Marc Veyrat à la table d’un fast food

Publié le 20 juillet 2009 - Mis à jour le 30 novembre 2012

Marc Veyrat, vous avez choisi de vous « mettre au vert » quelques temps pour récupérer de votre accident et aussi pour vous consacrer à d’autres projets ?

Il y a d’abord Cozna Vera, fast food bio ouvert le midi et aussi une épicerie où l’on retrouve des produits sains, cultivés par des gens qui aiment la terre et la respecte. Je voulais partager avec le plus grand nombre mon amour des produits sains à des petits prix. Je veux que les gens prennent conscience que manger sain est important.
Mon équipe se concentre aussi sur le projet planétaire écologique et bio de Manigod. Un lieu dédié au respect de l’environnement, avec un hôtel entièrement conçus à partir de matériaux naturels (toilettes sèches, recyclage de l’eau, éolienne...) et un restaurant bio qui trouvera son inspiration dans le parc de végétaux bio.  Je pense même à un musée des plantes et herbes aromatiques pour transmettre les valeurs que je défends.

Quelles sont ces valeurs qui vous animent avec autant de passion ?

D’abord le respect de la terre. Mes grands parents qui n’avaient pas d’argent faisaient déjà du bio sans le savoir parce qu’ils aimaient ce qui était bon et qu’ils aimaient le partager. Avec leur potager, non seulement ils nourrissaient leur famille, mais en plus ils vendaient des fruits et légumes de premières qualités pour nourrir sainement d’autres familles.
Pour la petite histoire, mon grand père a été le premier à installer des chambres d’hôte en France en 1936 !

Quelle est votre définition du bio ?

Le bio c’est le meilleur, le beau, le plaisir, l’hygiène de vie.
Les aliments c’est le plaisir de déguster, l’envie de vivre, vivre bien en bonne santé et prendre du plaisir !
C’est manger des produits d’origine animale avec parcimonie, des produits locaux faits par les producteurs du coin. Le bio c’est une hygiène de vie. C’est bien se nourrir et avoir une démarche humaniste.

Les grands chefs sont souvent des hommes mais le bio semble plutôt être une affaire de femme, qu’en pensez vous ?

Les femmes ont quelque chose qui m ‘énerve profondément. Et je les envie pour ça. Elles peuvent enfanter, donner la vie, nourrir de leur propre corps.
C’est ce qui leur donne la sensibilité aux choses et une grande ouverture d’esprit. Elles sont prêtes à tout pour protéger ceux qu’elles ont mis au monde et les autres aussi. Bien se nourrir, bien nourrir les siens. Alors le bio ça semble naturel pour elles !

"Le Bio est le véritable choc culturel du XXIème siècle"
Le site web du restaurant : http://coznavera.eu/

Article à consulter : Cozna Vera, le fast-food bio

Barbara Meyer
Articles du thème Chef bio
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réactions à l'article
Par lunazen le 28 juillet 2009 à 13h21
Exemple à suivre!

Si tout le monde se mettait à penser à ce que nous détruisons sans réfléchir, la nature, et notre corps en nous alimentant très mal.

Une prise de conscience serait la bienvenue.

Félicitation à Marc Veyrat, c'est une bonne initiative.

Par babeee le 30 juillet 2009 à 21h59
marc veyrat

Bravo Mr Veyrat, votre idée est fabuleuse, enfin un chef étoilé qui démocratise le bio.La santé des êtres humains et de la planète passe obligatoirement par cette prise de conscience.Continuez.

Par beijaflor le 4 août 2009 à 01h37
mouai...surtout du business...

adepte du bio et des produits naturels de bonne qualite, je me mefie simplement du discours du plus connu des chefs savoyards, qui est surtout un grand parleur. eh oui, ayant vecu a annecy et pres de manigod, sa reputation n´est pas si bonne ici : pour cause, au prix exorbitant de son ancien resto, la qualite et fraicheur supposees des plats n´etait pas au rendez-vous...ce nouveau fast food est en fait l´´ancien resto de sa fille, la reine des pres. la derniere fois ou nous y avons mange, il y avait d´ailleurs Marc Veyrat. superbe emplacement...mais tres mauvaise gestion, qui nous a valu de payer une autre table que la notre, biensur plus chere que la notre. une fois decouverte l´erreur le soir meme, nous navons jamais pu nous faire rembourser malgre plusieurs rappels. línitiative est louable, les reelles intentions et mises en oeuvre sans doute moins.disons que ca fait reflechir...

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte