Rencontre

Rencontre avec Valérie Demars, arômaparfumeur passionnée

Publié le 10 avril 2015
Fondatrice de FemininBio, directrice de collection chez Eyrolles, dingue de bio, folle de nature, de running et par dessus tout de l'évolution de la conscience de l'être humain ;-)
Valérie Demars : parfumeur et créatrice d'Aimée de Mars
Valérie Demars : parfumeur et créatrice d'Aimée de Mars
© Valérie Demars

Après un parcours classique dans l'industrie cosmétique, Valérie Demars a choisi de vivre son rêve : parfumeur. La marque Aimée de Mars prend son envol en 2015. Une plongée dans le monde de la parfumerie pour une rencontre pleine de poésie.

Quelle est l'histoire d'Aimée de Mars® ?
Devenir parfumeur était un rêve d'enfant. Le nom de ma marque est un hommage à ma grand-mère, Aimée, car c'est dans son jardin que cette vocation est née. Elle était agricultrice et m'a transmis la conscience de la nature sacrée. J'allais chez elle tout le temps après l'école, et je chéris le souvenir des roses et des framboises que nous allions cueillir ensemble.

Quel est votre parcours ?
J'ai commencé à travailler dans l'industrie cosmétique, où je formulais des produits de cosmétique conventionnelle. Puis j'ai découvert les produits bio et naturels, et j'ai bifurqué vers ce secteur. Je manage des équipes, des budgets, mais je passais à coté de mon rêve. Ce n'était pas la créativité que je souhaitais exprimer. En même temps, je ne me sentais pas capable de me lancer. Alors j'ai oublié mon rêve pendant des années,  même si les parfums restaient très importants pour moi.

Comment avez-vous renoué avec votre rêve ?
Suite à un problème de santé, j'ai perdu totalement l'audition de l'oreille gauche. Ça a été la première prise de conscience que quelque chose clochait. Cette épreuve m'a permis de me reconnecter à mon rêve d'enfance, je m'en suis rappelé. J'ai créé un petit laboratoire à la maison, j'ai commencé à mélanger les matières, encouragée par ma famille, mes amis. Et c'est ainsi que l'histoire d'Aimée de Mars® a commencé.

Comment formulez-vous vos parfums ?
Le parfum est ma façon de célébrer combien la nature est bienveillante, généreuse et divine. J’assemble les matières les plus précieuses, les plus rares voire même sacrées pour une parfumerie authentique, active et délicate. 
Ainsi, Mystique Améthyste, un oriental doux, a été formulé autour de la Myrrhe et de l’Encens, pour nous relier à notre spiritualité et créativité. Avec Belle Rose, j’ai travaillé sur l’ouverture du cœur avec la Rose de Bulgarie, symbole de la connaissance, celle qui vient du cœur.

Avez-vous réussi à créer une formulation 100 % naturelle ?
C'était mon projet d'origine, mais je me suis vite rendue compte que je manquais de tenue et de sillage. Le sillage, c'est ce que l'on sent quand on croise une personne qui porte un parfum. Or, je ne voulais pas de compromis avec la qualité de mes parfums. J'ai donc opté pour une formulation à 95 % naturelle, les 5 % restants étant nécessaires pour la tenue et le sillage du parfum.
La formulation est sans phtalates, filtre chimique ou colorant chimique.

Comment faites-vous connaître cette particularité de votre formulation ?
J'ai choisi de faire connaître Aimée de Mars® par des conseillères. Les femmes qui le souhaitent peuvent rejoindre l'aventure et deviennent des ambassadrices de la marque. Elles peuvent donc présenter les vertus de nos parfums et ses particularités. Cela crée une complicité entre la marque et les femmes qui se parfument. Bien sûr, nous les formons à la marque, au parfum, aux techniques de vente. Si elles ont du temps et sont très motivées, elles pourront en vivre. Sinon, c'est un complément de revenu intéressant.  

Quelles sont les différences entre un parfum naturel et un parfum conventionnel ?
La formulation des parfums du marché est à 80 % synthétique. Il y a très peu de parfum naturel dans leur composition ! Pourtant, j'ai l'intime conviction que les molécules naturelles ont une action sur notre bien-être, sur notre corps... Les molécules chimiques n'ont pas cette action, c'est comme si elles n'avaient pas d'âme. J'utilise beaucoup d'huiles essentielles dans mes formulations. Ce sont l'âme des plantes, leur chant. Le monde végétal ne parle pas, c'est pour cela qu'on l'écrase. Les animaux crient ou fuient, les végétaux ne bougent pas.

Comment un parfum permet-il de rencontrer l'âme ?
Habituellement, lorsqu'on porte un parfum, au bout de 15-20 minutes, on ne le sent plus et il n'a donc plus d'action sur nous. On ne fait que l'offrir aux autres. Les parfums Aimée de Mars®, de part leur formulation, ne font qu'un avec nous et nous font nous sentir bien. C'est donc aussi un cadeau que l'on se fait à soi-même. Il y a un accord parfait entre la nature et la personne à travers le parfum. Le parfum est un vecteur, un langage. Il correspond à un caractère, une personnalité. C'est pour cela que je ne décris jamais les effets de mes parfums. On choisit avant tout un parfum parce que l'on est bien avec, car on en aime l'odeur !

Quel est l'intérêt des huiles essentielles à vos yeux ?
Les huiles essentielles agissent sur le corps de façon subtile, en libérant des blocages, des émotions (olfactothérapie, aromacologie). Au-delà de leur composition chimique, les huiles essentielles ont une longueur d'onde spécifique, elles agissent de façon vibratoire, énergétique. Les femmes qui portent les parfums Aimée de Mars® me disent spontanément qu'elles en ressentent les bienfaits.

Vous avez développé le concept d'Aromaparfumerie®…
L’Aromaparfumerie® est une nouvelle source de bien-être, c’est l’alliance de mes deux passions, la parfumerie et l’aromathérapie.
Le cœur actif, composé de 21 huiles essentielles, est présent dans chaque parfum. On se parfume avec un mélange d’huiles essentielles et en même temps ce sont de vrais parfums, pas que des aromatiques.

Aimée de Mars® marque-t-elle le retour à la grande tradition des parfumeurs ?
J'ai fait un tour du monde des pratiques ancestrales pour retrouver les vertus de certains parfums naturels. Dans notre monde matérialiste, on veut tout expliquer alors que les civilisations anciennes étaient connectées et connaissaient la valeur des matières sacrées. Chez les Egyptiens, on trouvait déjà la myrrhe et l'encens pour préparer les momies au grand voyage. Je me sens très liée à ces connaissances.

Vous avez fait un choix pas banal, celui de proposer des pierres précieuses dans la composition de vos parfums…
Les pierres précieuses sont au monde minéral ce que les huiles essentielles sont au monde végétal, un très haut niveau vibratoire. Les civilisations ancestrales connaissaient le pouvoir et les actions des pierres précieuses. Elles ont des vibrations propres à leur couleur. Par exemple, l'améthyste est la pierre de la reliance à la spiritualité, elle nous invite à chercher en nous, notre créativité. L'émeraude est la pierre du cœur, elle favorise notre reliance à la nature. Le rubis est la pierre de vie, de feu, d'énergie. La pierre apporte une autre dimension au parfum, elle lui apporte encore plus d'aura.

Se lancer aujourd'hui sur le marché du parfum, c'est...
Fou ! Totalement fou ! Si je réfléchissais 5 minutes, je ne le ferais pas ! Mais c'est plus fort que moi, il faut que j'exprime cette parfumerie naturelle, bienfaisante. Je pense qu'un jour les femmes en auront marre de sentir toutes la même chose. Nous sommes toutes différentes, comment peut-on avoir envie de toutes ressembler à Julia Roberts ? Les parfums de créateurs sont un tout petit marché, mais il existe et cela montre que les consommatrices ont envie de choses différentes.

 

 >> Pour une lecture optimisée, retrouvez cet article dans votre magazine iPad d'avril 2015

 

Articles du thème Parfums naturels
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte