Quels sont les labels et cahiers des charges reconnus en cosmétique bio ?

Publié le 6 mars 2009 - Mis à jour le 18 mai 2009

Ces logos et labels respectent des cahiers des charges stricts qui ont de nombreux points communs.

Ils garantissent une fabrication selon des règles définies dans l’un de ces quatre cahiers des charges privés reconnus, Ecocert, Qualité France, Nature & progrès et BDIH.

BDIH


Association allemande de professionnels de la cosmétique naturelle, BDIH existe depuis longtemps en Allemagne.

Il délivre son propre label de « cosmétiques naturels contrôles » selon la charte BDIH. Les contrôles sont effectués par l’IMO, un organisme de certification indépendant suisse.

La charte définit une liste «positive» de composants autorisés pour l’élaboration d’un produit cosmétique naturel. Tout ingrédient qui n’est pas présent sur cette liste est automatiquement interdit.

Ecocert

Ecocert est un organisme certificateur agréé par l’état français qui contrôle les cosmétiques bio ainsi que le mode d’obtention des matières premières et délivre un label Ecocert.

Tous les cosmétiques certifiés contiennent au minimum 95% d’ingrédients d’origine naturelle et sont transformés selon des procédés respectueux de l’environnement validés par Ecocert. Les 5% restants font partie d’une liste très restreinte, avec seulement 5 conservateurs autorisés.

Le cahier des charges impose des exigences sur la fabrication des ingrédients, des produits finis, l’emballage recyclable, la gestion de l’énergie et des déchets.

Nature & progrès


Nature & progrès est une association française de professionnels et de consommateurs engagés en matière d’écologie.

L’organisme de contrôle indépendant Certipaq vérifie le respect du cahier des charges Nature & Progrès.

Le cahier des charges n’autorise que l’emploi de végétaux bio et impose un engagement important des marques sur de nombreux points environnementaux (économies d’énergie, gestion écologique des déchets) et sociaux (solidarité entre les adhérents).

Qualité France


Comme Ecocert, Qualité France est un organisme certificateur agréé par l’état français. Il suit les mêmes principes qu’Ecocert mais le pourcentage minimum imposé de végétaux biologiques est calculé uniquement sur le total des ingrédients et non sur le total des végétaux.

Afin de clarifier les choses pour les consommateurs nous espérons qu’à terme les labels parviendront à se mettre d’accord au niveau européen pour ne proposer qu’un seul référent unique aux clients.

Anne Ghesquière
Articles du thème Labels écologiques
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réactions à l'article
Par anichat le 13 mars 2009 à 14h06
vigilance

Envoyé special aura au moins eu le mérite de demander aux personnes qui achètent "bio" de se renseigner sur la composition des produits. En effet, l'effet mode valorisant le bio pour vendre (maketing) peut induire à certaines dérives. Donc prudence et vigilance sur la composition des produits

Par lorshi le 23 mars 2009 à 12h19
organisme certificateur reconnu par l'état français

un organisme certificateur officiel ne peut faire valoir cet état que pour la certification de labels officiels comme label aoc, etc... Il est en infraction lorsqu'il utilise son nom et qualité de certificateur officiel pour certifier des produits, marques et labels privés.
Pour certifier des cosmétiques Ecocert doit donc créer et utiliser un autre sigle comme par exemple le fait certipaq avev la création et utilisation du sigle visagro

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !