G = 9.8

Publié le 25 septembre 2007 - Mis à jour le 15 novembre 2012

La créatrice de G = 9.8, fut architecte pendant plus de dix ans, jusqu’à ce qu’elle se décide à créer une marque de lingerie sexy et bio. FemininBio.com est allé à sa rencontre lors du Salon du Prêt-à-Porter 2007 à Paris

lingerie bio

Femininbio.com : Sophie, comment est né G = 9,8 ?

Sophie : A la base, j’ai une formation d’architecte et j’ai été amenée avec mon métier à beaucoup travailler avec des matières premières, notamment des ressources renouvelables. C’est là que j’ai découvert et flashé pour le pin. En parallèle, j’étais bio dans ma vie, même si je n’étais pas parfaite. Je faisais notamment partie de l’association « Asthme et Allergie ». L’idée de créer quelque chose en rapport avec le bio germait depuis longtemps dans mon esprit, jusqu’à cette fameuse visite au salon de la lingerie… Là, j’ai été frappée par l’image de la femme qui en ressortait, une femme porte-manteau relayée au rang d’objet de désir pour l’homme. Je me suis également rendue compte que le bio n’existait pas ou peu dans la lingerie, donc je me suis dit : pourquoi ne pas associer bio et lingerie ? Certes, j’aurais pu de par ma formation en architecture me diriger vers l’habitat sain, mais pour moi ça tenait plus du bon sens qu’autre chose de vivre dans un habitat sain. J’avais réellement envie d’apporter ma pierre à l’édifice « bio », d’où le choix de la création.
 
Femininbio.com : Que signifie le nom de la marque ?

Sophie : G = 9,8 est la constante de gravitation. C’est donc une invitation à prendre soin de la terre et en même temps un moyen d’attirer l’attention justement sur la « gravité » de la situation.
 
Femininbio.com : Quel style de lingerie peut-on trouver chez G = 9,8 ?
Sophie : J’ai pour habitude de dire qu’une femme sexy d’aujourd’hui est avant tout une femme écolo. Pour moi, jeter un papier par terre dans la rue est un véritable tue-l’amour ! Je voulais donc une marque de lingerie qui ne fasse pas de compromis entre l’écologie et la féminité, d’où entre autres l’idée de couleurs « flashies » et puis surtout cette utilisation toute particulière du pin. En effet, on utilise chez G = 9,8 la fibre de pin, qui possède des qualités étonnantes : thermorégulatrice, isolatrice thermique, anti-stress, elle limite la prolifération bactérienne et résiste bien au lavage. L'ensemble en fait un produit idéal pour tous les consommateurs soucieux de leur bien-être et de celui de la Terre.
 
Femininbio.com : Quelles sont les grandes tendances de votre collection Automne-Hiver 2007 ?

Sophie :
Houlà, ne parlons pas de collections ! Pour moi, le développement durable ce n’est pas seulement utiliser des matériaux bio ou recyclables, c’est aussi et surtout ralentir le rythme de production. Aussi, nous ne fonctionnons pas en « collections », on a plutôt des basics auxquels viennent se rajouter régulièrement de nouveaux modèles. On est vraiment dans une démarche de refus de la surconsommation, c’est pour cela qu’on rejette en bloc ce carcan de saisonnalité de la mode.
 
Femininbio.com : Quelle surprise nous préparez-vous ?

Sophie :
Outre le fait que nous soyons bientôt présents en Martinique, ce qui me ravit puisque j’y ai de la famille, je peux vous révéler que nos créations seront exposées à l’une des plus grandes postes de la région parisienne le 20 septembre prochain, à savoir la poste de Clamart. Pour le reste, je ne peux rien vous dire : c’est top secret !
 
 
Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de G = 9,8

Voir l'interview de Sophie Young à l'Ethical Fashion Show 2007

Administrator
Articles du thème Mode éthique
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !