Peau

La peau sensible : les soins bio adaptés

Publié le 6 mars 2013 - Mis à jour le 26 août 2016
Esthéticienne de profession et passionnée d'aromathérapie, Nathalie a fondé en 2008 une entreprise d'instituts de beauté bio à la demande, pour les palaces parisiens. En parallèle, elle a ouvert Prestige & Esthétisme, une e-boutique de cosmétiques bio.
La pollution, le froid ou le stress peuvent être à l'origine de la peau sensible
La pollution, le froid ou le stress peuvent être à l'origine de la peau sensible
© Fotolia

Vous avez la peau sèche, fragile et qui tire ? C'est que vous avez une peau sensible. Voici quelques conseils pour entretenir votre peau tout en douceur.

Commençons par un petit questionnaire. Si tous les jours vous vous faites au moins 3 remarques parmi les expressions suivantes...
- J'ai la peau qui tire
- J'ai la peau fragile
- Ma peau est sèche
- J’ai une sensation d’échauffement sur ma peau
- Ma peau pèle
- Je suis allergique à tout
- Je ne supporte plus rien, même l'eau !
- J’ai la peau qui brûle ou qui picote après l’application de certaines substances sur la peau (cosmétiques
mais pas seulement)

- J’ai des fourmillements
- Ma peau n’est pas confortable

... Alors ne vous posez plus de questions : vous faites partie des personnes ayant une peau sensible, irritable ou encore intolérante.

Une peau sensible est une peau hyper réactive à des facteurs variés comme le stress mais aussi les conditions climatiques.

Attention, il ne faut pas confondre peau sensible et peau allergique.

Qui a une peau sensible ?
On estime qu’entre 50 et 60 % des femmes sont touchées. Mais le phénomène touche aussi les hommes : 30 % et ce phénomène est en augmentation.

Tous les types de peau sont concernés : 8 % de peaux grasses, 45% de peaux mixtes, et 30 % de peaux sèches (on notera que les femmes à peau claire, translucide et fine sont beaucoup plus prédisposées).

Le nombre de personnes souffrant d’une peau sensible diminue avec l’âge. On constate en effet qu’après la ménopause, moins de femmes présentent une peau sensible.

Différences entre peau sensible et peau allergique 
La peau sensible touche avant tout le visage. Elle n’est pas uniforme : surtout les ailes du nez ou les paupières. Cette sensibilité n’est pas forcément permanente. Elle évolue par crises de quelques jours à quelques mois, voire indéfiniment, parfois en fonction des saisons. Elle peut dépendre de facteurs environnementaux ou de facteurs internes.

La peau allergique est un tout autre problème. Elle se traduit par des symptômes visibles, des réactions violentes du type rougeurs, desquamations ou éruptions cutanées et  des signes plus subjectifs comme la sensation de cuisson ou de brûlure.

Attention à ne pas aggraver la peau sensible
La plupart des femmes souffrant d’une peau sensible n’appliquent plus aucun cosmétique. Parfois, elles ne supportent même plus l’eau du robinet. Tout ceci a pour conséquence une aggravation du phénomène initial.

Une peau qui s'assèche ne maintient plus l'eau
La peau a un rôle de protection contre le milieu extérieur. A l’origine de la peau sensible, on constate que la couche la plus superficielle de la peau, la couche cornée, devient plus perméable. La peau s’assèche et n’est plus capable de maintenir l’eau (perte insensible en eau). Les facteurs environnementaux (pollution, froid, soleil) mais aussi des facteurs internes (stress) peuvent être à l’origine de cette altération du rôle de barrière de la peau. En clair, le seuil de tolérance de la peau diminue.

En pratique, comment entretenir une peau sensible ?
Nettoyage matin et soir :
Si vous supportez le contact de l’eau sur le visage, utilisez un lait nettoyant très doux.
Si vous ne supportez pas l’eau du robinet, utilisez un lait de toilette qui ne se rince pas mais s’ôte avec un coton ou un mouchoir en papier.

Crème de jour et soin de nuit :
Les produits de soins seront choisis en fonction de votre type de peau (grasse, mixte, sèche). Par exemple, les cosmétiques bio Phyt’s, sont étudiés pour ne pas agresser le film hydrolipidique protecteur. Cependant, vous pouvez appliquer localement une crème plus riche sur les dartres ou encore les rougeurs.

Les produits anti-âges sont naturellement riches, ils donnent de très bons résultats sur les peaux sensibles.

Les soins solaires :
En été, appliquez tous les jours, par-dessus votre crème de jour, une protection solaire haute protection car une peau sensible est d’autant plus réactive à la chaleur et au soleil. Préférez des produits avec des écrans minéraux plutôt que des filtres solaires chimiques.

Le maquillage :
Utilisez plutôt des crèmes teintées, plus hydratantes que les fonds de teint.

Les compléments alimentaires :
Ils peuvent être utiles pour restaurer l’hydratation de la peau. Les ingrédients à privilégier sont les acides gras essentiels (oméga 3 et 6) mais aussi les vitamines et oligo-élements (vitamine A, C et E, sélénium par exemple).

Le site de Nathalie Verney prestige-esthetisme.fr

Articles du thème Soin du visage
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte