Fin de consommation

Publié le 19 octobre 2007 - Mis à jour le 15 novembre 2012

Au secours ! Je ne veux plus consommer ! Je n’en peux plus d’être sans cesse sommée d’acheter tout et n’importe quoi, sous peine de disparaître socialement… C’est vrai que je vis dans un quartier d’excès de mode, et en plus, la fashion week qui colonise toutes les galeries et magasins du coin, vient juste de se terminer… Overdose de filles à la mode de l’année prochaine !   Je veux être démodée ! Je veux être et je veux faire. Je ne veux plus acheter sans fin, suivant des modes qui ne me concernent pas. Mes enfants et moi n’avons pas besoin d’une garde-robe complète renouvelée tous les trois mois, il nous faut juste deux ou trois tenues jolies et faciles. Revenons au fondamental : se vêtir pour ne pas avoir froid ou chaud, ne pas être nu, et quand même, se sentir suffisamment bien et beau.   Cette course qui concerne la mode, la déco, l’habitat, la voiture et même l’éducation des enfants (!) me semble de plus en plus radicalement absurde. Je rêve de troc, d’entraide, d’échange de compétences…

Muriel Berthelot
Articles du thème Eco-citoyenne
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réactions à l'article
Par j_fleur le 19 octobre 2007 à 09h55
Je suis absolument d'accord

Je suis absolument d'accord avec vous. Cette surconsommation est exaspérante et nous fait passer à côté de l'essentiel. Il y a lgtps que j'ai fait un grand ménage dans mon environnement, jetant ou donnant tout le superflux et je ne m'en porte pas plus mal bien au contraire.

Par annaanna le 19 octobre 2007 à 20h10
Comme c'est vrai !

Je suis si contente de lire ton post :=) Et en même temps quelle tentation d'être si souvent sollicité pour acheter tout et n'importe quoi. Comme tu le dis si bien : revenons à l'être au lieu d'être dans l'avoir.

Par elisa le 23 octobre 2007 à 19h32
Comment ça l'éducation des

Comment ça l'éducation des enfants ?

Par murielberthelot le 29 octobre 2007 à 09h08
Bonjour Elisa

Bonjour Elisa

J'ai un fils de 5 1/2 ans, et il y a déjà une course à la meilleure éducation : cours d'anglais, cours de sport, cours de musique... Le ski également : à 5 ans il pourrait déjà être en retard. Misère, il ne sait pas encore nager ni faire du vélo sans petites roues ! Voilà très rapidement ce que j'avais en tête. Sans parler du choix des écoles (bonne / mauvaise réputation) et choix d'écoles privées mieux famées ou alternatives mais hors de prix.

A bientôt

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !