Les algues, secret de beauté

Publié le 21 août 2007 - Mis à jour le 15 novembre 2012

Revitalisantes, amincissantes, les algues possèdent de très intéressantes vertus pour les soins de la peau. Que contiennent donc ces végétaux marins ?

Les algues, secret de beauté

Une composition riche et équilibrée

Les algues sont une excellente source de nutriments et de minéraux ayant une haute affinité pour les cellules cutanées. Cet apport très complet en actifs nourrit et stimule les cellules vivantes de l'épiderme et favorise le renouvellement cutané. Par exemple, les minéraux participent au bon équilibre et à la vitalité des cellules, notamment en participant à l'activité de nombreuses enzymes. Les algues en sont une des principales sources, notamment potassium, sodium, calcium, magnésium, soufre, phosphore, iode...

Des hydrocolloïdes hydratants

Afin d'augmenter l'effet hydratant des cosmétiques, on y ajoute des molécules capables de retenir l'eau et de la délivrer à la peau. Les trois principaux agents hydratants (hydrocolloïdes) extraits des algues sont l'agar agar ou gélose, l'alginate et le carraghénane. Contrairement aux polymères chimiques (PEG, PPG...), ils ont une affinité élevée pour la peau. Employés pour apporter douceur et onctuosité aux préparations cosmétiques, ils hydratent la peau et favorisent la réparation cutanée. Ces propriétés hydratantes et stimulantes des extraits d'algues ont été démontrées scientifiquement, notamment par une étude clinique japonaise publiée en 2002 [Fujimura T et al. J Cosmet Sci. 2002;53(1):1-9.]

Une source originale d'antioxydants

Une propriété moins connue des algues est leur apport en facteurs antioxydants puissants. Ceux-ci aident à lutter contre la production des radicaux libres impliqués dans le vieillissement cutané, qui se traduit par un épaississement de la peau, une perte de l'élasticité et du tonus cutané et l'apparition de rides et de ridules. Selon les espèces, on y trouve les vitamines E et C, des caroténoïdes (fucoxanthine, lutéine, zéaxanthine, astaxanthine), des polyphénols, de la phycoéryhthine, de la superoxyde dismutase (SOD)...

Des actifs plus spécifiques

Certaines algues contiennent des actifs ayant des activités plus spécifiques. Par exemple, la chlorelle stimule la synthèse du collagène et la coralline rose (Corallina officinalis) améliore la cohésion cellulaire et l’oxygénation des cellules. Porphyra ombillicalis, une algue rouge des côtes bretonnes, contient un filtre solaire dont l'efficacité a été démontrée scientifiquement.

Des propriétés amincissantes

Les soins locaux aux algues sont connus pour redonner souplesse et élasticité à la peau mais aussi pour lutter contre la cellulite. En stimulant la circulation veineuse et lymphatique, ils facilitent le drainage, tout en favorisant l'élimination des graisses en surcharge. C'est l'iode des algues, absorbé par la peau, qui contribue à cet effet anti-graisse (lipolytique). Il est encore mieux d'associer les algues aux huiles essentielles drainantes, pour une efficacité optimale (notamment genévrier, lavande, romarin, citron, cyprès toujours vert...).

Sylvie Hampikian
Articles du thème Soin du corps
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !