Cuisine bio : entretien avec Valérie Cupillard

Publié le 27 juin 2007 - Mis à jour le 12 décembre 2012

Créatrice culinaire, auteure d'une vingtaine d'ouvrages sur la cuisine bio, Valérie Cupillard parle de sa passion pour les produits naturels et son plaisir d’inventer chaque jour de nouvelles recettes. Retrouvez toutes les recettes de Valérie Cupillard !

Valérie Cupillard

Femininbio.com : D’où vient votre passion pour la cuisine bio ?
Valérie Cupillard :
 C’est vers l’âge de 20 ans que je me suis intéressée aux questions écologiques et au bio. En fait, nous avons démarré un potager familial et j’ai pris conscience de la saisonnalité des légumes et des fruits. Tout a un rythme dans la nature et je pense que nous devons respecter ce rythme pour pouvoir apprécier un produit naturel à sa juste valeur. J’ai donc commencé à découvrir le bio en consommant les légumes de notre jardin. C’est ce qui m’a amenée peu à peu à fréquenter des magasins bio pour trouver des ingrédients aussi sains et authentiques. A ce moment-là, j’ai vraiment fait une découverte :  tous les ingrédients bio que je rencontrais étaient nouveaux pour moi. Le plaisir de la découverte a véritablement stimulé ma passion de la cuisine.

Femininbio.com : Pour quelle raison avez-vous choisi de cuisiner bio ?
Valérie Cupillard :
  Je cuisine depuis que je suis toute petite, avec ma mère, mes grands-mères. J’ai toujours été baignée par les odeurs, les saveurs, les mélanges de plusieurs cuisines : exotique, provençale, espagnole. Ce que j’aime dans la cuisine bio c’est qu’elle offre une multitude de possibilités. La découverte d’ingrédients bio permet de modifier les habitudes culinaires et de renouveler complètement les recettes en ajoutant des notes de plaisir et de gourmandise.

C’est d’ailleurs ce qui m’a plu dès le début : créer des plats qui n’existaient pas. J’avais des base pour faire une béchamel classique (lait, beurre, farine de blé) et grâce aux ingrédients bio ce n’est pas «une» recette de béchamel que je pouvais faire mais des dizaines : une béchamel à la crème de quinoa (farine précuite) et au lait de riz, une béchamel à la farine de riz et à la purée de cajou (pour remplacer le beurre), une autre à la farine de châtaignes et à la purée de noisettes, à la farine de lentilles et à l’huile d’olive… On y gagne énormément en saveurs ! La variété est immense, c’est ce qui est motivant, car parfois il suffit de peu de chose pour réaliser des gourmandises saines et savoureuses : je pense par exemple à un clafoutis au lait d’amande ou à une fausse crème au beurre de noisette, à la légèreté d’un gâteau à la farine de riz... La cuisine bio ouvre vraiment les portes d’un univers très vaste de création.

Cuisiner bio : entretien avec Valérie CupillardFemininbio.com : Selon vous, comment marier plaisir du palais et cuisine saine ? Valérie Cupillard : Il faut vraiment prendre soin de bien choisir les produits que l’on achète. S’ils doivent non seulement offrir les garanties du bio, ils doivent aussi répondre à des critères de fraîcheur, de saison, de qualité gustative, olfactive… ils doivent combler tous nos sens !

Suivre les saisons et aller acheter auprès de petits producteurs bio par exemple, permet souvent de découvrir de bons légumes, des légumes auxquels on a laissé le temps, celui de pousser au bon moment et à leur rythme. Avec des bons produits, j’ai une démarche assez minimaliste ; un légume qui a poussé dans de bonnes conditions n’a pas besoin de subir beaucoup de transformation. Si son goût est « vrai », il est surprenant de voir qu’il est possible de se contenter de peu. L’important est de respecter l’aliment du début jusqu’à la fin, de sa culture jusqu’à sa préparation, à sa cuisson éventuelle.

Quand on se rend compte que le légume en lui-même a du goût, inutile de le noyer sous des quantités de choses. C’est pourquoi mes recettes qui parlent d’ingrédients authentiquement bio sont toujours simples. Avec quelques bons ingrédients de base, on peut faire des mariages formidables... Le vrai légume bio doit permettre de développer les papilles, même quand il s’agit de croquer dans une tomate nature !

 Femininbio.com : Quels conseils et quelles astuces donneriez-vous aux internautes de Femininbio ?
Valérie Cupillard :
 Je pense qu’il faut démarrer avec quelques ingrédients et ne pas se laisser impressionner par la quantité incroyable de produits bio qui existent.

Je me souviens pour ma part avoir démarré avec les laits végétaux, le pain et les purées d’oléagineux. Et puis petit à petit, j’ai rajouté d’autres ingrédients dans mon placard jusqu’à aujourd’hui où je cuisine 100% bio.

Le mieux est d’introduire peu à peu quelque chose de nouveau. On peut s’essayer à remplacer un ingrédient comme le beurre par exemple par une purée d’amande, on va goûter au quinoa et préparer un couscous ou un taboulé en l’utilisant à la place de la semoule de blé…

A moins d’avoir envie de faire une révolution dans la cuisine du jour au lendemain, je dirais qu’il est plus facile de s’initier au bio en douceur, en prenant son temps, c’est un apprentissage, une philosophie qui prend forme par petites touches.

Voir les recettes de Valérie Cupillard

Plus d'infos sur biogourmand.info

Femininbio.com
Articles du thème Chef bio
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !