Pump'skin

Pump'skin de Lea Nature : cosmétique bio innovant au potimarron

Publié le 8 juillet 2014 - Mis à jour le 10 juillet 2014
Fondatrice de FemininBio, directrice de collection chez Eyrolles, dingue de bio, folle de nature, de running et par dessus tout de l'évolution de la conscience de l'être humain ;-)
La gamme Pump'Skin de Léa Nature est la première à utiliser le potimarron.
La gamme Pump'Skin de Léa Nature est la première à utiliser le potimarron.

La nouvelle gamme de cosmétiques Pump'skin de Léa Nature utilise les vertus beauté du potimarron bio, qui hydrate, adoucit et répare la peau. Interview croisée de Valérie Demars-Marcadet, directrice R&D cosmétique du Groupe Léa Nature et le Dr Dominique Eraud, homéopathe, phytothérapeute et acupuncteur.

FemininBio : Dr Eraud, comment est née cette idée de réaliser une gamme de cosmétiques bio au potimarron ?

Dr Dominique Eraud : C'est une belle histoire qui a débuté à l'automne, il y a environ 20 ans. Nous étions à table chez Philippe Desbrosses, un ami de longue date qui dirige la Ferme Ste Marthe, une ferme familale en agriculture bio.

Nous avons alors appris que les femmes qui récoltent les graines de potimarron avaint des mains superbes. En effet, le potimarron contient des beta caroténoides, de la vitamine C, de la vitamine E, en quantité bien plus importante que dans les carottes.

En parallèle, nous venions de recevoir une étude menée à Boulder aux USA sur des femmes utilisant des cosmétiques en quantité normale et dont les compositions sont parfaitement connues. Elle démontre qu'elles absorbent par la peau 2 kg de produits chimiques. Le professeur affirme que "60% de n'importe quel produit appliqué sur la peau est absorbé par l'organisme, d'où la nécessité de choisir ses cosmétiques avec le même soin que ses produits alimentaires".

Avec des amis, nous avions lalors ancé une gamme "Les jardins de beaute de la ferme Ste Marthe". C'était la première fois que l'on utilisait le potimarron en cosmétique.

Récemment, la rencontre entre Philippe Desbrosses et Charles Kloboukoff, PDG de Léa Nature, relance le projet d’une gamme de cosmétique au potimarron en bio avec des formules "nouvelle génération" travaillées dans le laboratoire de Recherche & Développement du Groupe Léa Nature. 

Le potimarron fait son entrée dans une ligne de produits Secrets de Léa : c'est Pump'skin

Avez-vous rencontré des difficultés techniques pour formuler la gamme Pump’skin ?

Valérie Demars-Marcadet : Oui, en particulier dans l’élaboration de l’extrait de potimarron. Pour développer cet extrait, nous nous sommes basés sur les travaux du professeur A. Rougereau (chef de service exploration fonctionnelle à l'Institut Nutrition Hôpital R.Debré - Amboise) mis en forme dans un brevet en 1992. Il avait alors démontré les propriétés du potimarron sous 2 formes : en poudre (lyophilisat) et en lyophilisation dispersée dans un macérat huileux de tournesol.

Au démarrage du projet, nous avons voulu incorporer directement la poudre dans les crèmes, mais nous obtenions alors de belles crèmes avec des points orange et marron !

Nous avons donc poursuivi le développement de l’extrait et utilisé l’autre application décrite par le professeur Rougereau, à savoir l’utilisation d’un macérat huileux obtenu par macération du lyophilisat dans l’huile de tournesol.

D'ou viennent les potimarrons utilisés dans Pumpskin ?

Dr DE : Philippe Desbrosses et moi sommes très investis dans une démarche écologique, notamment l'alimentation locale et bio. Il nous apparait alors évident que les cosmétiques doivent respecter cette règle. Nos potimarrons sont issus de la ferme Ste Marthe, cultivés en biodynamie, que ce soit la chair ou les graines dont l'huile est extraite. Pour la gamme, la clémentine de Corse a été ajoutée au potimarron, afin d'apporter le complément de vitamines souhaitables dans un produit cosmétique.

Et puis, le potimarron se mange ! C'est un légume-fruit qui a un goût de crème de marron... J'aime dire que  la gamme Pump'skin est un cosmétique "à croquer". 

En quoi cette gamme est-elle vraiment efficace pour la peau, quels sont ses bénéfices ?

Dr DE : La chair et la graine de potimarron sont depuis longtemps d'un usage fréquent en médecine. Les Mayas appliquaient sa chair rafraîchissante sur les brûlures. Réduites en poudre, les graines étaient utilisées par les Amérindiens pour traiter la fièvre et les désordres intestinaux. Les Romains employaient les graines pour lutter contre les vers et les Arabes, le suc de la plante pour calmer les maux de tête.

C'est scientifique, le potimarron a des effets cicatrisants et anti-inflammatoire. Il est naturellement photoprotecteur, anti-rides et joue un rôle dans la réparation et la régénération des tissus de la peau. Et ce n'est pas fini, il favorise l'élasticité de la peau et l'adoucit.

En tant que responsable de formulation, quelle efficacité vous a surtout étonnée ?

VM : Ce qui m’a le plus étonnée, ce sont les propriétés extraordinaires de cet extrait :

  • Les caroténoïdes totaux qui sont 2 à 3 fois plus important que les teneurs du potiron classique et de la carotte. Elles agissent sur la régénération cellulaire.

  • Son caractère anti-inflammatoire (testé sur œdème induit dès la 1ère heure, plus efficace que l’anti-inflammatoire de synthèse reconnu au niveau pharmacologique (betamethasone) testé dans les mêmes conditions.

Les résultats sur l’extrait de potimarron sont d’ailleurs vérifiés dans les crèmes elles-mêmes.

A quel type de peau s’adresse-t-elle tout particulièrement ?

VM : Cette gamme s’adresse à tous les types de peaux. Cependant, les peaux fatiguées, dévitalisées, qui sont soumises aux stress récurrents (pollution, fatigue…) et qui manquent d’éclat seront particulièrement heureuses de trouver ces produits. 

Les tests d’efficacité montrent que la peau est lissée à 84%, revitalisée à 88%, le teint éclatant à 84 % pour la crème légère et le sérum éclat Pump’skin.

Quel rituel de soin recommandez-vous autour de cette gamme ?

VM Le matin, le sérum éclat sous la crème de jour (riche ou légère en fonction de son type de peau) ou la CC cream à la place de la crème de jour sont l'idéal. Elles donnent de l'éclat à une peau fatiguée.

Le soir, privilégiez lélixir Eclat Intense (très concentré avec ses 40% de potimarron) de préférence avant la crème riche pour se réveiller avec une peau lissée, revitalisée et repulpée.

Vous êtes spécialistes en médecine esthétique, en quoi la gamme de cosmétiques bio Pump'Skin est-elle différente d'autres marques ?  

Dr DE : Pump'skin répond à la notion de cosmétique et à la notion de soin. "Que ton aliment soit ton médicament" peut s'appliquer aux cosmétiques. On "entretient" et soigne sa peau avec des soins "naturels" et non avec des substances chimiques qui vont pénétrer dans la peau et entraîner allergies, eczema, et même tumeurs. 

Manger bio et utiliser des cosmétiques bio est indispensable pour associer la beauté de l'extérieur et de l'intérieur.

Je pratique l'acupuncture esthétique depuis 25 ans et conseille de poursuivre son effet par l'utilisation de cosmétiques bio et en particulier au potimarron. Et les patients se sont fidélisés, preuve de leur efficacité.

Choisir un cosmétique bio est un acte citoyen, pour soi et pour la planète !

Articles du thème Maquillage bio
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte