Ma petite fille a une carence en fer ! Je l'allaite et malgré cela, elle est carencée ! Et en plus, ce n'est pas la seule, les bébés de 2 copines qui allaitent, également. Pourquoi ? Je fais pourtant ce que l'ordre de la nature réclame...

Revenons à cette histoire de carence en fer...

Hop un tour sur le site de la leche league pour en savoir plus sur l'allaitement et le fer. Rien. Mais sur lactaliste, une animatrice  de la leche league a posté plusieurs résumés d'études sur la question. Je vous résume le fruit de son long mail en reformulant.

  • « À la naissance, un enfant a d'importantes réserves en fer. »
  • « Un enfant né à terme n'aura probablement pas de carence avant ses 4 mois. »
  • « Avec l'allaitement maternel cette probabilité se rallonge à 6 mois. »

Ah ? Cela signifie qu'il y a bien du fer dans le lait maternel. Voyons cela de plus prêt :

  • « le taux lacté en fer est plus élevé dans le lait de transition, puis il baisse progressivement pour être d'environ 0,3 mg/l au bout de 5 mois de lactation ».

D'accord mais si à la base la mère est carencée en fer, le bébé n'aura pas son apport normal en fer ?

  • « Ce taux ne semble pas affecté par les apports alimentaires de la mère, par l'existence éventuelle d'une carence chez elle, ou par la prise de suppléments de fer »

Ah ah! Elle est bien bonne, donc le médecin qui répond, prenez le fer ainsi votre fille ne souffrira plus de problèmes digestifs mais l'aura par le biais de votre lait enrichi en fer... a tort.

Mais je l'accorde, le fait qu'une femme carencée produise, quoiqu'il arrive, un lait convenablement dosé en fer... est surprenant. Si un(e) biologiste qui lit ces lignes peut nous l'expliquer, il/elle sera la bienvenue.

Sources : Iron and breastfeeding. IJ Griffin, SA Abrams. Pediatr Clin North Am 2001 ; 48(2) : 401-13. Mots clefs : fer et allaitement.

Ce que j'en retiens : si vous allaitez exclusivement votre bébé et qu'il n'a pas encore 6 mois, pas d'affolement. Par contre après, vous avez le feu vert.

Si votre bébé est déjà diversifié ou s'il consomme du lait de vache, sa bioabsorption du fer est modifiée. Pour avoir plus de précisions, consultez l'étude : Daily multivitamins with iron to prevent anemia in high-risk infants : a randomized clinical trial. PL Geltman, AF Meyers, SD Mehta et al. Mots-clés : nutrition, bébés, anémie, carence en fer, vitamines.

Ne succombez pas dans la facilité de donner un complément en fer, car trop de fer... n'est pas anodin. Je ne peux vous parler des conséquences d'un tel surdosage car il existe actuellement peu d'étude à ce sujet.

L'allaitement n'est pas une pathologie, ce n'est pas du ressort du médecin (tout comme la pédagogie, la psychologie...) alors que les conséquences de carence en fer ou d'un surdosage en fer, si.

Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte