Crudivore

Crudivorisme en cuisine : c'est simple et bon !

Publié le 6 février 2014
Vegan, consom'actrice de produits bio, vegan et écolo. Utilise les médecines naturelles. Pratique le hatha yoga et la méditation.
Cuisine crue : la marche à suivre
Cuisine crue : la marche à suivre

Vous découvrez le crudivorisme et l’alimentation vivante mais une appréhension subsiste, "les repas ne sont-ils pas ennuyeux ?", "vais-je manger uniquement des salades ?". Figurez-vous que c’est tout le contraire !

L’alimentation vivante, crue et végétalienne est saine, équilibrée, variée, colorée, pleine de saveurs et de textures différentes.

Crudivorisme : c'est quoi ?

Le crudivorisme est une manière de s’alimenter qui consiste à se nourrir uniquement d’aliments crus, de préférence biologiques et non transformés. Cependant, sont permises la germination, la fermentation et la déshydratation (en dessous de 40°C).

En principe, le crudivore est végétalien (crudi-végétalien) mais peut être végétarien (crudi-végétarien) et consommer du miel cru et/ou du pollen.

Le crudivorisme regroupe d’autres catégories de personnes dont:

  • Les granivores (graines)
  • Les frugivores (fruits)
  • Les instinctos (inclus des produits animaux)
  • Les liquidariens (jus et smoothies)

Manger cru : avantages et inconvénients

Il me semble important de souligner que les avantages sont plus nombreux que les inconvénients. D’ailleurs, peut-on vraiment parler d’inconvénients ? Évoquons-les …

Premièrement, si vous passez du jour au lendemain à une alimentation pleinement crudivore végétalienne, votre système digestif, si votre consommation de végétaux était faible, risque de ne pas apprécier, c’est pourquoi, il vaut mieux augmenter progressivement l’apport d’aliments crus notamment de légumes (feuilles, …) sous forme brute ou préparée, sous forme de jus et smoothies, sous forme de soupes.

Secondement, si vous vous lancez sans vous être informé(e)s, vous vous exposez, à long terme, à de possibles carences, mais retenez bien une chose, le règne végétale possède tout ce dont votre corps a besoin, et même du calcium et des protéines !

Une alimentation bien menée, équilibrée et saine, est une alimentation non carencée.

Passons aux avantages 

Bien que la destruction des vitamines, minéraux, … soit plus ou moins importante en fonction de la température et de la durée de la cuisson des aliments, celle-ci leur est, en partie, néfaste. Il est donc évident qu’une alimentation crue, vivante, est favorable à leur préservation.

Les enzymes participent à une bonne digestion. Leur présence ainsi que celles des vitamines, … aident à l’élimination des déchets accumulés dans l’organisme.

Les besoins de l’organisme seront couverts entre autres, par la consommation de légumes, fruits, graines germées, oléagineux et huiles végétales.

Je me lance ! 

Pour démarrer, il me semble nécessaire d’avoir du matériel adapté.

Tout d’abord, un blender (pour faire des smoothies et autres préparations), un extracteur de jus (pour des jus non dénaturés, non oxydés), un déshydrateur (pour conserver plus longtemps fruits, légumes et herbes aromatiques mais aussi pour réaliser des pâtisseries, du pain ou encore des crackers), un robot ménager et un découpe-légumes (pour faire des spaghettis, …).

Le garde-manger du crudivore ? 

Évidemment, des fruits, des légumes et des feuilles en quantité, des oléagineux (graines et noix), des huiles végétales, des algues mais également des herbes aromatiques, du sel, des épices.

On y trouve, après germination, des graines germées qui vont garnir vos préparations culinaires.

Pas de petites pépites ? Bien sûr il y en a ! Des purées d’oléagineux crues, du cacao cru (beurre, fèves, …) et des « supers aliments » (lucuma, maca, …).

Keimling : matériel pour bien manger cru

Keimling ©
Keimling ©

Depuis 25 ans, l’entreprise Keimling propose du matériel, des soins, des compléments alimentaires et de l’alimentation crue favorisant une bonne santé.

Une qualité crudité, afin de respecter ce que Mère Nature nous offre et du végétal biologique.

Besoin de matériel (blender, extracteur de jus, déshydrateur, …) et/ou envie d’une mousse de noix de coco ou d’amandes, une purée de graines de potiron ou d’amandes d’abricot, du chocolat cru (les fèves sont non torréfiées) ou du beurre de cacao cru, des graines de chia ou de chanvre, du sirop d’agave cru, … c’est ce que Keimling vous propose. Tentant non ?

Découvrez le blog du Chef de cuisine crue Camila Prioli 

Rendez-vous sur Crudivorisme et Veg an' Bio pour encore plus de nouveautés sur la cuisine crue !

Retrouvez les recettes végétariennes et gourmandes de Mlle Pigut et tous les bons plans pour passer simplement en mode "végé" dans notre magazine Hors Série végétarien dispo en PDF ou sur iPad. 

>> J'achète la version PDF du Hors-Série Végétarien

 

>> J'achète le Hors-Série végétarien sur iPad

 

Articles du dossier Végétarien, végétalien, vegan
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réactions à l'article
Par Ohyeah le 6 février 2014 à 11h24
"(en dessous de 40°C)"

"(en dessous de 40°C)"

En dessous de 42° degrés, plutôt?

Par lunazen le 6 février 2014 à 14h28
Comme les sources

Comme les sources divergeaient (en-dessous de 40°C, en-dessous de 42°C, en-dessous de 42,8°C et même entre 40 et 60°C pour certains aliments en début de déshydratation), j'ai préféré opter pour la valeur la plus basse donc 40°C.

Par triple.h62300 le 6 février 2014 à 14h33
bravo

Je viens de lire cet super article et je le trouve super, bravo. continue comme sa. Go Vegan

Par lunazen le 4 mars 2014 à 09h45
Merci beaucoup !

Merci beaucoup !

Par sommeil.eau.fruits le 6 février 2014 à 14h56
80/10/10 !!!!

Si vous êtes curieux, regardez le 80 10 10 du Docteur Douglas Graham...
Un programme qui fonctionne vraiment. Faible en gras, haut en glucides, c'est important.
Des fruits, des fruits, et encore des fruits. Matin, midi et soir. Et pour terminer la journée, une belle grande salade ! Utilisez chron-o-meter pour être certain de manger assez. C'est beaucoup de volume !
2500 calories pour une femme et 3000 pour un homme !
30bananasaday !!!

Par lunazen le 4 mars 2014 à 09h56
Très intéressant.

Très intéressant.

On le voit apparaître dans une vidéo sur le Woodstock Fruit Festival.

Merci pour ces informations.

Par lunazen le 4 mars 2014 à 09h57
Très intéressant.

Très intéressant.

On le voit apparaître dans une vidéo sur le Woodstock Fruit Festival.

Merci pour ces informations.

Par linstantcru le 12 février 2014 à 08h06
Vive la cuisine crue !

Merci et bravo pour ce bel article !
Je consacre maintenant ma vie à la nouvelle gastronomie toute crue et viens tout juste de créer un site wwwlinstantcru.com plein de recettes et de vidéos pour promouvoir la cuisine crue. C'est une telle révolution culinaire, sereine et exquise !
Joyeusement,
Marie Sophie L

Par lunazen le 4 mars 2014 à 09h58
Merci beaucoup.

Merci beaucoup.

Quel enthousiasme !

Bonne continuation !

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte