Beauté des mains

Belle jusqu'au bout des ongles

Publié le 14 novembre 2017
Amatrice du beau j'évite au maximum le gaspillage en utilisant le minimum tout en gardant la notion de plaisir. La beauté jusqu'au bout des ongles n'a ni a être polluante ou dangereuse ni ennuyeuse selon moi

Souvent parés de vernis, nos ongles ont bien droit à des couleurs belles et saines. Heureusement, les formulations proposées par les marques de maquillage bio sont de plus en plus convaincantes.

Des mains en bonne santé

Les premiers conseils concernant les mains passent par la prévention. En effet, le sébum de vos mains et de vos ongles est à préserver à tout prix si vous voulez qu’ils soient beaux. Tout d’abord, à l’extérieur, pendant la saison froide, adoptez les gants au quotidien ; cela évite le dessèchement excessif et les risques de crevasses et gerçures.
De plus, à la maison, il faut absolument éviter les tensioactifs agressifs que l’on retrouve dans les produits pour la vaisselle, les shampooings et autres produits ménagers. Pour ce faire, l’idéal, ce sont les gants de ménage, qui existent désormais en matières naturelles, en vente en magasins bio ou en ligne.

Le choix de votre savon est également important  ! Par exemple, celui vendu en grandes surfaces, qui n’est souvent pas bio, est dépourvu de glycérine naturelle et assèche donc les mains. A contrario, un savon surgras, saponifié à froid, préservera votre film hydrolipidique, cette barrière naturelle qui protège votre épiderme.

Justement, pour nourrir ce film, à vous les crèmes bio et vegan  ! Elles sont de plus en plus répandues et répondent à tous les besoins et envies ; ainsi vous pourrez vous procurer des crèmes pour les mains pour tous les budgets, utilisant divers beurres et huiles végétales, version crème ou plutôt onguent nourrissant, pour peaux sèches, normales, matures, etc. Petite astuce : pour nourrir vos ongles, une petite goutte d’huile de ricin bio que vous faites pénétrer, avant de dormir, en massant doucement le pourtour de chaque ongle  !

Faire le bon choix !

Depuis ces cinq dernières années, le marché du vernis a connu une croissance exceptionnelle, faisant passer le nombre de flacons par femme d'une dizaine à plusieurs centaines  ! L'âge pour un usage régulier a également changé, pour voir fleurir les ongles des pré-adolescentes de couleurs pimpantes. Toutefois, mettre du vernis de plus en plus jeune expose évidemment à des problèmes de nocivité, quand on sait que 3 vernis sur 4 contiennent au moins un perturbateur endocrinien (Source : Noteo). Pour éviter de paniquer, voici quelques conseils pour les choisir afin de vous faire plaisir sans renier l’écologie, la santé et l’éthique.

Tout d’abord, lisez bien la composition des vernis et cherchez ceux dépourvus des substances les plus préoccupantes (toluène, phtalate de dibutyle, formaldéhyde). La mention “3-free”, qui signifie que le produit en question est dénué du trio toxique, est le minimum dans le cadre de la législation européenne. Attention aux durcisseurs dans lesquels vous pouvez encore retrouver du formaldéhyde, autorisé à 5 %  ! Surtout, bannissez les vernis vendus sur les marchés ou les fins de série, la Répression des fraudes ayant trouvé des flacons contenants des substances interdites par la législation. Par contre, certaines marques de maquillage bio proposent des gammes “7-free” (SO'BiO étic®) voire “10-free” (Colorisi).

Vous voulez en savoir plus sur les astuces pour consommer responsable et bien choisir son vernis ? Retrouvez l'intégralité de l'article dans le magazine N°13 spécial Japon, disponible sur notre boutique en ligne et en kiosques.

Articles du thème Bien-être au naturel
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte