Le droit de réponse de Bleu Vert

Publié le 6 mars 2009 - Mis à jour le 21 décembre 2010

Quelques points n'ont pas été abordés correctement, notamment la question de la conservation des cosmétiques bio.  Il est tout à fait possible de proposer des cosmétiques bio, sans aucun conservateur de synthèse.

Cela nécessite par contre un certain savoir-faire et la maîtrise de méthodes de conservation différentes.

La présentation très schématique de l'émission concernant l'utilisation de l'alcool et des huiles essentielles en cosmétique bio n'a pas apporté de réponses cohérentes et rajoute à la confusion des consommateurs.

Les marques distribuées par Bleu Vert, ainsi que les autres marques "leaders" des cosmétiques bio (Weleda, Logona, Dr. Hauscka, Lavera) - tous également membres fondateurs du BDIH -, sont en mesure de proposer des cosmétiques sans conservateurs de synthèse.

Vous trouverez par ailleurs des chapitres consacrés à ces sujets dans les ouvrages toujours aussi instructifs de Mme Rita Stiens ( La vérité sur les cosmétiques et La vérité sur les cosmétiques naturels) ainsi que sur son site : www.laveritesurlescosmetiques.com

> Pour bien acheter vos cosmétiques bio, vous pouvez consultez et donner votre avis sur Mon Guide d'achat bio, plus de 7000 cosmétiques bio référencés ou consulter notre sélection des meilleurs cosmétiques bio.

Bleu Vert
Articles du thème Labels écologiques
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !