Le sésame des labels

Publié le 3 août 2010 - Mis à jour le 15 novembre 2012

Les labels ont été conçus à l’origine pour permettre une lisibilité aux consommateurs. Mais la pléthore de mentions et labels fait parfois l’effet inverse. À défaut, lors des crises sanitaires, ils permettent à la population de se réfugier sur ceux-ci.
Mon dernier livre : non aux oranges carrées !

Le sésame des labels

Une enquête sur la consommation menée par le Centre de Recherche pour l'Étude et l'Observation des Conditions de vie (Credoc) en 2007 montre que les Français portent aujourd’hui plus d’intérêt aux prix qu’aux labels et signes divers et c’est d’autant plus confirmé avec la jeune population. Toujours selon l’étude, deux labels continuent de garder l’aura des consommateurs : Label Rouge et Agriculture Biologique AB. À contrario, les signes AOC semblent en perte de vitesse. Enfin sachez que, selon une étude du Credoc, la présence d’un label reste le 4e critère d’achat après la présence des mentions "garanties d’hygiène et de sécurité", "prix compétitif" ou "produit est fabriqué en France".

Découvrez le fonctionnement des différents labels français et européens : Label Rouge, AB, Label Bio européen, AOC, CCP, AOP, IGP, STG, Eco label européen, Max Havelaar.

Stéfane Guilbaud
Articles du thème Chef bio
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !
A lire aussi