Soin capillaire au karité

Publié le 5 juin 2007 - Mis à jour le 15 novembre 2012

Voici la recette d'un soin capillaire magnifiant au beurre de karité bio !

Soin capillaire au karité

Contenance du pot recevant la crème : pot en verre 50 ml
 
Matériel :

Mortier avec pilon

Balance de cuisine

Verre mesureur
 
Ingrédients :
45 g de beurre de karité bio
10 ml d’huile vierge de baobab
10 ml d’huile végétale de coco bio
30 gouttes d’huile essentielle de citron
1 goutte d’extrait de pépins de pamplemousse (pour la conservation)

Etapes de la recette :
1. Dans le mortier, verser le beurre de karité bio avec les 2 huiles végétales et triturer la préparation à l’aide du pilon jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse et onctueuse.
2. Ajouter ensuite les gouttes d’huile essentielle de citron ainsi que la vitamine E.
3. Bien mélanger le tout et verser le baume dans son pot.

Astuce :

Appliquez une belle noisette de ce soin capillaire une fois par semaine sur les cheveux avant le shampoing et laisser poser 30 minutes.

Sophie Macheteau
Articles du thème Do It Yourself
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réactions à l'article
Par michele le 14 août 2009 à 09h45
Huile de baobab

Recette qui me parait très intéressante mais je ne savais pas qu'il existait une gestion des forêts de baobabs et dont on prélevait l'huile. Bio, ok à 100% mais est ce bien écologiquement vu la rareté de ces arbres ?

Par Anonyme le 1 septembre 2009 à 16h36
où se procurer ces produits

Toutes les recettes sont génial mais je ne sais pas où me procurer les produits ?

Par filledelanature le 14 juin 2011 à 13h04
adresses pour trouver les produits

Chez Aroma- Zone :)

Par Miss Baobab le 7 janvier 2014 à 12h33
Huile de Baobab - infos

A Michèle : pour produire l'huile de baobab, on doit récolter le fruit.
La culture du fruit du Baobab, ne necessite aucune déforestation, c'est une des cultures les plus durables et écologiques qui soit. Pourquoi ?
Les Baobabs ne sont pas rares il y a des millions de Baobabs non exploités: Le problème c est qu il y a de moins en moins de jeunes baobabs qui poussent a cause de l agriculture. En consommant les produits dérivés du Baobab, on donne une valeur a l arbre. On replante meme des jeunes baobabs dans certaines régions pour assurer l avenir. Ils sont replantés dans des endroits ou ils poussaient auparavant, ou rien (hormis eux) ne poussent.
Pour cultiver le fruit, pas besoin d eau, le Baobab la stock dans son tronc.
Pas besoin d engrais, ni de pesticide, seul le soleil, la chaleur et l eau lui suffisent.
C est meme tres souvent une culture issue du commerce équitable, donc permettant aux populations locales d améliorer leur niveau de vie...

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !