Non aux oranges carrées !

Publié le 27 janvier 2010 - Mis à jour le 19 février 2010

Comment est né votre projet de livre ?

Pendant des années j'ai travaillé dans un studio spécialisé en marketing visuel et enseigné en tant que formateur professionnel pour adulte en changements de comportements alimentaires. De cette expérience, j'ai récolté un savoir faire dans les synthèses visuelles et un savoir faire lié aux entretiens psychothérapeutiques et à l'ingénierie de formation. Poussé par mon entourage et soutenu par un éditeur, j'ai rédigé toutes mes connaissances sur ce sujet pour en faire un livre destiné à un large public.

Votre démarche n'est pas celle d'un nutritionniste mais plutôt celle d'un conseiller pour nous aider à mieux manger. Pourquoi avoir choisi ce positionnement ?

Je ne suis pas médecin, je suis un consomm'acteur qui se méfie du nutritionnisme. Je ne peux pas accepter une science ou une mode qui pousse les gens à croire que nous consommons des nutriments et non des aliments. Ce n'est pas nous rendre service et cela nous rend dépendants d'un système qui a su tirer parti des peurs liées à l'alimentation. Trop de cholestérol, pas assez d'oméga 3, pas assez de calcium, etc. Ces messages sont abrutissants, techniques et n'apportent aucun bénéfice. Je préfère être perçu comme une personne qui tenterait de rendre autonome des consommateurs et qui leur redonnerai un sens critique aigu.

A qui s'adresse ce guide ?

Sans jamais dénoncer un produit vendu et toujours montrer du doigt un achat inutile ou néfaste, je m'adresse à chacun d'entre nous. Ce guide s'adresse aux parents, enfants et responsables de couverts qui souhaitent arrêter cette logique marketing, cette loi d'airain qui poussent les gens à consommer ce qui a été produit, coûte que coûte.

Y avait-il un véritable besoin d'informer le consommateur sur certaines pratiques douteuses de l'industrie agro-alimentaire ?

A chaque fois que j'entre dans une salle de cours ou une conférence, je suis persuadé que les gens sont parfaitement au courant de ce que je vais présenter et reste surpris de découvrir que non. Le meilleur moyen de lutter contre la malbouffe reste l'information. C'est une évidence et un besoin. Je rappelle que nous pouvons tous voter contre un système qui ne nous plait pas, très facilement, avec une simple assiette … trois fois par jour.

Que faut-il retenir après la lecture de ce précieux guide ?

Il faudrait poser la question aux lecteurs mais certains échos, qui me reviennent, tendent à décrire le schéma suivant : la première lecture nous laisse abasourdi, puis après "digestion", s'opère une sorte de changement naturel, un nouveau regard plus critique qui les encourage à se rappeler la manière dont mangeaient nos arrières grands-parents.


Non aux oranges carrées !
Stéfane Guilbaud - Guy Trédaniel Editeur
Prix: 18.91 €
Où l'acheter ? : sur amazon

Le site : stefaneguilbaud.com

M.G
Articles du thème Chef bio
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réactions à l'article
Par katia le 2 février 2010 à 14h55
Lu !

J'ai assisté à une conférence à Vivez Nature, je l'ai vu dans direct 8 et ai lu son livre. Cet auteur prononce des phrases claires et ses propos sont cohérents et non dénonciateurs. A lire absolument.

Par lunazen le 22 février 2010 à 11h40
A lire

Ces interventions sont objectives. Il ne porte pas un regard accusateur mais nous pousse à consommer selon notre modèle et pas celui qu'impose les industriels.

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !