Pas de cantine bio, mais…

Publié le 10 juin 2009 - Mis à jour le 30 novembre 2012

Une alimentation locale a moins d’impact sur l’environnement qu’une alimentation en provenance de l’étranger, même pour les produits bio ! Il ne faut donc pas bannir d’autres agricultures paysannes qui prônent des règles de production aux méthodes plus écologiques.

Il existe aussi d’autres production agricoles de qualité qui garantissent un savoir-faire ou une provenance, comme le label AOC, qui indique que le produit est fabriqué selon un savoir-faire local reconnu et un terroir. En privilégiant les AOC de votre région, vous éviterez les transports et aidez les producteurs locaux.

Le label rouge est aussi une bonne garantie de qualité.

Enfin, certaines cantines font aussi appel au commerce équitable. Ne les négligez pas, car le principe est aussi d’aider et de valoriser toutes les productions locales de qualité.

Le dernier mot pour ce dossier revient toutefois aux enfants !

Lucie et Jeanne, 5 ans : « Le bio, c’est bien pour grantir »

Julien, 8 ans : « Manger bio, ça veut dire manger sans pesticides »

Camille, 12 ans : « C’est bon pour nous mais aussi pour l’environnement »

Arnaud, 13 ans : « Je ne vois pas vraiment la différence, mais il paraît que c’est meilleur pour la santé »

Ils ont tout compris !

Retour au sommaire du dossier La cantine bio

Cet article est issu du livre de Safia Amor et Olivier Carton, Le guide des parents bio à l'école, à la maison et en vacances, paru en 2009 aux Editions Eyrolles.

Safia Amor et Olivier Carton
Articles du thème Chef bio
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !