Boutons… guerre et paix

Publié le 14 octobre 2009 - Mis à jour le 11 février 2015
© Fotolia

Oh zut, encore un bouton ! Vous voilà aussitôt à confondre le miroir avec un microscope. Bien que le bazooka chimique ait les faveurs de beaucoup, choisir les méthodes naturelles n’offre pourtant que des avantages !

Boutons… guerre et paix
Boutons… guerre et paix

D’abord, retenez le double rôle de la peau : protéger et communiquer. Acné, boutons, comédons, orgelets, mycoses et autres mini volcans cutanés sont des révélateurs de dysfonctionnements. Vouloir leur disparition sans déchiffrer le « message » revient à gagner une bataille… au risque d’étendre la guerre à d’autres zones. C’est là où l’approche holistique, qui interpénètre corps et psychisme, déploie une stratégie efficace, durable, et tout en douceur. 

Psycho… à fleur de peau

Connaissez-vous la psychodermatologie ? Discipline en pleine évolution, elle pulvérise le cloisonnement étanche des spécialités médicales. Aujourd’hui, on parle du système global "neuro-endocrino-immuno-cutané", véritable quatuor organique.

Trauma, stress et nutrition

Trinité des nouveaux dermatologues, elle est le réservoir d’une quantité de pathologies de la peau. Une quatrième, ponctuelle, provient du quotidien : mauvaise hygiène, poussières, réaction allergique momentanée, etc. Le type de manifestations dépend de la personnalité de chacun. Première étape : identifier la source. Suivant votre cas, un thérapeute… ou le bon sens vous y aideront. Ensuite, aider la peau à évacuer les toxines sans agressivité, ni refoulement pernicieux. Diverses solutions naturelles existent.

Ma trousse bio

Parmi les trésors de la nature, voici ceux à avoir toujours dans votre salle de bain, sans prétention d’exhaustivité.

Extrait de pépins de pamplemousse : un des plus puissants antimicrobiens.
Argile : purifie, draine et régule le sébum. Ses bienfaits ne sont plus à démontrer.
Extrait liquide de propolis pure : bactéricide, fongicide et cicatrisante. Régénère les tissus.
Huile essentielle de Tea Tree : précieux désinfectant et fongicide. N’agresse pas la peau, ce qui est exceptionnel pour une HE.

Dans tous les cas, l’usage peut être mixte, externe et interne.

Pour aller plus loin...

Quelles médecines douces contre l'acné ?

Recette bio : Cataplasme argileux pour acné

L'acné et l'aromathérapie

Acné, que faire ?

Odile Alleguede
Articles du thème Soin du visage
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réactions à l'article
Par lunazen le 20 octobre 2009 à 14h23
Enfin!

Il ne s'agit pas d'agir uniquement sur les symptômes, encore faut-il pour éviter leurs retours, agir sur le problème, le point d'origine.

De plus, on se rend compte qu'il ne faut pas négliger le psychisme!

Il y a une connexion entre le corps et l'esprit, connexion que la médecine conventionnelle à tendance à ignorer. Heureusement que les médecines alternatives prennent en compte ce lien.

Par Ohyeah le 18 août 2015 à 14h46
Je reste sur ma faim avec cet

Je reste sur ma faim avec cet article, pourquoi ne pas développer un peu plus l'aspect psychisme?

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !