J’ai testé le parfum sur mesure !

Publié le 19 mars 2009 - Mis à jour le 28 mai 2009

C‘est par une belle journée ensoleillée que j’entre dans le cabinet de Guillaume Gérault*, naturopathe, qui connaît tous les secrets les plus intimes des huiles essentielles.

Je me raconte. Bercée par le clapotis de l’eau (le cabinet se trouve sur une charmante péniche), j’écoute décontractée le déroulé de la séance : je vais me raconter un peu, confier au thérapeute mes émotions du moment : j’attends mon deuxième enfant, événement qui procure une grande joie mais qui fait naître aussi plein de questions : comment accueillir un nouvel enfant ? Comment pourrais-je lui donner autant d’amour ? Par ailleurs, je souffre de fortes nausées.

Certaines de mes paroles vont évoquer une huile essentielle que Guillaume me fera sentir ensuite. Ma grossesse orientera très précisément son choix (certaines huiles sont à écarter). Et le parfum qui en résultera sera le reflet de ma psychologie du moment tout en étant sans danger pour le bébé que je porte.

Mes six « copines ». Guillaume me fait donc sentir à l’aveugle six huiles essentielles et j’évoque pour chacune d’elles mes impressions : agréable/pas agréable, chaud/froid, bienfaitrice ou sentiment de rejet. Cinq me conviennent parfaitement tant à la fois pour leur odeur que pour leur « aspect » rassurant, enveloppant. Pour une seule, j’ai des réticences (sans avoir de dégoût), que je comprendrai plus tard…

La révélation. Le naturopathe dévoile le nom des « mes nouvelles amies » en expliquant les propriétés de chacune :
L’Helichryse pour exprimer le mal à dire, dénouer les émotions (je dois dire mes peurs et mes doutes et les assumer).

L’Orange douce, revitalisante, rassurante, est un zeste de tendresse (entre mes fortes nausées, mes questions, j’ai besoin d’être chouchoutée).

Le Basilic tropical apporte un confort digestif (mon estomac est rudement mis à l’épreuve).

L’Encens ou Oliban – celle qui me rebutait – est l’huile des « moments de passage », elle est celle qui permet de mener sa vie en conscience (c’est ma faiblesse, dans ma vie à 100 à l’heure, je n’ai pas encore eu le temps d’accueillir pleinement cette seconde grossesse).

Le Bois de rose est protecteur (elle m’aidera à chasser mes coups de blues).

Le Citron donne du peps (c’est l’huile qui me donnera du tonus et de la joie de vivre).

C’est mon parfum. Il ne reste plus qu’à mélanger ces 6 huiles avec de l’huile végétale (de l’huile d’olive bio ou de noyau d’abricot) dans un petit flacon selon les quantités suivantes :

  • Hélichryse : 8 gouttes,
  • Orange douce : 12 gouttes,
  • Basilic tropical : 6 gouttes,
  • Encens : 6 gouttes,
  • Bois de rose : 5 gouttes,
  • Citron : 3 gouttes

Le parfum obtenu est composé de 40 % d’huiles essentielles). Le résultat est convaincant, l’odeur me plait et me fait du bien.

Il me revient de lui donner un nom, Guillaume me laisse quelques instants de réflexion, c’est « renaissance » que je choisis…tout naturellement.

Le parfum est à appliquer sur les poignets ou sous les oreilles. On peut également le sentir tout au long de la journée.

Merci à Guillaume pour son écoute active et sa formidable empathie.

*Guillaume Gérault, naturopathe
Parfums sur mesure tous les vendredis de 17h à 19h30, uniquement sur rdv.
naturessence.over-blog.fr

Stéphanie Jarroux
Articles du thème Soin du corps
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réactions à l'article
Par lunazen le 14 avril 2009 à 11h42
A faire

Je suis une inconditionnelle des huiles essentielles, et je peux sans aucun doute dire qu'elles ont un effet bénéfique que ce soit en application, en inhalation ou en diffusion. Elles agissent à différents niveau, physique, psychologique, etc. Je le recommande à toutes et à tous surtout si vous avez cet endroit reposant près de chez vous.

Par carole09 le 16 avril 2009 à 15h31
je suis emporté par l'odeure ...

et bien oui j'adore les parfums avec des huiles he fleurie et boisé je compte bientot me fabriquée aussi un parfums avec des huiles he fleurie comme le neroli la rose cenfeille le bois rose ect....

Par poul971 le 16 avril 2009 à 20h00
grossesse

J'adore l'aromathérapie... mais quel dommage que ce ne soit pas "permis" durant la grossesse... quoique le témoignage nous montre bien que certaines HE soient permises durant la grossesse.

Par mamzelleemie le 19 avril 2009 à 18h46
I love mes HE

Stéfanie j'aime beaucoup ton reportage. Je suis évident fan des huiles essentielles et trouves qu'elles apportent réconfort et bien être pendant la grossesse. (bien sur je parle des HE autorisées ... )

Par chantal le 13 décembre 2009 à 14h20
parfum sur mesure

On m'a offert un parfum sur mesure par l'Atelier Bohème. A ma demande, le parfumeur n'a utilisé que des matières premières naturelles. Le résultat est incroyable.

Par beou le 12 décembre 2010 à 09h26
PARFUM

Vous ne donnez jamais la quantité de l'huile végétale ?.

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte