Beauté

L'acné cosmétique : revoir sa routine beauté

Publié le 26 mars 2015 - Mis à jour le 16 juillet 2015
Anne-Marie Gabelica est ingénieure agronome diplômée en biochimie avec 6 ans d’expérience dans le secteur cosmétique. Elle a créé oOlution : la 1ère gamme de soins visage sur-mesure (à base de plus de 65 actifs 100 % bio), certifiée vegan, sans huile de palme et éco-conçue.
© Pixabay

Une routine beauté maladroite peut vous donner des boutons... Suivez le guide pour retrouver une belle peau !

Je reçois très fréquemment des messages de femmes de tout âge dont l'acné est une véritable source de mal-être. Souvent, elles ont essayé de multiples traitements et soins sans résultat. Je leur demande alors de me décrire leur routine beauté et y trouve régulièrement des gestes maladroits. Les causes de l'acné adulte (qui touche 40% des femmes de plus de 25 ans*) peuvent être très variées : l'acné peut être héréditaire ou provenir d'un dérèglement hormonal. 
Mais peu de femmes sont conscientes que leur gestes beauté peuvent être fautifs. J'aborde donc ici le cas de l'acné cosmétique, causée par des gestes a priori anodins et pourtant néfastes. Alors avant de sauter sur le traitement interne à base d'isotrétinoïne (qui soulève des interrogations), adoptez les bons gestes !
Les causes de l'acné cosmétique et les bonnes alternatives pour la soigner
Commençons par éclaircir une chose : ce n'est pas parce que l'on souffre d'acné que l'on a la peau grasse ! De même, si celle-ci est nettoyée et hydratée de manière adaptée, elle n'a pas de raisons de développer de l'acné. Je conseille donc de commencer par bien déterminer son type de peau. Cela évitera bien des écueils, par exemple en cas de tiraillements et sécheresse : évitez de choisir des soins trop riches/nourrissants destinés aux peaux sèches quand la peau a simplement besoin d'être réhydratée.
Un nettoyage trop agressif de la peau
Les boutons sont des comédons (points noirs ou micro-kystes fermés) qui subissent une inflammation : ils deviennent rouges ou blancs et douloureux. La prolifération des bactéries se charge ensuite d'étendre le problème et d'empêcher la cicatrisation. S'il faut s'assurer d'avoir une peau saine, pas besoin de la nettoyer avec plus de vigueur qu'une autre ! C'est la toute première question que je pose : avec quoi vous lavez-vous le visage ? Souvent on me parle de gommages à grains par exemple. Première erreur.
C'est le meilleur moyen de causer une acné dite mécanique : la peau est agressée et fragilisée par l'action des grains. Ces gommages ont souvent des compositions ennemies et contiennent notamment un terrible fléau : les détergents sulfatés comme les SLS (sodium lauryl sulfate) et SLES (sodium laureth sulfate). Ces ingrédients décapants que l'on retrouve dans les nettoyants moussants, les gels douches etc. détruisent le film hydrolipidique chargé de protéger et réguler la peau : c'est le début d'un cercle vicieux
La bonne alternative : douceur et respect de la peau
La cosmétique biologique et naturelle garantit dans la plupart des cas des nettoyants sans détergents sulfatés. Cependant attention, tous les labels n'ont pas le même niveau d'exigence. De plus en plus de femmes optent également pour un démaquillage aux huiles végétales pures, une bonne alternative en effet très douce pour la peau, à condition de choisir une huile non comédogène (jojoba, argan ou encore baobab).
Petite astuce : on complète la routine beauté avec des hydrolats juste après le nettoyage ou à tout moment de la journée si le besoin se fait sentir. Par exemple : une eau florale de carotte ou tea tree pour son action astringente et assainissante le matin. Et de l'eau florale d’hamamélis ou camomille pour apaiser la peau au coucher. 
Des ingrédients occlusifs et comédogènes dans les soins
Autres responsables de l'acné cosmétique : les ingrédients dits occlusifs. Il est souvent conseillé aux personnes prônes aux imperfections d'éviter les fonds de teint et poudres compactes qui asphyxient la peau. Pourquoi ? Le maquillage "conventionnel" est réalisé à base d'huiles et cires minérales. Ce sont des dérivés pétrochimique qui, non contents de leur impact extrêmement néfaste sur l'environnement, ne font pas plus de bien à notre peau. Très présents dans le maquillage mais aussi dans les crèmes hydratantes, ces ingrédients imperméables à la peau ne font qu'y déposer une couche inerte. Cette "barrière" retarde la déshydratation mais n'hydrate pas. En d'autres termes, ces ingrédients n'ont aucune utilité pour la peau.
Ils sont omniprésents en cosmétique conventionnelle en raison de leur coût très bas, et de l'illusion d'hydratation qu'ils procurent, notamment le silicone et son touché poudré. Séduisant, mais à bannir absolument ! Jour après jour, leur utilisation étouffe la peau et bouche les pores, créant ainsi le terreau idéal de l'acné. 
La bonne alternative : rechercher les actifs utiles à la peau
Si vous êtes touchée par l'acné cosmétique, votre peau a alors besoin d'être assainie pour lutter contre les inflammations, mais aussi apaisée. Ce qu'il lui faut, c'est un retour à la normale qui favorise la cicatrisation des marques résiduelles. Privilégiez donc les soins et le maquillage à base d'extraits végétaux (huiles végétales et essentielles) qui eux seuls contiennent les agents actifs utiles à la peau. Ils seront notamment riches en acides gras essentiels, les omega 3, 6 et 9, qui aident à réguler la peau et sont des agents anti-inflammatoires et anti-bactériens très puissants. Riches aussi en vitamine E, dont les propriétés anti-oxydantes aident la peau à se défendre et accélèrent le processus de cicatrisation.
Bien évidemment, choisissez-les biologiques et issues de première pression. C'est la seule garantie d'une huile qui a encore tous ses nutriments lors de la formulation du soin.
Pour finir, je tiens à préciser que l'acné est une maladie de peau nécessitant de prendre rendez-vous avec un dermatologue. Nos conseils s'appliquent à celles dont l'acné est dite cosmétique et qui recherchent des solutions au naturel. Très douces, ces astuces seront un très bon complément sans danger au traitement prescrit par un médecin. Elles sont également tout à fait adaptées à l'acné juvénile.
 
L'experte : Anne-Marie Gabelica  est ingénieure agronome diplômée en biochimie. Elle a créé oOlution, la 1ère de gamme de soins visage sur-mesure, à base de plus de 65 actifs 100 % bio, certifiée vegan, sans dérivés d'huile de palme et éco-conçue.
 

>> Pour une lecture optimisée, retrouvez cet article dans votre magazine iPad de mars 2015

 

Articles du thème Soin du visage
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte