Créer ses huiles bio pour les soins du corps et du visage

Publié le 21 juillet 2008 - Mis à jour le 2 février 2013
Sylvie Hampikian-Le Nin est docteur vétérinaire. Après avoir travaillé dans la recherche, elle a exercé une activité d’expert pharmaco-toxicologue et s’est spécialisée dans les actifs naturels. Elle est auteure de plusieurs ouvrages sur leurs usages pour la beauté, la santé, le bien-être.
© Fotolia

Découvrez comment confectionner soi-même ses huiles bio pour des massages corporels et des soins du visage 100 % naturels. Réponses avec Sylvie Hampikian.

Créer ses huiles bio de massage
Créer ses huiles bio de massage

Quelles huiles choisir pour les massages corporels ?

Toutes les huiles végétales bio de première pression à froid conviennent aux massages, mais certaines sont moins adaptées, en raison de leur parfum prononcé ou d'une texture trop grasse.

Les meilleures huiles de massage sont appelées "huiles sèches". Très fines, elles sont très vite absorbées par la peau, ne laissant pas de pellicule grasse en surface. Les plus réputées sont : colza, macadamia, olive, pépins de raisin, sésame et tournesol.

En règle générale leur arôme est discret et agréable.

Pour parfumer ces huiles de massage ou leur conférer des propriétés spécifiques (anti-courbature, relaxante, tonique...), on peut employer des huiles essentielles :

  • Huile corporelle parfumée (usage quotidien possible) : 0,5 à 1% d'huiles essentielles.
  • Huile de massage active (usage hebdomadaire ou épisodique) : 3-4% d'huiles essentielles.

Quelles huiles choisir pour les soins du visage ?

Pour le visage, on préfère employer des huiles "cosmétiques", plus riches, mais également plus chères. Elles sont nourrissantes, tonifiantes, anti-rides.

Les plus réputées sont : abricot, argan, avocat, bourrache, germe de blé, onagre, rosier muscat.

Hormis l'huile de germe de blé, toutes sont agréablement parfumées (l'huile d'argan cosmétique est désodorisée). On peut les appliquer pures ou mélangées, de 20 à 50%, dans une huile de base, moins chère (tournesol par exemple).

Pour augmenter l'efficacité de ces huiles, on leur ajoute généralement des huiles essentielles : huile visage à usage quotidien : 0,5 à 1% d'huiles essentielles :

  • Huile de soin (application localisée) : 3-4% d'huiles essentielles.

Huiles essentielles : lesquelles choisir, comment les doser ?

Le "kit du débutant"

Géranium Bourbon ou rosat, lavande fine, petit grain bigaradier, ylang-ylang : agréablement parfumées, elles conviennent à tous les types de peau, qu'elles stimulent et assainissent.

Elles conviennent également pour parfumer les huiles de massage corporel. L'huile essentielle d'ylang-ylang est particulièrement sensuelle et féminine.

  • Ciste ladanifère : pour les peaux matures (propriétés antirides).
  • Tea-tree : pour les petits bobos et des peaux jeunes, ayant tendance aux imperfections.
  • Genévrier : pour les massages anti-douleur (courbatures, douleurs diffuses...).

Le prix moyen de ces huiles essentielles est très abordable (sauf la ciste ladanifère).

L'astuce dosage : retenez que 1% d'huile essentielle = 2 gouttes pour 10 ml d'huile, soit :1 goutte par cuillère à café ou 3 gouttes par cuillère à soupe.

Par exemple, pour fabriquer 50 ml d'huile de soin à 3% compter 2 x 5 (pour 50 ml) x 3 (pour 3%), soit 30 gouttes.

Comment améliorer la conservation des huiles de massage ou des huiles visage ?

Pour augmenter la conservation de vos huiles, ajoutez de la vitamine E (antioxydante) : 3 ou 4 capsules d'huile enrichie à la vitamine E pour 50 ml d'huile de massage ou d'huile visage.

Peut-on faire une allergie ?

Avec les huiles végétales, c'est très rare, mais avec les huiles essentielles, cela peut arriver.

Faites un test de sensibilité au préalable : diluez 2-3 gouttes d'huile essentielle dans une cuillère à café d'huile (olive par exemple).

Appliquez sur le ceux du poignet et observez dans les heures qui suivent. Si une réaction apparaît (rougeur, irritation, démangeaison...) : n'utilisez pas cette huile essentielle !

Stéphanie Jarroux
Articles du thème Huile végétale
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réaction à l'article
Par lunazen le 12 février 2010 à 15h08
A ne pas rejeter !

Pour mon dos, j'ai trouvé encore mieux, en tout cas pour moi, que les crèmes antalgiques, c'est une huile de massage à base de macérât de millepertuis avec deux huiles essentielles : romarin camphré et eucalyptus citronné.

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte