Blogueuse

Ophélie du blog Antigone XXI : "Le jour où j'ai arrêté de me laver les cheveux"

Publié le 12 novembre 2013 - Mis à jour le 15 novembre 2013
1/11

1 Ophélie avant le no-poo

Connaissez-vous l'histoire d'Ophélie aka Antigone XXI ? Avant, elle errait à la recherche de la recette miracle qui lui permettrait d'en finir avec les racines grassouillettes, les pointes sèches qui finissent en "branches de rateau" et la tignasse raplapla cachée derrière un gros bandeau malgré les masques et les baumes miracles. 

2 Ophélie dit STOP !

Un jour, c'est le déclic. Ophélie n'en peut plus de claquer de l'argent, du temps et des sèches-cheveux pour tenter d'embellir ses cheveux avec des produits mauvais pour le corps et la planète. Alors elle a tout arrêté. Et vous savez-quoi ? Ca à l'air de marcher...

3 Pourquoi se passer de shampooing ?

Voici ce qu'en dit Ophélie sur son blog : ils n'ont rien de naturel, abiment le cuir chevelu, coûtent cher et sont mauvais pour l'environnement. Ouais mais quand même, ça va pas sentir un peu mauvais ?

4 No-poo : étape 1

Et bien non, car Ophélie utilise une recette miracle qu'elle n'a pas inventée : celle du no-poo, qui signifie no shampoo, autrement dit "pas de shampooing". Etape 1 : 2 cuillères à soupe de bicarbonate à diluer dans un peu d'eau pour s'en servir comme un shampooing (qui ne mousse pas). 

5 No-poo : étape 2

Deux cuillères à soupe de vinaigre de pomme/cidre que l'on dilue aussi dans l'eau. 

6 No-poo : étape 3

De l'HE d'Ylang-ylang (à adapter selon vos spécificités) dont on dilue 3 gouttes au mélange de cidre. On verse le tout sur les longueurs, et pas dans les yeux parce que ça pique !

7 Ophélie yeux aux vents et cheveux soyeux

Et les résultats sont là ! Grâce à ce rituel (car attention, ne vous contentez pas de ces quelques explications, rendez-vous sur le blog d'Ophélie pour tout savoir sur le no-poo) Ophélie peut espacer les no-poo de 4-5 semaines sans que ses cheveux regraissent. 

8 Ophélie aime le vent dans ses cheveux

Important, Ophélie indique sur son blog l'importance de se brosser les cheveux dans tous les sens régulièrement et AVANT le no-poo. 

9 Fini les contraintes !

Grâce à ce no-poo, Ophélie peut passer plus de temps à découvrir les merveilleux parfums des fleurs de sa région. 

10 Ophélie, notre égérie de novembre

Et pour toutes ces raisons, nous avons choisi Ophélie pour la couverture de notre magazine iPad de novembre, spécial cheveux. Si vous disposez d'un iPad chez vous, découvrez vite notre dossier cheveux. Shampoo ou no-poo, il y en a pour tous les goûts. 

11 Ophélie liiiiiiibre !

Le no-poo c'est la liberté, allez-vous y passer ? 

Ce n'est pas forcément l'avis de Biocoiff', coiffeur bio à Paris. Découvrez les conseils de Charley Assoun sur la bonne fréquence pour se laver les cheveux et surtout le bon shampooing ! 

La jolie Ophélie du blog Antigone XXI fait sensation en révélant qu'elle a arrêté de se laver les cheveux depuis.... un an ! Mais comment est-ce possible ? Peut-on vraiment avoir la tête propre sans shampoing ?

Bonjour je m'appelle Ophélie et je ne me lave pas les cheveux...

Ainsi commence l'article qui a fait le buzz sur "Antigone XXI, le blog de l'abondance frugale". Depuis cette publication, Ophélie croule sous les questions. Plus de 6.000 likes sur Facebook, 36.000 visiteurs uniques et 60.000 vues en 48 heures pour "Le jour où j'ai arrêté de me laver les cheveux".

Bien sûr, en voilà une révélation fracassante qui déchaîne les passions ! Nous avons voulu savoir comment une jeune et jolie jeune femme qui aime prendre soin d'elle pouvait carrément se passer de shampoing...

Ophélie, tu viens de faire ton coming-out cheveux en révélant sur ton blog que tu avais tout simplement décidé d'arrêter de te laver les cheveux. Qu'est-ce qui t'a pris ? 

Cela faisait longtemps que cette idée d’article me trottait en tête, mais je n’avais pas trouvé le temps de l’écrire… Il y a eu les vacances, qui m’ont vraiment permis de faire ce fameux "mois sans rien" et puis, à la rentrée, quand j’ai voulu me couper les pointes, comme je le fais d’ordinaire une fois par an, je me suis rendu compte qu’elles n’en avaient même pas besoin… Elles n’étaient ni abîmées ni fourchues comme avant ! Là, j’ai eu le déclic : il fallait que d’autres en profitent.

On sait que les shampoings conventionnels contiennent plein de produits toxiques peu recommandables, mais pourquoi ne pas te tourner vers les shampoings bio ?

Alors j’ai utilisé, bien sûr, des shampoings bio et même des shampoings solides, dont j’étais plutôt contente. Je crois cependant que ce qui a vraiment changé avec le "no-poo" (abréviation de "no-shampoo": pas de shampoing, NDLR) , c’est que j’ai véritablement pu espacer les lavages, alors que, bio ou non, mes cheveux finissaient toujours par regraisser assez vite auparavant. Et puis, quand on peut se laver les cheveux pour moins de cinq centimes le "shampoing", c’est toujours ça de pris !

Quel est ton secret pour ne pas virer cracra du cheveu, alors ?

J’y suis allée très progressivement dans l’espacement des lavages, ce qui a vraiment permis à mes cheveux de se désaccoutumer des shampoings et d’avoir besoin d’être lavés à intervalles de plus en plus espacés. La patience : je crois que c’est le véritable secret. 

Ensuite, il ne faut pas oublier non plus que le bicarbonate, ça nettoie réellement ! En alliance avec le vinaigre acide et base se neutralisent et donnent un résultat parfaitement adapté au cuir chevelu. 

Enfin, le brossage joue beaucoup : cela permet de répartir le sébum et l’empêcher de stagner au sommet des cheveux : les fameuses racines grasses ! Grâce à cela, les longueurs et les pointes ne s’assèchent pas et le cheveu est parfaitement protégé selon un mécanisme naturel - protection que les shampoinages excessifs et trop agressifs détruisent habituellement, ce qui crée un déséquilibre du cuir chevelu.

Il n’y a pas de "nature" ou de "prédisposition" au légendaire duo racines grasses - pointes sèches : c’est la conséquence de trop de shampoing !

Tu peux nous révéler ta recette miracle du no-poo, qui signifie no-shampoo ?

C’est très simple. Il suffit de procéder comme pour un shampoing normal sauf que l’on remplace le shampoing par deux cuillères à soupe de bicarbonate mélangées à un peu d’eau, ce qui donne une pâte avec laquelle on va masser le cuir chevelu. On évite de trop s’occuper des longueurs pour se concentrer sur les racines.

Ensuite, on rince bien à l’eau pour qu’il ne reste plus de trace de bicarbonate ni de résidu graisseux, et on passe au rinçage au vinaigre : deux cuillères à soupe de vinaigre de cidre diluées dans un ou deux verres d’eau, auxquelles on ajoute deux à trois gouttes d’huile essentielle (j’ai une préférence pour l’ylang-ylang, un excellent tonique capillaire). 

Il ne reste plus qu’à se verser ce liquide sur la tête et, au besoin, on rajoute un peu d’eau. L’odeur du vinaigre s’estompe très vite, et bientôt, il ne reste plus que l’enivrant parfum de l’ylang-ylang… 

Cette recette est-elle adaptable à tous les types de cheveux et de peau (du cuir chevelu) ?

Honnêtement, il faut faire sa propre expérience pour juger si le no-poo convient ou non à ses propres cheveux, mais je dirais qu’il n’y a pas de contre-indications ! Je connais des personnes qui ont les cheveux bouclés et qui ne jurent que par le no-poo… Mon amoureux, aux cheveux courts et très fins, a été également tout de suite séduit. J’ai moi-même les cheveux très longs et très raides et je craignais que cela ne fonctionne pas sur moi : j’ai vite été détrompée !

Après, il faut adapter la méthode selon les types de cheveux : une personne qui craint que ses boucles ne passent pas l’épreuve du brossage quotidien fera des rinçages à l’eau plus réguliers, afin de bien former les boucles. Une femme enceinte optera pour la lavande plutôt que l’ylang-ylang. Quelqu’un dont les cheveux sont très secs ou qui habite dans un endroit où l’eau est particulièrement dure optera pour des bains d’huile en amont des lavages… 

Ce n’est pas une recette unique, à chacun de l’adapter à sa guise !

En fait avec ton mélange bicarbonate + vinaigre, on peut dire que tu te laves les cheveux finalement, non ? C'est juste que tu fabriques ton propre shampoing. Quelle différence ?

Non, je ne me lave plus les cheveux quasiment, car j'espace de plus en plus et je sens que les rinçages à l'eau commencent à suffire... Car le but ultime, c'est water only ("seulement à l'eau", NDLR) ! J'y suis presque, mon amoureux est plus rapide que moi sur ce coup-là. Le no-poo, c'est pour la transition.

Honnêtement, tes arguments sont très tentants. Est-ce qu'il y a une période de transition avant de cesser complètement de se laver les cheveux ?

Oui, il faut y aller très doucement, surtout si on a habitué nos cheveux à être fréquemment lavés. Mieux vaut tout d’abord commencer par espacer les shampoings, en remplaçant ceux-ci par le no-poo, et commencer à se brosser les cheveux régulièrement. 

Au bout de quelques semaines à ce rythme, où l’on essaie d’espacer de plus en plus les lavages, on peut essayer la "terrible épreuve": un mois sans rien ! Ce mois est nécessaire pour désaccoutumer nos cheveux des lavages trop fréquents et redonner une base plus naturelle à la sécrétion de sébum. C’est dur, bien sûr, mais on peut s’aider de rinçages à l’eau réguliers et de "shampoings" à sec à l’aide d’un peu de fécule ou d’argile verte. 

Au bout du mois, on se relave les cheveux au no-poo et on se rend compte que nos cheveux se salissent beaucoup plus lentement : un lavage au no-poo toutes les 3-4 semaines suffit alors, et puis bientôt, c’est 5-6 semaines… Et au bout d’un moment l’eau seule suffit ! 

Tes 5 commandements d'une vie shampoo-free ?

La Foi, la Patience, la Confiance, la Persévérance et… la Capacité à aller contre les idées reçues ! On me demande souvent si mes cheveux sont sales ou sentent mauvais… J’ai envie de répondre : "Mais venez passer la main dedans ! Mes cheveux sont propres et ils sentent très bon."

Tu fais désormais ce que tu veux avec tes cheveux ? 

Ouiiii ! Je fais ce que je veux avec mes cheveux…  ♫ ♪ ♫ ♪
 

> Retrouvez cette interview et une expérience de lecture optimisée sur
votre magazine FemininBio sur iPad.

> Retrouvez Ophélie sur son blog Antigone XXI

Articles du dossier Cheveux naturels et bio
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réactions à l'article
Par Green me up le 13 novembre 2013 à 12h42
Vive le no poo

Cet article a changé ma vie ! Merci Ophélie ! J'ai adapté la routine proposée à mon cas d'urbaine (j'habite Paris) et... j'ai déjà pu espacer les shampooings progressivement (j'utilise de l'argile et du bicarbonate). Les cheveux sont superbes et moins secs. Bref, essayez !

Par mougui8 le 13 novembre 2013 à 22h53
coucou,

coucou,

je suis en train d'essayer le no poo :)

En revanche, une question persiste.....tu ne fais plus de shampoing, certes, et tu espaces de plusieurs semaines tes lavages au bicarbonate et vinaigre (tout les 5-6 semaines)....mais ENTRE TEMPS, tu fais quoi exactement??

Tu les passes quand même sous l'eau ? si oui, à quelle fréquence ?

Que fais tu pour qu'ils sentent bon ? est ce que tu te les enduits de quelque chose ou RIEN DE RIEN??

je parle évidement de la période entre deux no poo (donc pendant les 5-6 semaines ou tu ne les "laves" pas) car l'huile essentielles ylang ylang dans le vinaigre, ça sent bon, oui, (je l'ai essayé) mais ça dure à tout casser deux jours...pour le reste du temps, que fais tu...?

merciiiiiiiiiiiiiiiiii

J'ai hâte de voir si ça va marcher sur moi :) :) j'ai les cheveux hyper fiiiiinnnn et très long :) :)

Par Audrey ETNER le 14 novembre 2013 à 10h37
Beaucoup de réponses

Ont été données dans les commentaires de l'article écrit par Ophélie. N'hésitez pas à les consulter sur son blog !

Par lisa63 le 14 novembre 2013 à 16h05
Tentée ....

C'est vrai que c'est tentant. Mais cela veut dire plus de masque avant shampoing ? par exemple je mets du BV de nilotica pendant 30 minutes avant mon shampoing. Et mon autre question serait par rapport à la chute de cheveux ... est ce que cela améliore ou non la chute ?

Par HODHOD le 15 novembre 2013 à 14h10
LE JOUR OU J'AI ARRETE DE ME LAVER LES CHEVEUX

JE SUIS TRES INTERESSEE PAR CETTE NOUVELLE APPREHENTION DE LA SANTE ET DU BIEN ETRE DU CUIRE CHEVELU .
AU CAS OU CA MARCHE AVEC MOI ,JE VEILLERAI A CE QUE LE MAXIMUM DE PERSONNES EN PROFITENT.
MERCI FEMININBIO

Par Clara 1949 le 15 novembre 2013 à 15h54
le jour où j'ai arrêté de laver mes cheveux.

Franchement, je ne suis pas du tout convaincue. Je me lave les cheveux 2 fois la semaine avec un shampoing bio. Ma teinture est végétale (avec Logona) et j'avoue que depuis que j'utilise les teintures végétales, mes cheveux ne sont plus du tout fourchus. Je ne crois pas que l'absence de fourches est due au fait de ne pas se laver les cheveux. Pour moi, il y a des milliers d'acariens sur les cheveux et il est bon des les éliminer (peut-être pas tous) au moins 2 fois la semaine. En tous cas, très peu pour moi, j'adore me laver les cheveux, simplement une histoire d'hygiène c'est déjà ça.

Par Kaes le 15 novembre 2013 à 23h10
Retour sur experience

Voila des années que j'ai arrêter de me laver les cheveux. Un passage sous l'eau une fois par semaine est largement suffisant. Et ça ne pue pas, non. Et le cheveux se porte à merveille, oui.

J'avais énormément de pellicules autrefois, même en me rasant les cheveux. Puis un jour, à la radio, voila 7 ans, j'entends le chanteur Hugue Aufray expliquer qu'il ne se lave plus les cheveux autrement qu'à l'eau depuis des décennies. Il explique que les shampoing ont tendance à éliminer le sébum que le cuir chevelu produit alors en excès, sans compter les dégâts liés aux produits chimiques. Révélation pour moi ! J'crois que ces 7 dernières années, j'ai du faire tout au plus deux shampoings (mais avec des produits naturels), mais parce que les circonstances (poussières, terres, etc.) l'avaient exigé.

En bref, je recommande vivement de sauter le pas !

Par djamel at enmodebio le 16 novembre 2013 à 15h00
A essayer

hello, bravo pour le nouveau concept je ne connaissait pas du tout, mais trés intéressant ma femme serra ravie de ne plus utiliser de produits chimique qui ronge le corps et le cuir chevelu. Article intéressant bravo à elle.

Par valerie57 le 21 novembre 2013 à 14h59
Et pour les cheveux avec teinture ?

Bonjour, je suis obligée de me teindre les cheveux car cheveux blancs....j'approuve cette méthode mais est ce bon pour les cheveux teintés ? le bicarbonate n'enlèvera pas la teinture ?
Merci

Par valerie57 le 21 novembre 2013 à 14h59
Et pour les cheveux avec teinture ?

Bonjour, je suis obligée de me teindre les cheveux car cheveux blancs....j'approuve cette méthode mais est ce bon pour les cheveux teintés ? le bicarbonate n'enlèvera pas la teinture ?
Merci

Par Clara 1949 le 13 décembre 2013 à 11h44
cheveux non lavés NON mille fois NON

Ne pas se laver les cheveux est une hérésie - je suis même étonnée que je sois la seule à donner cet avis. Personnellement j'ai le cuir chevelu qui sent et je ne me vois pas e pas me laver les cheveux au moins deux fois par semaine et je vous assure que j'ai de très beaux cheveux teintés avec une teinture végétale et je me lave les cheveux avec du shampoing bio et de l'eau adoucie, c'est parfait.

Par micheleL le 8 août 2014 à 11h03
retour d'experience

depuis quelques mois (au mois5) j'utile du bicarbonate et vinaigre, au debut cela allait très bein, je me lavais les cheveux e moins en moins souvent. Petit à petit ils sont devenus ternes et restaient un peu gras après mon shampoing, les pointes etaient de plus en plus moches. Dernièrementj'ai craqué et fait un shampoing ordinaire pour retrouver de la brillance. Est-il possible que cela vinne du bicarbonate emplooyé? au depart j'avais pris un bicarbonate achete en pharmacie et ensuite un acheté en grande surface…Y a t'il des qualités differentes? Merci d'avance de vos conseils ^^

Par micheleL le 8 août 2014 à 11h06
odeur ?

pour repondre à Clara :non en effet cela ne sentpas mauvais, mais je dois dire que je suis vegetalienne et j'ai constaté que l'arrêt de consommation des produits animaux changeait beaucoup de choses dont l'odeur corporelle…on n'a plus besoin de deodorant, autant que l'haleine du reste ^^

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte