Etre belle au naturel, on aimerait toutes l’être, mais nous avons parfois besoin d’un petit coup de pouce. Les produits cosmétiques subliment la beauté de toutes les femmes depuis la nuit des temps Mais si auparavant l’on ne se souciait que de la couleur et de l’effet, il devient aujourd’hui très difficile pour les femmes de choisir entre des milliers de produits qui tous promettent monts et merveilles.

Prises d’assaut par de féroces actions marketing et  des milliers de marques dont elles ne connaissent que le prix, les femmes ont peu à peu pris l’habitude de fermer les yeux sur tous les noms barbares au dos des emballages de cosmétiques. Ces cocktails chimiques dont les consommatrices ne savent absolument  rien peuvent provoquer de petits problèmes de peau (au lieu de les résoudre !), en sus des eczémas, allergies et peut être même des … cancers.

Certes, les secrets de beauté de grand-mère que l’on s’est passées de mère en fille ont souvent fait leurs preuves : le masque de purée de tomate, les rondelles de concombres sur les yeux et l’avocat écrasé pour les cheveux ne vont pas tomber aux oubliettes de si tôt. Mais le rythme de vie actuel ne permet pas aux femmes d’en profiter ; elles se retrouvent donc obligées d’être un peu moins regardantes en matière de cosmétiques.

Heureusement aujourd’hui, les cosmétiques biologiques promettent aux femmes d’être éclatantes en deux temps trois mouvements et sans dommages collatéraux. En plus de vous chouchouter en douceur, ces cosmétiques n’ont pas été testés sur animaux, respectent la nature  et sont le plus souvent très biodégradables. Mais là encore, attention à l’arnaque ! Ce n’est pas parce qu’un produit porte le nom « crème naturelle » ou affiche une belle plante verte sur le tube qu’il s’agit d’un produit biologique. Les vrais produits biologiques et naturels sont certifiés tels et portent un label : Nature&Progrès, Ecogarantie, Cosmebio…

L’équipe Résolution BIO

www.resolution-bio.com

Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte