Isabelle Filliozat a écrit un livre intitulé Il n’y a pas de parents parfaits. Ce livre contient notamment un conseil très efficace (du moins) avec ma fille : parler d’elle au lieu de me justifier.

Ayant cette nouvelle méthode en tête, j’attendais le bon moment pour l’essayer avec ma fille. Il n’est pas arrivé, mais j’ai trouvé une application surprenante de cette idée. Voici un exemple. Pour obtenir plus facilement son consentement, j’ai essayé :

« Si les feutres ne sont pas fermés, ils vont sécher et n’auront plus d’encre. Tu ne pourras plus dessiner et tu seras bien triste. »

En deux secondes tous les feutres étaient fermés. Record battu ! J’ai continué ainsi toute la semaine. Toutes les petites bêtises ont été stoppées nettes. C’est vraiment efficace, essayez, vous serez surpris !

Pour chaque remarque sur son comportement, je cherchais à lui montrer l’avantage qu’elle en tirerait. Et lorsque je n’en trouvais pas, j’étais alors face à mes propres manies ! Et bien sûr, ma fille n’a pas à les supporter.

Être parent est une remise en cause de tous les instants.

Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte