Les labels bio en France

Publié le 18 mai 2009 - Mis à jour le 30 novembre 2012

Cosmébio, Cosmeco, Nature&Progrès : voici les labels bio français.

Ces organismes de certification privés sont reconnus par les pouvoirs publics français pour les produits alimentaires issus de l'agriculture biologique (agréé par le Ministère de l'Agriculture et de la Pêche, ainsi que par le Ministère de l'Economie, des Finances et de l'Industrie) et accrédité par le COFRAC pour la norme ISO 65/CEE 2092 /91.

Ils certifient deux cahiers des charges, Cosmebio et Cosmeco pour 250 sociétés, 500 gammes et plus 7000 produits (chiffres fin 2008).

Deux labels, deux logos :

 
Logo BIO  COSMEBIO

1) Plus de 95% des ingrédients (hormis l'eau) doivent être naturels ou d’origine naturelle.

  • Plus de 95% de ces ingrédients naturels ou d'origine naturelle doivent provenir de l'agriculture biologique (certifiés AB).

  • Plus de 10% de la formule totale (eau comprise) doit provenir de l'agriculture biologique (certifié AB).

2) Maximum 5% d’ingrédients de synthèse (liste positive).

  
Logo ECO COSMEC


1) Plus de 95% des ingrédients (hormis l'eau) doivent être naturels ou d’origine naturelle.

  • Plus de 50% de ces ingrédients naturels ou d'origine naturelle doivent provenir de l'agriculture biologique (certifiés AB).

  • Plus de 5% de la formule totale (eau comprise) doit provenir de l'agriculture biologique (certifié AB).

2) Maximum 5% d’ingrédients de synthèse (liste positive).

Concept communs aux 2 labels


1. les ingrédients

Liste d’ingrédients autorisés : seuls quelques ingrédients de synthèse sont autorisés quand ils sont indispensables et non encore disponibles en origine naturelle.

Liste d’ingrédients exclus (ingrédients d'origine pétro-chimique,silicone, paraffine, glycol, solvants, SLS, SLES, PEG, les parabens, phéné-oxyéthanol, colorants et parfums de synthèse...)  A noter que l'eau n'est pas certifiable.

2. Sélection des procédés de transformation et de fabrication respectant l'environnement et contribuant au développement durable

Liste de procédés autorisés et exclus (ceux non écologiques et détériorant les actifs des plantes).

Modes d’obtention des matières premières et traçabilité.

Procédés de transformation, procédés de nettoyage, procédés de conditionnement.

Recyclabilité des emballages et de l’ensemble des déchets issus de leur fabrication.

Engagement dans des objectifs de développement durable et de commerce équitable.


NATURE & PROGRES

Association de consommateurs et de producteurs créée en 1964.

Premier à avoir fixé sur le marché national des cosmétiques naturels, un référentiel biologique en1998, contrôlé par leur propre comité de contrôle.

20 sociétés/marques cosmétiques sont certifiées "Nature & Progrès" aujourd'hui.

Le cahier des charges, très exigeant, comprend 12 rubriques :

Les produits cosmétiques écologiques doivent être essentiellement issus de matières végétales provenant de l'agriculture biologique, suivant les disponibilités, ou de matières minérales non pétrochimiques, autorisées par Nature & Progrès (pour l'une des catégories, 100 % des ingrédients bio requis).

Les approvisionnements doivent répondre aux critères du commerce équitable.

70 % des gammes de la marque doivent être labellisés Nature & Progrès.

Les produits doivent être obtenus par des procédés mécaniques et par des procédés chimiques et physiques simples et seuls certains conservateurs d'origine naturelle sont autorisés.

Cependant, à titre exceptionnel et sur dérogation accordée par Nature & Progrès, pour des quantités définies, un conservateur de synthèse peut être utilisé.

Listes non exhaustives d'interdiction (tous produits animaux sauf ceux figurant sur une liste positive, pétrochimie, plantes non bio, OGM, chimie du chlore, vitamine E de synthèse, tous les parabènes, colorants de synthèse, lubrifiants type diméthicone, lécithine, oxyde d'éthylène, esters,de glycol et dérivés de glycol, nonyl-phénol, parfums et colorants de synthèse, polymères type alkylacrylates, dérivés de silice de synthèse type siloxane, les tests sur les animaux, ...).

Un eco-bilan doit être réalisé.

Exigences en termes de conditionnement.

Les aérosols avec gaz propulseur inflammable sont interdits.
 

Retour au sommaire

Sandie Jaidane
Articles du thème Labels écologiques
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !