Restaurant

Les engagements bio du resto HU Kitchen à New-York

Publié le 18 juillet 2014
1/8

1 Des produits bruts

Avant l’industrie, la nourriture était peu transformée et nourrissante. Les humains ont besoin de manger des aliments entiers qui existent dans la nature, pas des ingrédients fabriqués dans les laboratoires. Si vous ne reconnaissez pas un ingrédient, il y a une bonne chance que votre corps ne le fera pas non plus.Avant l’industrie, la nourriture était peu transformée et nourrissante. Les humains ont besoin de manger des aliments entiers qui existent dans la nature, pas des ingrédients fabriqués dans les laboratoires. Si vous ne reconnaissez pas un ingrédient, il y a une bonne chance que votre corps ne le fera pas non plus.

© photl

2 Regarder la qualité, par la quantité de calories

La qualité de vos calories est beaucoup plus importante que la quantité. Ne compter pas les calories, ce sont les ingrédients qui le font. Lorsque vous faites la liste des ingrédients, la première chose que vous devez vérifier est la provenance d’un nouvel aliment. Si vous vous engagez à manger des aliments avec un minimum d'ingrédients sains, HU s’engage à les rendre délicieux pour vous.

© Fotolia

3 En avant les plantes !

Privilégier les légumes et les fruits et limiter les protéines animales. Sans pour autant supprimer la viande, HU fait des plantes l’élément principal de l’assiette.

4 Réduire les graines… Ou seulement non-traités

Les graines ne sont pas tout ce qu'elles figurent être. Les légumes contiennent également des glucides, et sont généralement un meilleur choix. Lorsque vous le pouvez, cherchez des alternatives aux graines. Si vous mangez des céréales, assurez-vous qu’elles ne soient pas traitées chimiquement. Nous pensons également que les humains devraient minimiser autant que possible le gluten. Au Hu, tous les aliments sont d’ailleurs sans gluten.

© Fotolia

5 La bonne graisse

Ce n'est pas la graisse qui nous rend malade, c'est la mauvaise graisse. Délectez-vous des bonnes graisses. L’huile d'olive et de noix de coco sont saines. Elles proviennent de noix, d’avocats et de graisses animales provenant d'animaux qui ont mangé naturellement, sans OGM, sans protéines animales, etc.

© photl

6 De la viande bio

Si vous n’êtes pas végétarien, exigez que les animaux mangent ce que les animaux sont destinés à manger, c’est-à-dire pas de produits industriels, pas d’OGM, ni d’hormones et d’antibiotiques. Les vaches et les poissons ne sont pas censés manger de graines ! HU s’approvisionne en animaux nourris à l'herbe seulement.

7 Sucrer judicieusement

Il y a mille noms pour le sucre de canne, sucre de maïs et édulcorants artificiels. Le sucre sous toutes ses formes n'est pas bon pour l’être humain, mais HU propose une approche intelligente de l’utilisation des édulcorants. Ils privilégient le sucre de coco biologique, le miel filtré et le sirop d'érable.

8 Manger sain

Assurez-vous que votre nourriture est aussi libre que possible de produits chimiques toxiques étrangers et des ingrédients génétiquement modifiés (OGM). Soyez intelligent sur ce qui doit être organique. Exigez le label biologique ou la vérification des pratiques biologiques sur les produits alimentaires où vous vous sentez le plus susceptible d'ingérer une quantité malsaine des toxines et des OGM. Comme quelques exemples, les salades, pommes, poires, le céleri, le concombre, les baies et les raisins, les pêches, les poivrons, les épinards, le chou frisé, le café, le thé, la volaille, les produits laitiers et les œufs sont bio. HU est également non-OGM.

De la nourriture pour humain, voilà ce que propose le restaurant new-yorkais HU Kitchen. Il suit des engagements stricts en matière d'alimentation : pas d'OGM, des produits de qualité et bio, de la bonne graisse... On a été séduites par leur charte.

Situé à New-York, HU Kitchen est un market-restaurant qui se bat pour une alimentation saine et respectueuse du corps, des animaux et de l'environnement. Voici ses 8 engagements :

  • Des produits bruts

Avant l’industrie, la nourriture était peu transformée et nourrissante. Les humains ont besoin de manger des aliments entiers qui existent dans la nature, pas des ingrédients fabriqués dans les laboratoires. Si vous ne reconnaissez pas un ingrédient, il y a une bonne chance que votre corps ne le fera pas non plus.

  • Regarder la qualité, par la quantité de calories

La qualité de vos calories est beaucoup plus importante que la quantité. Ne compter pas les calories, ce sont les ingrédients qui le font.  Lorsque vous faites la liste des ingrédients, la première chose que vous devez vérifier est la provenance d’un nouvel aliment. Si vous vous engagez à manger des aliments avec un minimum d'ingrédients sains, HU s’engage à les rendre délicieux pour vous.

  • En avant les plantes !

Privilégier les légumes et les fruits et limiter les protéines animales. Sans pour autant supprimer la viande, HU fait des plantes l’élément principal de l’assiette.

  • Réduire les graines… Ou seulement non-traités

Les graines ne sont pas tout ce qu'elles figurent être. Les légumes contiennent également des glucides, et sont généralement un meilleur choix.  Lorsque vous le pouvez, cherchez des alternatives aux graines. Si vous mangez des céréales, assurez-vous qu’elles ne soient pas traitées chimiquement. Nous pensons également que les humains devraient minimiser autant que possible le gluten. Au Hu, tous les aliments sont d’ailleurs sans gluten.

  • La bonne graisse

Ce n'est pas la graisse qui nous rend malade, c'est la mauvaise graisse. Délectez-vous des bonnes graisses. L’huile d'olive et de noix de coco sont saines. Elles proviennent de noix, d’avocats et de graisses animales provenant d'animaux qui ont mangé naturellement, sans OGM, sans protéines animales, etc.

  • De la viande bio

Si vous n’êtes pas végétarien, exigez que les animaux mangent ce que les animaux sont destinés à manger, c’est-à-dire pas de produits industriels, pas d’OGM, ni d’hormones et d’antibiotiques. Les vaches et les poissons ne sont pas censés manger de graines ! HU s’approvisionne en animaux nourris à l'herbe seulement.

  • Sucrer judicieusement

Il y a mille noms pour le sucre de canne, sucre de maïs et édulcorants artificiels. Le sucre sous toutes ses formes n'est pas bon pour l’être humain, mais HU propose une approche intelligente de l’utilisation des édulcorants. Ils privilégient le sucre de coco biologique, le miel filtré et le sirop d'érable.

  • Manger sain

Assurez-vous que votre nourriture est aussi libre que possible de produits chimiques toxiques étrangers et des ingrédients génétiquement modifiés (OGM). Soyez intelligent sur ce qui doit être organique. Exigez le label biologique ou la vérification des pratiques biologiques sur les produits alimentaires où vous vous sentez le plus susceptible d'ingérer une quantité malsaine des toxines et des OGM. Comme quelques exemples, les salades, pommes, poires, le céleri, le concombre, les baies et les raisins, les pêches, les poivrons, les épinards, le chou frisé, le café, le thé, la volaille, les produits laitiers et les œufs sont bio.

HU est également non-OGM.

Articles du thème Cuisine végétarienne
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte