Cot-cotPublié le 16 janvier 2012 - Mis à jour le 10 novembre 2014

Tendance : élever des poules en ville

Des oeufs frais et bio tous les matins ? Je dis oui ! Et si on élevait des poules sur notre balcon ?

Osez la poule en ville !
Osez la poule en ville !

Elle est rousse, blanche ou noire, elle fait « côt-côt » quand elle est contente… et elle habite sur votre balcon. Une erreur ? Mais non, c’est bien une poule, et là, il est temps d’aller chercher l’œuf qu’elle vient de pondre.

Les poules dans les jardins ou sur les balcons, c’est la dernière tendance qui ruralise un peu la ville. Venu d’outre-Atlantique, l’élevage de poules en ville connaît un franc succès en France, y compris dans les grandes villes comme Paris. La seule limite : la place disponible. Sur un petit balcon, à côté des herbes aromatiques, une seule poule trouve sa place. Mais dès que l’espace s’agrandit, mieux vaut en prendre deux ou plus : les poules n’aiment pas être seules. Avec qui caqueter ?

Rassurez-vous, pour avoir des œufs frais tous les matins, vous n’avez pas besoin de prendre l’option « réveil matin ». Le coq n’est nécessaire que si vous voulez des poussins, et de toute façon, il n’est pas le bienvenu en ville. La poule, par contre, n’est pas plus soumise à réglementation qu’un petit rongeur. Renseignez-vous toutefois auprès de votre mairie, qui peut avoir publié un arrêté municipal sur le sujet, et auprès de votre syndic’ : pas sûr que les voisins apprécient l’odeur un peu particulière qui émanera de votre balcon !

Si vous surmontez ces obstacles, à vous la belle vie ! Les œufs sont bien jaunes et le goût plus fort. Tout le monde voudra connaître votre secret de cuisine ! Et les poules rendent plein d’autres services. Elles se régalent de toutes les épluchures et déchets végétaux, de pain, de pâtes et bien sûr de graines et de maïs, surtout l’hiver. Une seule restriction : elles n’aiment ni les agrumes et les épluchures de pommes de terre. Evitez aussi la viande si vous ne voulez pas qu’elles deviennent agressives. Par contre, rendez-leur leurs coquilles d’œufs ou offrez-leur des coquilles d’huîtres pour qu’elles aient de beaux œufs.

En adoptant une poule comme animal de compagnie, vous trouvez un jardinier hors pair. Si vous avez un petit carré de verdure, n’hésitez pas à les y lâcher ! Elles s’occuperont de votre jardin avec soin et de façon bien plus écologique qu’un désherbant : finie la mousse au milieu de la pelouse. De même, plus besoin d’insecticide : elles se régaleront des limaces, pucerons, et autres bestioles qui grouillent sous nos pieds.

Et pour le logement ? Plusieurs architectes occupent déjà ce créneau. Le Belge Bernard De Jonghe, de KotKot in the city, construit de magnifiques poulaillers en bois, sur mesure et originaux. En France, Eco-Poules propose plusieurs gammes de poulaillers standards à monter soi-même. Plus haut de gamme, Pousse créative propose un Cocot'home chic et urbain.

Convaincue ? Il ne vous reste plus qu’à acheter votre poule. Attention, ne vous trompez pas d’animal ! La petite poule longiligne est peut-être plus jolie, mais la vraie poule pondeuse est plutôt rondouillette. Elle vous donnera près de 200 œufs par an, avec une période creuse en hiver, et vit 4 à 5 ans.

Tendance : élever des poules en ville
Envie de réagir ?
Je prends la parole
Réactions à l'article
Par lunazen le 5 février 2012 à 19h45
Pourquoi pas

C'est une bonne idée à condition de ne pas oublier qu'il s'agit d'un être vivant et donc de le traiter avec respect comme n'importe quel animal de compagnie. Si j'avais un jardin, pourquoi pas mais en appartement, sans balcon, ce sont mes chats qui sont les rois qui sont les rois ! ;-) De vrais pantouflards !

Répondre
Par monalysa le 11 mai 2013 à 19h13
Les poules en milieu urbain

Cela devrait être permis dans toutes les villes d'avoir son petit poulailler de quelques poules pour avoir des oeufs frais tout les jours! :)

Répondre
Par jeannesol le 14 novembre 2014 à 13h12
A leur place...

aimerions nous être confinés sur un balcon dans le but de produire des oeufs ? les poules comme tous les autres animaux ont besoin d'espace et de nature, de plus elles se mettent fréquemment en pause de ponte. Que vont alors faire les gens si leurs poules ne pondent plus ??

Répondre
Par benhur81 le 15 novembre 2014 à 19h08
poule sur le balcon

Les poules en ville :mille fois d'accord; je pratique et je fais la promotion en installant autant de poulaillers que possible chez famille et amis.
Mais de grâce il faut raison garder!
Si vous connaissez un peu les poules :d'abord comme quasiment tous les animaux elle déteste être seule. Mais surtout une poule gratte le sol; alors la mettre sur 2m² de béton, s'il vous plait, renoncez

Répondre
Je réagis à l'article
Déjà membre? Je me connecte