Marie Babolat, 43 ans, privilégie les achats en vrac

Publié le 21 avril 2009 - Mis à jour le 15 novembre 2012

Découvrez les bons plans bio de Marie : acheter en vrac, faire son pain et ses confitures maison,... !

Les bons plans bio de Marie

Petite présentation : quadra séduisante, Marie Babolat, commerciale, vit à Morlaix (29), petite ville de 15 000 habitants et berceau de la chanteuse excentrique Brigitte Fontaine. Il y a sept ans, cette ancienne Parisienne a choisi d'y poser ses valises et celles de sa tribu -son mari Philippe, ses trois filles de 21, 18 et 13 ans et ses deux chats de gouttière.

Le déclic bio : à l'arrivée du premier bébé il y a 21 ans, Marie a voulu faire « les choses plus sainement ». A l'époque, elle achetait « des petits pots bio pour bébé venus d'Allemagne ». Et puis, au fil des années, cette nouvelle consommation s'est intensifiée. Notamment lors des scandales alimentaires.

Bons plans : le Leader Price de Brest. Le plein bio mensuel pour une addition économe! Pour les courses hebdomadaires, le marché du samedi de Morlaix ou la Biocoop de St-Martin-des-Champs. Marie privilégie les achats en vrac. Moins chers et plus écolo. Et déplore d'ailleurs de ne pouvoir trouver les produits d'entretien autrement qu'emballés. Pour ces raisons, elle s'approvisionne en farine directement chez un minotier, Philippe Fèvre, à Scrignac dans les Monts d'Arrée !

Astuces perso : le pain maison ! Tous les deux jours, Marie fait vrombir sa machine pour fabriquer des miches aux céréales et lin/tournesol. Pour les apéro-dinatoires, elle joue sur ses recettes pour concocter du pain à la tapenade ou aux fruits secs. L'autre grande spécialité maison, ce sont les confitures très parfumées (fraise-menthe poivrée ou gelée de coing au thé noir).

Cécile Renouard
Articles du thème Développement durable
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réactions à l'article
Par titine à pieds le 8 novembre 2009 à 20h14
le pain fait maison

je viens de prendre connaissance de ce site pour la premiere fois car ça commence pas mal am'intriguer"les decroissants",ça me rappelle 1968 ou on voulait tous (les jeunes) aller vivre dans une ferme et tout partager,et41 ans apres nous revoila dans notre HLM avec notre machine a pain.
c'est vrai on se donne bonne conscience en faisant le plus possible a la maison,mais je doute fort que ce soit durable et autant economique qu'on le dise...le boulanger allumera son four pendant tres longtemps encore pouquoi ne pas profiter de ça et a la place de rester a la maison pour tout faire soi meme ,mettre une bonne paire de baskets et aller travailler a pieds!

Par lunazen le 23 août 2010 à 15h59
Faire soi-même

Faire soi-même, c'est aussi une fierté et puis avouons-le, c'est parfois, équivalent, en terme de goût au meilleur produit d'un artisan.
Alors, oui, ça peut prendre du temps mais la machine à pain, elle fonctionne seule donc on peut faire autre chose en attendant et ça n'empêche pas de marcher pour aller travailler, ce que j'ai toujours fait.

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !