effectivement inexplorées par l'homme (l'âme en est une !)

Anne

Par matyass le 26 septembre 2008 à 09h35
Assez d'accord. C'est très

Assez d'accord. C'est très drôle quand on regarde d'ailleurs la biographie du Docteur Bach de réaliser qu'il a de lui-même déterminé que telle ou telle fleur avait telle ou telle propriété ! Il faisait cela d'instinct en suivant ses émotions disait-il...Quand on voit la précision et l'efficacité des fleurs de Bach on ne doute pas de sa méthode...

Par barbaso le 22 octobre 2008 à 10h22
Je te comprends tout à fait,

Je te comprends tout à fait, je suis très cartésienne et si j'admets que certaines choses ne soient pas expliquées, je n'admets pas qu'elles ne soient pas explicables ! Et je trouve que l'obscurantisme nous guette bien assez comme ça pour ne pas tomber dans le spiritualisme sous prétexte qu'on mange des légumes bio ! Je suis athée et je ne crois pas en mère Nature.

Par tilma8 le 24 octobre 2008 à 10h45
URGENT- Prise de contact

Bonjour,
Je suis journaliste et souhaiterais rentrer en contact avec Muriel concernant un sujet sur le BIO.
C'est assez urgent.
Merci de me contactez au plus vite

Par bergamote le 5 novembre 2008 à 13h33
Poétique des fleurs

Aaah l'odeur entêtante de la rose tiédie par le soleil, le délicat parfum de la violette qui vient juste de sortir de terre, la transparence des clochettes de muguet dans la lumière du matin...

Le langage des fleurs, c'est de la poésie pure ! Et la poésie fait du bien à l'âme des rêveurs (et des autres aussi, non ?) Mais, vous y croyez vous à a poésie ? Tout le monde sait bien que ce n'est pas vrai. Et c'est pour cela que c'est si bon. Comme pour le langage des fleurs.

Mais ceci dit, je comprends tout à fait ton point de vue Muriel, et j'ajoute même que je partage ton extrême méfiance pour tous ces discours à mi-chemin entre la spiritualité et l'illumination douteuse. Sous prétexte qu'on parle de nature, tous les fantasmes et les extrapolations sont permis.

J'ai une grande passion pour les ingrédients de beauté naturels. Je pense qu'ils sont extrêmement bons à la fois pour l'homme et pour son environnement (et donc encore pour l'homme au final). Pourtant, quand on commence à me dire qu'une huile de beauté va me mettre de bonne humeur parce qu'elle puise sa force d'une substance incroyable produite par un insecte (et qui se trouve en quantité infinitésimale dans le produit), là j'ai comme un voyant rouge qui s'allume.

Chacun sa religion, chacun ses convictions et son ressenti. Mais je trouve que dans le bio plus qu'ailleurs, certains abusent de la crédulité des gens face à la nature pour vendre des produits "miracles" (en général très chers).

De plus en plus de gens se mettent à découvrir les produits bio. C'est formidable ! Tout l'enjeu actuel se trouve, il me semble, dans la qualité de l'information que l'on délivre à ces néconsommateurs bio. Non pas des infos fumeuses et assez opaques (celles-là même qui font le lit des sectes), mais des informations de qualité, vérifiées, étayées, justifiées qui doivent permettre de guider le plus grand nombre vers de nouvelles habitudes responsables et éclairées (et non pas illuminées ;-)

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !