RecettePublié le 12 mars 2008 - Mis à jour le 25 novembre 2012

Pain essène

Eric Viard nous dévoile les origines et le secret de fabrication du pain essène. Voyage gourmand au temps de la civilisation essénienne.

Biovie
Biovie

Un  “pain” vivant

Le blé n’est en aucun cas cassé, broyé, ou réduit en farine avant l’élaboration du produit. La graine, restée entière, garde son intégrité nutritionnelle et énergétique et elle ne s’oxyde pas. Le blé germé est l'unique composant utilisé. On comprend aujourd'hui l'intérêt nutritionnel de cette sagesse ancestrale. Le blé mis à germer va sortir de sa dormance et commencer à mobiliser ses réserves qui vont devenir beaucoup plus digestes. L'amidon, entre autres va se transformer en sucres simples, les taux de vitamines vont fortement augmenter, les sels minéraux seront plus disponibles et des enzymes seront activées. Ce processus existe pour toutes les graines mises à germer.

Préparer ses galettes essène
Traditionnellement, les Esséniens réalisaient de fines galettes de blé légèrement germé puis broyé. Ces galettes étaient mises à déshydrater au soleil, généreux dans cette partie du globe.

Il est aujourd'hui possible de reproduire ce mode de fabrication à l'échelle familiale : Mettre du blé à tremper une nuit. Laisser ce blé germer 24 à 48h dans un germoir jusqu'à ce que le germe atteigne ½ cm. Passer la préparation idéalement dans un extracteur basse vitesse (Oscar, Samson, Greenstar...) ou dans un robot culinaire, solution néanmoins moins pratique et moins respecteuse de l'aliment. Confectionner alors de fines galettes que l'on veillera à déshydrater au soleil ou dans un déshydrateur basse température (voir Biocontact d'oct. 2007 ou www.eco-bio.info).

Une solution plus intéressante sur le plan gustatif sera de réaliser un pain essène sous la forme d'une boule, qui sera mise à “cuire” dans votre four réglé au strict minimum pendant 2 à 3 heures.
Ce pain ou ces galettes, constitués simplement de blé germé peuvent être agrémentés de raisins, tournesol ou sésame trempé une nuit, ou de légumes hachés menus, algues, herbes aromatiques, épices...

Cuisson ou déshydratation ?
Il est vrai que la cuisson du pain, douce certes, se fera à une température supérieure à la déshydratation basse température (< 43°C) des galettes , les bénéfices nutritionnels ne seront pas optimaux. Ce pain sera néanmoins un aliment de qualité, au goût naturellement sucré. Il se gardera près d'une semaine, grâce à sa densité et à son humidité naturelle, sans se déssècher.  On le trouve depuis quelques années en magasin biologique, sous vide.

En attendant l'apparation des premières vraies galettes esséniennes, déshydratées à basse température cette fois ci, peut être précurseurs d'aliments vivants transformés disponibles en magasin biologique, comme on en trouve de l'autre coté de la manche...

Qui étaient les Esséniens ?
Les Esséniens ont vécu du 1er siècle avant JC au 2nd siècle après JC en denombreuses petites communautés dispersées en Palestine, en Egypte et en Syrie. Le plus marquant dans ces communautés était la mise en commun et la répartition des biens de la collectivité selon les besoins de chaque membre.

Les membres de cette communauté étaient vêtus de blanc et ne leur était pas permis de jurer, de prêter serment, de procéder à des sacrifices d'animaux, de fabriquer des armes ou de faire des affaires. Leur alimentation était particulière car elle ne devait pas subir de transformation par la cuisson ou le gel. La consommation de viande était proscrite.

La découverte de l'évangile essénien de la paix par Edmond Bordeaux Szekely dans les archives secrètes du Vatican en 1928, et l'étude des manuscrits de la mer morte, retrouvés dans les années 1950, nous permettent de découvrir aujourd'hui les racines millénaires de l'alimentation vivante pratiquée par les Esséniens, et notamment la  recette des galettes esséniennes.

Dans un de ces manuscrits historiques du premier siècle, la recette des galettes esséniennes nous est transmise : "Humidifiez votre blé afin que l’ange de l’eau fasse sortir le germe de vie puis écrasez votre grain et confectionnez de fines galettes comme l’on fait vos pères. Laissez-les ensuite du matin jusqu'au soir exposées aux rayons du soleil afin que l'ange du soleil puisse y descendre."

Bibliographie :
Sur les Esséniens et sur les racines de l'alimentation vivante :

L'évangile Essénien de la paix – Edmond Bordeaux Szeleky

De mémoire d'Essénien – Anne et Daniel Meurois Givaudan

Livres de recettes :
L'alimentation vivante pour votre santé – Dr Christian Tal Schaller – Lanore Poche

Sprouts – The miracle food – Steve Meyerowitz

Biovie
Biovie importe et distribue en France le germoir automatique Easygreen qui permet d'inclure facilement des aliments vivants (graines germées, jeunes pousses, herbe de blé) dans son alimentation quotidienne. Easygreen convient parfaitement pour faire germer son blé sans trempage préalable en vue de la préparation du pain essène : www.easygreen.fr  Appel local : 08 70 44 85 88 – Biovie – cedex 56 – 89250 Gurgy

Eric Viard
Envie de réagir ?
Je prends la parole
Réactions à l'article
Par jojo le 23 novembre 2009 à 22h49
pain essene sans electricite

bonjour merci pour toutes ces informations ' il y a longtemps que j,ai envie de faire ce genre de pain mais je n,ai pas de robot electriques et je n'en veux pas,j'aimerais connaitre la vraie recette celle du temps de ses createurs ?pouriez vous m'aider dans cette direction? merci beaucoup

Répondre
Par perlederosee@livefr le 22 mars 2010 à 17h24
Pain essène

Bonjour,
J'ai eu le bonheur et la joie de goûter le pain essène il y a trois ans grâce à Betty, pour qui j'ai une très grande estime...
M e r c i à toi Eric de nous faire partager l'élaboration de ce pain et bien entendu, l'esprit des Essenniens...
Béatrice

Répondre
Par ox le 1 avril 2010 à 15h48
Et avec de l'épeautre

Bonjour,
Je suis ravie de cette recette, mais le blé même bio ayant subi de multiples tranformations, je préfère le petit épeautre. Peut-être est-ce possible d'utiliser la recette pour d'autres graines?
Bon appétit à tous!

Répondre
Par dédée le 20 avril 2010 à 22h05
gluten

Croyez-vous que le pain essénien soit sans gluten

Répondre
Par mailusine11@gmail;com le 17 janvier 2012 à 12h41
très interressant

Site vivant éducatif
dommage je n'ai pas trouvé de réponse à cette question

Y at'il du gluten dans le pain Essène?

Répondre
Par mimidou le 28 avril 2013 à 20h58
pain essene

Bonsoir,

Le pain essène ne contient pas de gluten, farines ou levure, et est exempt de sel, sucre (hormis le sucre naturel provenant de la germination) et adjuvants tels certains produits raffinés et additifs de synthèse.

Répondre
Je réagis à l'article
Déjà membre? Je me connecte