Teinture

Cheveux teints : 5 ingrédients toxiques et leurs alternatives végétales

Publié le 27 décembre 2013 - Mis à jour le 16 juillet 2015
Anne-Marie Gabelica est ingénieure agronome diplômée en biochimie avec 6 ans d’expérience dans le secteur cosmétique. Elle a créé oOlution : la 1ère gamme de soins visage sur-mesure (à base de plus de 65 actifs 100 % bio), certifiée vegan, sans huile de palme et éco-conçue.
Les colorations chimiques contiennent des produits toxiques
Les colorations chimiques contiennent des produits toxiques

PPD, Résorcinol, ammoniaque, toluène... Ces composants toxiques ne sont pas les amis de vos cheveux. Après m'être penchée avec passion sur le sujet des colorations capillaires, voici les ingrédients à fuir et leurs alternatives naturelles à privilégier. Parce que vous le valez bien !

Je vois 5 ingrédients à éviter dans la teinture des cheveux :

1. PPD (para-phenylenediamine)

On le trouve dans les colorations de type foncé, il permet de faire pénétrer l'agent colorant à l'intérieur de la fibre des cheveux pour une tenue plus longue.

Son problème : c'est un composé qui passe facilement la barrière cutanée tant au niveau du cuir chevelu que des mains et qui pose de graves problèmes sanitaires. Des études indiquent un risque accru de cancer de la vessie parmi les coiffeurs et les femmes qui utilisent des colorations permanentes à base de PPD toutes les 4 à 6 semaines (Gago-Dominguez et al., 2001; Gago-Dominguez et al., 2003; Andrew et al., 2004).

En plus, le PPD est un redoutable allergène, qui a le triste privilège d'avoir été nommé "Allergen of the Year" en 2006 par l'American Contact Dermatitis Society

Non seulement présent dans les colorations capillaires industrielles, le PPD est souvent ajouté au henné destiné aux cheveux ou  tatouages temporaires, afin de foncer leur couleur et la faire tenir plus longtemps. Face à la recrudescence des réactions allergiques qui surviennent quelques jours ou semaines après un tatouage avec du henné mélangé à du PPD, l'ANSM (Agence Nationale de Sécurité du médicament et des produits de santé) a publié une note alarmante, dont voici un extrait : 

"Ces réactions peuvent être violentes et nécessitent parfois une intervention médicale urgente voire une hospitalisation. Elles peuvent également conduire à une polysensibilisation irréversible, notamment à (...) des teintures capillaires permanentes. Elles peuvent aller jusqu’à empêcher la pratique de certaines professions comme celle de coiffeur par exemple."

On trouve aussi le PPD sous d'autres noms : p-PHENCYCLIDINE, 1,4-BENZENEDIAMINE; 1,4-PHENYLENEDIAMINE; 1,4BENZENEDIAMINE; CI 76060; OXIDATION BASE 10; P-AMINOANILINE; P-DIAMINOBENZENE; 1,4-BENZENEDIAMINE (9CI) ; 1,4-DIAMINOBENZENE; 1,4-PHENYLENEDIAMINE; 4-AMINOANILINE.

> Plus d'infos sur le PPD: Programme international sur la sécurité des susbtances chimiques (NIOSH); revue spécialisée AOH

2. Résorcinol

Comme le PPD, il passe la barrière cutanée. C'est un perturbateur endocrinien (thyroïde) et immunitaire dont une surdose entraîne aussi des effets sur le système nerveux central. Le résorcinol est irritant et sensibilisant pour la peau, les yeux et les voies respiratoires, à tel point qu'une molécule très proche (Éther diglycidique du résorcinol) est carrément interdite dans la nouvelle règlementation européenne des cosmétiques. 

On trouve aussi le Résorcinol sous d'autres noms : 1,3-BENZENEDIOL; 1,3BENZENEDIOL; 3-HYDROXYPHENOL; 4; M-DIHYDROXYBENZENE; M-HYDROQUINONE; M-PHENYLENEDIOL; RESORCIN; 1,3-BENZENEDIOL; 1,3-DIHYDROXYBENZENE.

> Plus d'infos sur le Résorcinol : le livre "Our Stolen Future"; l'Union européenne (UE); l'Organisation mondiale de la santé (OMS)

3. p-Aminophenol

Dérivé du goudron de houille, le p-Aminophenol est un dermotoxique puissant également allergisant.

> Plus d'infos sur le p-Aminophenol: l'Union européenne (UE)

4. Toluene 2,5 Diamine Sulfate

Selon les conclusions du Comité scientifique pour la sécurité des consommateurs (CSSC) , le toluène 2,5 diamine sulfate est une molécule "extrêmement sensibilisante" pour la peau.

5. 1-naphtol

Le 1-naphtol est un dérivé pétro-chimique fortement irritant pour la peau, les yeux et les poumons.

> Plus d'infos sur le: Comité scientifique des produits de consommation (CSPC) de l'UE

Sans ammoniaque ? Méfiez-vous quand même !

Attention : pour choisir une teinture capillaire qui soit sûre, ne vous contentez pas du slogan marketing  "100% sans ammoniaque" qui ne signifie nullement que la coloration ne contient pas par ailleurs de PPD, résorcinol, p-Aminophenol, Toluene 2,5 Diamine ou 1-naphtol. Ils peuvent être présents, et la seule façon de s'en prémunir est de lire attentivement les étiquettes des produits que vous envisagez d'acheter.

Quelles alternatives naturelles ?

Par bonheur, ils existent des plantes qui peuvent foncer naturellement et sans danger nos cheveux. Ces plantes colorantes (dites tinctorielles) doivent s'acheter sous leur forme 100% pure. Voici les plus communément utilisées :

1. Henné (nom INCI : Lawsonia inermis)

Le henné est un ingrédient végétal. C'est une excellente façon de colorer les cheveux de manière naturelle. Attention à utiliser du henné 100% pur, en évitant les préparations où celui-ci est mélangé avec des produits chimiques (type PPD).

Le henné se présente sous forme d'une poudre verte. Utilisé seul, il donne d'abord aux cheveux des reflets auburn. Au bout de plusieurs applications, la couleur foncée s'intensifie. Ne soyez donc pas déçue si à la 1ère application vos cheveux blancs sont toujours là. Répétez l'opération jusqu'au résultat voulu.

2. Indigo (INCI : Indigofera suffruticosa extract)

Seul, l'indigo intensifie la couleur de cheveux déjà foncés (jamais seul sur cheveux clairs, il donnerait une couleur verte. Le "green" a ses limites !). Pour couvrir les cheveux blancs, il doit être associé au henné pur.

3. Amla (INCI : Emblica officinalis fruit powder)

La poudre d'Amla doit toujours être associée au henné pour pouvoir foncer les cheveux.

4. Katam (INCI : Buxux dioica)

Lorsqu'il est combiné au henné, le Katam donnera à vos cheveux une teinte rouge-marron.

Contrairement aux couleurs chimiques qui déstructurent la fibre capillaire (avec des molécules très alcalines), les poudres naturelles se déposent sur l'extérieur du cheveu sans l'abîmer. Mieux encore, toutes les plantes utilisées pour colorer vos cheveux possèdent aussi des propriétés très bénéfiques pour ces derniers : l'Amla par exemple est une plante incontournable de la médecine ayurvédique pour ses multiples actions. Elle est notamment reconnue pour favoriser la pousse des cheveux.

Et pour éclaircir mes cheveux ?

Pour éclaircir les cheveux, on utilise traditionnellement du jus de citron, qui marche très bien surtout aux beaux jours.

En poudre 100% naturelle, on peut utiliser un mélange de Curcuma (INCI : Curcuma longa root powder), de fleurs de Camomille (INCI :Matricaria recutita flower powder) et de Rhubarbe (INCI : Rheum rhaponticum root powder). Il existe sur le marché un mélange déjà fait appelé "henné blond" qui ne contient pas de henné (INCI : Lawsonia inermis) mais certaines des plantes colorantes évoquées plus une autre non colorante qu'on appelle "henné neutre" (INCI : Cassia obovata ou Cassia italica).

Assurez-vous toujours que dans la liste INCI des mélanges que vous seriez amenée à acheter, il n'y ait bien que des plantes avec les noms que nous vous avons donnés ici et aucune autre molécule.

C'est quoi la liste INCI ?

La liste INCI est la liste des ingrédients qui composent un produit cosmétique. Plus l'ingrédient est proche du début de la liste, plus grand est son pourcentage dans la formule. Les noms des ingrédients sont écrits en anglais (ex : Glycerin pour Glycérine) sauf lorsqu'il s'agit de l'eau (dite : Aqua) ou d'ingrédients naturels. Ceux-ci sont indiqués en associant le nom botanique du végétal en latin et le type d'ingrédient en anglais : ex : Huile (de noix) d'Argan = Argania Spinosa kernel oil.

> Retrouvez cet article et une expérience de lecture optimisée sur votre magazine FemininBio sur iPad

 

L'experte : Anne-Marie Gabelica  est ingénieure agronome diplômée en biochimie. Elle a créé oOlution, la 1ère de gamme de soins visage sur-mesure, à base de plus de 65 actifs 100 % bio, certifiée vegan, sans dérivés d'huile de palme et éco-conçue.

Articles du dossier Cheveux naturels et bio
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réaction à l'article
Par catherine003 le 28 mars 2017 à 23h02
Herbatint

cette coloration contient de la PPD et p-aminophenol ; et pour autant , ils ont un label PETA (cruelty free); le plan REACH ne les oblige pas à tester ? les fournisseurs de ces matières premières ne les testent pas ?
merci sincèrement pour votre réponse ;

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte