Supermarché Naturéo, le bio à tout les rayons

Publié le 27 mai 2010 - Mis à jour le 15 novembre 2012

Un supermarché bio 100% bio ? C’est possible ! Xavier Travers nous présente l’entreprise qu’il développe depuis 2007 : Naturéo, la première chaîne française de supermarchés bio avec déjà 5 magasins. Un nouveau concept bio ? Oui, parce que les bio-consommateurs, addicts ou occasionnels, en redemandent.

Naturéo, le bio à tout les rayons

FB - Quelle est la philosophie de Naturéo ?
Nous voulons démocratiser le bio. Les gens ne connaissent pas l’incroyable diversité des produits bio et les prix sont trop chers. En nous basant sur ces deux constats, nous avons voulu développé un concept de grande surface bio qui propose un maximum de choix et des prix attractifs.

FB - Et quel est le résultat ?
Nous proposons plus de 10 000 références, qui couvrent l’ensemble des besoins : fruits et légumes, libre service alimentaire, fromagerie, et même boucherie 100% bio, ce qui est plutôt rare. Nous avons aussi des rayons non alimentaires : cosmétique, produit bébé, vêtements. Nous sommes un vrai supermarché, mais nous ne proposons que des produits bio. Quant aux prix, nous sommes en moyenne 6% moins chers qu’un magasin spécialisé et pas plus chers qu’une grande surface.

FB - Vraiment ?
Il faut comparer ce qui est comparable ! Le prix est un élément de comparaison, et c’est important d’en tenir compte. Mais il ne faut pas s’en contenter. Un produit bio est par essence même un produit de qualité. Il faut lui comparer des produits semblables. Les produits conventionnels labellisés sont également dans ce registre de qualité. Et entre un produit bio et un produit traditionnel labellisé, il n’y a pas de différence de prix.

FB - Proposez-vous des produits bio très différents de ceux présentés dans les grandes surfaces ?
Déjà nous proposons 10 000 références quand les grandes surfaces ne dépassent pas 800 à 1000. Ensuite les grandes surfaces et Naturéo ont quelques références communes, comme  Jardin Bio ou Baby Bio mais nous n’avons dans l’ensemble pas les mêmes fournisseurs. C’est un choix de notre part. Il ne s’agit pas d’un a priori sur les marques présentées dans les grandes surfaces, tout dépend du produit en question et de la qualité. De plus, nous travaillons surtout avec des fabricants quand les grandes surfaces travaillent avant tout avec des entreprises qui conditionnent les produits bio, comme Björg, ou développent leurs propres gammes de marque de distributeur bio.

FB - Qu’en est-il pour les cosmétiques ?
Dans ce domaine, nous n’avons pas de marques en commun. Pour les cosmétiques et les compléments alimentaires, il y a un vrai différentiel. La grande distribution va proposer quelques produits bio en libre service alors que le client est demandeur de conseil. Chez Naturéo, nous voulons lui apporter des réponses et nous investissons dans le personnel et la formation nécessaires.

FB - Quel est le client type de Naturéo ?
Contrairement à ce que l’on pourrait croire, il n’y a pas que des habitués du bio. Une majorité de nos clients consomme du bio depuis plus de 10 ans, mais nous avons aussi de nombreux clients qui font habituellement leurs courses en grande surface. Nous cherchons à attirer cette clinetèle : nous voulons leur montrer que l’on peut trouver des produits bio dans tous les rayons.

FB - D’après vous, consomme-t-on de la même façon les produits bio et conventionnels ?
Non. Je dirai qu’un consommateur de produits bio est plus enclin à faire la cuisine qu’un acheteur de produits conventionnels. C’est important à noter, car cuisiner soi-même coûte moins cher que d’acheter des plats déjà près en produits conventionnels. Dans cette même logique, les produits bio sont plus nutritifs pour une quantité moindre et il y a moins de gaspillage.

Anne Ghesquière
Articles du thème Chef bio
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte