Pesh & Co

Serviettes de plage Pesh & Co : exigez l'original !

Publié le 15 juillet 2013
Journaliste, styliste photo, photographe (greenlabs.fr), bloggeuse (lecolab.blogspot.fr)... Le tout à la sauce verte et fresh !
Serviettes de plage Pesh & Co sont réalisées artisanalement et avec des colorants végétaux
Serviettes de plage Pesh & Co sont réalisées artisanalement et avec des colorants végétaux

Être green et tendance à la plage ? C'est possible grâce aux serviettes Hammam, bio et colorées de Puesh & Co issues du commerce équitable.

Les serviettes de bain type Hammam envahissent les plages

Vous l'avez vu débarquer l'année dernière sur toutes les plages et dans tous les magazines... Elu l'accessoire indispensable de l'été, la serviette de hammam vous a servie tout à tour de serviette, pagne, nappe ou foulard. Sachez aujourd'hui l'adopter en toute équité. 

Dans toutes les contrées qui célèbrent l'art du bain, vous vous voyez offrir à l'entrée du hammam, une serviette souple, douce et très absorbante qui  vous servira durant toute la cérémonie. Elle s'appelle Foutah en Tunisie, Sarong en Asie, Kikou en Afrique et Peshtemal en Turquie.

Aujourd'hui, comme il se doit dans un monde qui ne tourne pas forcément à l'endroit, la plupart des serviettes que vous trouvez dans le commerce sont fabriquées industriellement à grands bains de produits chimiques. A l'arrivée, leur prix est dérisoire et leur qualité médiocre sans oublier au passage leur mode de fabrication peu respectueuse de l'être humain. Alors il semblait normal aujourd'hui de mettre en lumière la société Pesh & Co.

Claire Verot, fondatrice de Pesh & Co souhaité faire découvrir au public les serviettes du Hammam 100% bio et équitables

Toute jeune maman, Claire Verot, depuis longtemps amoureuse de la Turquie, voyant débarquer il y a 4 ans les serviettes de hammam en France, décide de proposer au public français sa version Turque. Elle part, bille en tête, un peu naïvement, à la recherche de fournisseurs sérieux dans les régions turques réputées pour leur fabrication.

La rencontre est terrible, elle se retrouve face à des usines gigantesques, gorgées de métiers à tisser automatiques et de bains de teintures contrôlés par des hommes masqués en raisons des vapeurs toxiques. Mais tenace, elle continue à chercher et rencontre, au détour de ses chemins une femme qui gère une coopérative en pleine Anatolie.

Douze familles essaimées dans les villages travaillent pour elle et créent des peshtemals de qualité... Le lien est établi, reste à tisser le fil conducteur. Claire passe derrière les métiers pour se rendre compte de la difficulté du travail, encourage les familles à revenir au tissage traditionnel car nombre d'entre elles ont abandonné le travail traditionnel devenu non rentable pour se tourner vers l'industrie textile.

D'artisans, ils étaient devenus de simples ouvriers ! Dans l'une des granges, elle retrouve un métier à tisser des années 50 qui permet de tisser en double pan, l'un des dernier peut-être de Turquie. Un an de restauration sera nécessaire pour le remettre en état de marche.

Depuis cette année, Pesh & Co a ouvert ses portes virtuelles et propose des peshmetals en coton bio et lin aux teintures végétales. Autant vous le dire tout de suite, ces serviettes n'ont rien à voir avec leur copie. Alors comme l'été à l'air enfin de se dessiner, profitez sans plus tardez de cette pépite !

Retrouvez Marie Lorrain sur son blog lecolab.blogspot.fr et sur greenlabs.fr

Les livres de Marie Lorrain :

La déco bio en 500 adresses (ed. Fleurus)

Eco-lodges, les plus beaux hôtels écologiques de France (ed. Eyrolles)

Eco-lodges au fil de la Loire (ed. Ouest-France)

 

Articles du thème Mode éthique
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte