Tendance

Les poke bowls, bols de poissons frais à vite goûter

Publié le 24 août 2017
Le poké bowl, un plat sain venu des îles
Le poké bowl, un plat sain venu des îles
© David Japy

Derrière les poke bowls, se cachent un plat venu d’ailleurs aux nombreuses vertus détox. Direction Hawaï pour un été léger et coloré…

Dans la grande famille des bols healthy, je voudrais le poke bowl. Petit dernier de la tendance détox qui grandit dans de jolis bols creux, il attire l’œil et fait saliver, comme ses grands frères avant lui. Après le smoothie bowl et le Buddha bowl, le poke (prononcez "pokaï") s’affiche sur les réseaux sociaux comme la nouvelle passion culinaire de la saison… Mais d’où vient ce plat aux allures tropicales ?

Avec un nom pareil – entre le "poke" de Facebook et les "pokéball" de Pokémon –, il est difficile de deviner les origines de ce plat : il nous vient de l’archipel d’Hawaï. Cette "salade de poissons en dés" (traduction de "poke"), photogénique et saine, a rapidement séduit les États-Unis et le Japon. Entre le shirashi japonais, le ceviche péruvien ou encore le bibimbap coréen, le poke bowl est un melting-pot, à l’image de cet archipel influencé par les nombreux peuples venus le coloniser.
La recette originale est composée de thon rouge ou de saumon mariné, de fruits frais coupés en dés ou en tranches, comme la mangue ou l’avocat, d’algues, de riz et d’un assaisonnement à base d’huile de sésame, de gingembre et de sauce soja. Un patrimoine culinaire dégusté depuis fort longtemps, transmis de voyageur en voyageur et parvenu récemment jusqu’au Vieux Continent.

Rêver des bols en couleurs, le secret du bonheur
Traditionnelle ou revisitée, l’avantage de cette recette est qu’elle laisse place à l’imagination et à la créativité. Les poke bowls se parent de jolies teintes grâce aux nombreux aliments qui les composent : crabe, œufs de lumps, papaye, noix de cajou, ananas, betterave, chou kale, coriandre ou matcha… Au niveau des céréales, si le plat original s’accompagne de riz blanc, il se remplace au gré des envies par du quinoa noir, des nouilles ou encore des pâtes à l’encre de seiche. Le but n’est pas, bien sûr, de vider le contenu de votre réfrigérateur dans un bol, mais de réaliser de belles compositions nutritionnelles, qui donnent l’eau à la bouche.
Et pour cela, les "pokerias" (les adeptes qui maîtrisent l’art du poke bowl) ont une astuce infaillible : un poke bowl ne s’improvise pas ! Si la recette n’est jamais compliquée et ne nécessite au final que des ingrédients bio et un couteau bien aiguisé, il faut cependant s’y prendre à l’avance : le poisson cru doit reposer dans la marinade pendant 24 heures pour "cuire" de manière naturelle.

Aloha aux omégas-3
Le poke bowl, malgré son esthétique indiscutable, est avant tout apprécié pour les propriétés énergétiques qui sont réunies : le poisson cru et l’avocat sont riches en oméga-3, bons pour le cœur, et les épices comme le gingembre sont de bons antiseptiques. Les fruits sont frais, non transformés et bio, afin d’éviter les pesticides et d’apporter vitamines et antioxydants à l’organisme.
Quant aux graines de sésame, elles complètent ce tableau grâce aux vitamines, au fer, aux protéines et aux acides gras essentiels qu’elles contiennent. Pour encore plus d’authenticité, on saupoudre le tout d’o’helo, des petites baies rouges au goût surprenant.
Si vous vous opposez à la consommation de thon rouge, menacé par la surpêche, et de saumon, il est possible de réaliser ce plat de manière aussi saine, mais plus responsable, avec d'autres poissons, comme le lieu jaune ou la dorade, ou avec du poulpe. L’atmosphère d’Hawaï n’en sera pas moins douce face à votre nouveau bol préféré : plages, soleil et slow life vous inspireront, sans aucun doute, tout l’été.

Merci aux éditions Marabout pour la belle illustration tirée du livre Poke Bowls de Lene Knudsen.

Article extrait du FemininBio #12, magazine disponible en format numérique sur notre boutique en ligne.  

Articles du thème Sans gluten
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte