La diététique anti-rides : explication avec le Dr Marie-Pierre Hill-Sylvestre

Publié le 4 juin 2008 - Mis à jour le 1 août 2016
© Fotolia

Comment retrouver une peau ferme et lisse, la réponse avec la dermatologue Marie-Pierre Hill-Sylvestre, auteur de la diététique anti-rides, aux éditions Thierry Souccar.

La diététique anti-rides
La diététique anti-rides

Quel lien existe-t-il entre alimentation et jeunesse de la peau ?
L’alimentation permet de maintenir le corps dans un fonctionnement optimal. Le fonctionnement de la peau est facilité ou entravé selon l’état de santé sous-jacent.

La peau ne dépend pas seulement des cosmétiques qui sont appliqués en surface.

En cas de carence nutritionnelle (nutriments, vitamines, minéraux….) la peau est souvent un des premiers organes à en souffrir (de même que les ongles et les cheveux). Les organes prioritaires comme le cœur, le cerveau…. sont les premiers servis.

Pour lutter contre le vieillissement de la peau, quels sont les 3 (ou plus) ingrédients indispensables à avoir dans sa cuisine ?

  • Fruits (pour les glucides et les vitamines bénéfiques…).
  • Huile d’olive de qualité (pour les bons lipides).
  • Algues séchées en paillettes (pour les protéines, tous les minéraux, et aussi les oméga 3, les anti-oxydants….) qui sont un concentré de tout.

Quel est l’ingrédient, le produit dont vous ne vous passez pas ?
Le thé vert et le curcuma.

Enfin, quels sont vos conseils et astuces pour que les femmes de FemininBio conservent leur jeunesse ?
Voici mes  5 conseils :

  • Varier l’alimentation, respecter au plus près les saisons (des fruits, des légumes….).
  • Faire au plus simple : on n’est pas obligé de cuisiner de manière compliquée. Respecter l’aliment cru préserve aussi les vitamines : l’avocat est un excellent aliment pour la peau et il se mange cru sans préparation, le citron est à la fois un assaisonnement et un fruit, les sushis sont recommandés en « fast-food ».
  • Observer sa peau lors des changements alimentaires : le teint après les fêtes (la poussée d’acné de janvier…), la bonne mine des cures de fruits…., tester aussi la réduction des produits laitiers, puis la reprise.
  • Commencer à réfléchir aux oméga 3 : soit on choisit des aliments qui en contiennent (voir le livre) soit on en prend en compléments alimentaires (bien choisis) ce qui est moins économique que de choisir les bons aliments. Notre alimentation est une succession de choix : faire les choix les plus sensés et les plus naturels en fonction de notre budget. Et pour les situations où on n’a pas le choix, des exceptions sont possibles sans mettre en péril l’équilibre général de la santé.
  • Transformer sa cuisine en jardin aromatique : persil, basilic, menthe, graines germées…. En pot ou en bouquets et en ajouter dans tous les plats, soupes, salades, viandes, poissons...

Si l’on veut accélérer els résultats, il est conseillé d’oublier d’acheter certains aliments  que l’on mange déjà suffisamment lorsqu’on prend ses repas à l’extérieur (sel, sucre, matières grasses diverses, colorants, aspartam….).
 

SJ
Articles du thème Chef bio
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !