Camille, la fille de ma collègue et néanmoins amie Sabine (la preuve que 2 femmes peuvent  travailler côte à côte depuis 7 ans et rester des copines … voilà pour vous Messieurs !)  a attrapé la première grippe de l’année !  Sabine est donc restée 3 jours à la maison pour  soigner sa petite chérie.  Donc, moi, j’ai quand même dû travailler plus que d’habitude ; normal, elle ferait la même chose pour moi.  Puis, à force de rester enfermée avec sa fille, Sabine l’a attrapée la fameuse grippe et a été absente 1 semaine.  Bon, j’ai encore travaillé un peu plus dur pour récupérer le retard.  Elle est revenue, en pleine forme, jeudi et on s’est raconté toutes nos petites histoires de ces 10 derniers jours.  Comme on n’avait pas le temps au bureau, nous sommes allées boire un verre après le boulot. Et voilà que depuis samedi, je passe du chaud au froid tous les ¼ d’heure, je me sens « patraque » et je commence à avoir mal à la gorge.  Eh bien Madame la Grippe ne passera pas par moi, j’ai ressorti mon arsenal  « prévention-refroidissements » :

-          Le soir, un bon « grog », avec du thé vert, du rhum et du miel,

-          En journée, du thé vert  bien chaud, avec du jus de citron, une goutte d’huile essentielle de cannelle, une d’huile essentielle de ravensare.  Attention, même si elle est sans alcool, cette boisson est à consommer avec modération : 3 fois par jour suffiront largement ; les huiles essentielles, même si elles sont d’excellentes qualité et choisies avec un label bio certifié, ne doivent pas être utilisées à la légère : respectez bien les précautions d’usage et ne dépassez pas les doses indiquées.

-          Si vous possédez un diffuseur à huiles essentielles, complétez  la  prévention  en y versant quelques gouttes d’eucalyptus.  Diffusez quelques minutes et faites une petite sieste bien au chaud dans la pièce

 

Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte