Féminin

Osons le Féminin sans tabou !

Publié le 4 mars 2014
Delphine Lhuillier est ethnologue de formation. Responsable éditoriale de generation-tao.com, elle a participé à la création du Centre Tao Paris et est formatrice en Wutao. Elle est initiatrice du Festival du Féminin.
Feminin sans tabou, le nouveau livre de l'etnologue Delphine Lhuillier.
Feminin sans tabou, le nouveau livre de l'etnologue Delphine Lhuillier.

A l’heure où les questions sur le genre et l’identité sexuelle déchaînent les passions, poser son regard sur le féminin semble tout à fait d’actualité. Serait-ce d’ailleurs un tabou en soi ? A l'occasion de la sortie de son livre "Le féminin sans tabou", Editions Eyrolles, Delphine Lhuillier nous offre en exclusivité des extraits choisis pour célébrer et renouer avec notre féminin.

Le mot "tabou" vient du polynésien kapu, lui-même issu du mot "tapua", qui signifie "sacré" et "menstruation" ? Ce qui est tabou est donc sacré… Ce qui est tabou est femme, corps de femme et féminin.

Les femmes ont des droits, mais les tabous restent

Si en 2014 beaucoup de droits et de libertés ont été acquis par les femmes (le droit au plaisir dans la sexualité, le congé maternité, l’accès au travail, notamment à des postes à plus haute responsabilité), les tabous subsistent. 

Ce constat, je l’ai fait en 2011. Les circonstances m’avaient désignée pour animer un cercle de paroles consacré au féminin. Quelle ne fut pas ma surprise d’entendre des femmes évoquer toutes leurs difficultés, souvent avec beaucoup de timidité et de peur, mais aussi avec courage : "Après l’arrivée de mon premier enfant, ma libido s’est complétement éteinte. Je n’avais plus envie de rien.", "Je ne ressens plus de plaisir depuis ma ménopause.", "Je suis une femme fontaine et j’en ai honte.", "Je pleure souvent, j’ai l’impression d’être faible." etc. 

D’autres femmes leur répondaient en communiquant leur enthousiasme : "Je me suis libérée du poids de mon éducation qui jugeait la jouissance.", "Je me suis réapproprié mon corps et c’est un soulagement" ; "Je n’ai plus peur de mes émotions.", etc. 

Créer des lieux de rencontres entre femmes

Aussi, pour créer un lieu de rencontres et d’expérimentations entre femmes, avec l’équipe du Centre Tao Paris, nous avons initié le premier Festival du Féminin® en France en mars 2012. Son succès dépassa toutes nos attentes. Nous nous sommes très vite aperçus que le Festival du Féminin appartenait, tout comme FemininBio, à un large mouvement. Stages, séminaires, conférences, colloques rassemblent aujourd’hui des milliers de femmes à travers l’Occident tandis qu’en Afrique, en Amérique Latine ou en Asie, des femmes continuent à se battre pour l’émancipation des femmes et l’égalité des droits. Le féminin est en marche !  

Mais à quoi peut bien correspondre cet élan ? Il semble que si la femme se sent plus libre, elle se sent aussi pétrie de contraintes et surtout, elle reste en quête de sens : c’est quoi être une femme aujourd’hui ? Quelle est ma part de féminin ? Comment m’épanouir ? 

Un livre sur le féminin sans tabou 

Alors quand Anne Ghesquière, fondatrice de FemininBio, m’a proposé d’écrire un livre, j’ai tout de suite dit oui. Et cette décision déclencha une véritable révolution intérieure. 

À travers mon histoire, j’ai commencé à entendre la voix de toutes les femmes, à commencer par celle de ma mère, de mes grands-mères, mais aussi celle de mes amies et des femmes que je croisais dans la rue. Plus les femmes me livraient leurs paroles, plus l’ombre de l’interdit était mis en lumière. 

Ce livre, "Le féminin sans tabou", mis à l’honneur dans FemininBio, est donc né de ce désir de mettre des mots là où il y a du silence, de lever les interdits, de sortir des idées reçues. Pour démonter les préjugés et les a priori. Offrir des pistes de réflexion et mettre en pratique des outils et des "trucs" pour devenir une femme libre et instinctive. Éclairée et épanouie. Une femme à part entière. 

Je suis convaincue que nous avons besoin de ce féminin, par essence subversif, dans ce monde où l’ordre règne en maître. Les émotions, la vulnérabilité, le féminin, font peur parce qu’ils incarnent le chaos ! Leur force est souterraine, est magmatique. Nous avons besoin les unes des autres, les uns des autres pour nous aider à nous comprendre.

Nous avons besoin de vous, de nous, pour accompagner ce monde vers de nouveaux possibles et l’amener à se réinventer : le XXIe siècle sera-t-il féminin ou ne sera pas ? 

OSONS le féminin ensemble !

Le Féminin sans tabou, de Delphine Lhuillier. Sortie février 2014. Editions Eyrolles

Retrouvez cet édito et une expérience de lecture optimisée dans votre magazine iPad de mars 2014, "Le Féminin sans tabou" + "Wake-up" en avant première !

Articles du dossier Féminin sans tabou
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte