Une maison 100% écologique

Publié le 4 juin 2009 - Mis à jour le 11 septembre 2009

Avez-vous fait appel à un constructeur écologique pour la construction de votre maison ?
Maryline Abeguille : Non, nous avons sollicité un architecte pour la réalisation des plans et avons ensuite fait appel à différents corps de métier pour le chantier.
 
Avez-vous rencontrer des difficultés pour trouver des artisans sensibles à votre démarche environnementale ?
M. A. : Nous avons eu beaucoup de chance… Un menuisier de notre région venait d’acquérir l’exclusivité de commercialisation du processus de fabrication KLH. Ce procédé autrichien n’utilise que des panneaux de bois massif d’épicéa FSC contrecollés à l’aide de colle écologique et donc sans aucune émission de COV. Les plans de la maison sont directement envoyés à l’usine et d’immenses panneaux sont ensuite livrés numérotés et prêts à être assemblés. Nous avons mis 2 jours pour monter l’ensemble du projet!
 
Et pour les autres corps de métiers ?
M. A. : Ce menuisier avait organisé une porte ouverte pour faire connaître sa démarche et avait invité ce jour-là beaucoup d’artisans de la région.
 
Qu’avez-vous privilégié comme matériaux de construction ?
M. A. : Pour l’isolation nous avons opté pour de la laine de bois et des panneaux de liège. Pour les cloisons, nous avons choisi à la place du traditionnel placoplâtre  des panneaux de Fermacell, des plaques faites à partir de briques de lait recyclées.

Et pour la décoration ?
M. A. : Du parquet bois pour l’étage et pour le rez-de-chaussée nous avons coulé une dalle de sable et chaux et posé des carreaux de terre cuite. Concernant les peintures, elles sont écologiques (de la marque Natura et biofa) et nous avons aussi réalisé nos propres enduits à l’aide de chaux et de pigments.

 
Et pour tout ce qui concerne les dépenses d’eau et d’énergie ?
M. A. : Pour notre consommation d’eau nous avons bien sûr fixé des embouts à chaque robinet ce qui permet de minimiser nos dépenses. Nous avons aussi un système de récupération d’eau de pluie. Pour le chauffage, nous utilisons uniquement un poêle de masse, installé stratégiquement au milieu de la pièce centrale qui rayonne dans toute la maison. L’étage est conçu en mezzanine et en hiver, nous ouvrons simplement les portes des chambres. Le principe est de mettre toutes les 24 heures 7kg de bois que nous récupérons sous forme de palettes ou chez nos voisins qui taillent leurs arbres. Pour l’eau chaude, nous avons un ballon qui fonctionne en aéro-thermie et également 18m2 de panneaux solaires photovoltaïques sur le toit. Ainsi, nous sommes pratiquement autonomes énergétiquement parlant
 
Qu’est-ce-qui vous a poussé à vous tourner vers la construction écologique ?
M. A. : L’envie, tout simplement, de construire quelque chose qui pourrait disparaître sans laisser de trace.
 
Pour plus d’informations sur ce projet et pour découvrir tous les artisans qui ont participé à cette aventure, rendez vous sur les sites suivants : www.maisoneco.com
Marie Lorrain
Articles du thème Développement durable
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !