Gap remis en cause

Publié le 29 octobre 2007 - Mis à jour le 15 novembre 2012

Scandale chez Gap, à l'heure où l'hebdomadaire britannique "The Observer" dévoile des conditions de travail proche de l'esclavage dans un atelier en Inde.

Alors que Gap sort une gamme de vêtements bio pour enfant, la société retire de la vente une blouse destinée à être vendue à Noël dans toutes les boutiques Gap. En effet, un reportage paru hier dans "The Observer", revue hebdomadaire britannique, montre un atelier sous-traitant de Gap en Inde où les travailleurs sont de jeunes enfants "loués" à leurs parents, travaillant sous la menace de coups et sans rémunération.
 
Dan Henkle, vice-président chargé de la responsabilité sociale du groupe américain, a déclaré que "ces allégations à propos d'un atelier non autorisé en Inde sont profondément attristantes. Dans aucune circonstance il n'est acceptable que des enfants fabriquent ou travaillent sur des vêtements".
 
Cette nouvelle confirme une des décisions phares du Grenelle de l'environnement, que Nicolas Sarkozy compte proposer à Bruxelles : instaurer aux frontières une taxe sur les produits importés des pays qui ne font aucun effort sur l'environnement, qu'il soit écologique ou social.
M.L.
Articles du thème Mode éthique
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !