Alimentation saine

Je choisis les protéines végétales : rencontre avec Lylian Legoff

Publié le 22 avril 2015
Le taboulé de quinoa, un plat sain et gourmand - Copyright Lablascovegmenu - Flickr
Le taboulé de quinoa, un plat sain et gourmand - Copyright Lablascovegmenu - Flickr
© Lablascovegmenu - Flickr

Dans son nouvel ouvrage, Je choisis les protéines végétales, le Dr. Lylian Legoff nous invite à découvrir les protéines végétales. Un élément phare de la cuisine saine et gourmand, qui apporte de l'originalité aux assiettes quotidiennes.

Avez-vous pensé ce livre comme une suite de Ceci n'est pas un régime ?
Je choisis les protéines végétales précise ce qui a été dit dans Ceci n'est pas un régime, car le constat que nous mangeons trop de viande et que c'est mauvais pour la santé et l'environnement reste d'actualité. Cependant, il peut se lire tout à fait indépendemment car je réexplique les fondamentaux de la méthode, à savoir la triade alimentaire qui permet de manger équilibré sans protéines animales.

Ce livre a vocation à nous faire devenir végétarien ?
Non, le but est d'informer et d'inviter à réduire les excès. Ca devient un lieu commun de dire que l'on mange trop de viande, qu'il faut réduire notre consommation. Mais quand on demande comment faire, plus personne ne parle ! C'est comme si un médecin établissait le diagnostic mais ne donnait pas de traitement. Le livre propose des solutions concrètes à cette nécessité de réduire notre consommation de viande.

Quelles sont les différences entre les protéines animales et végétales ?
Il faut d'abord souligner leur point commun : elles sont formées des mêmes acides aminés ! Ce qui diffère, ce sont les autres nutriments qui accompagnent les protéines. Dans la viande, il y a beaucoup de graisses saturées, qui peuvent être dangeureuses pour la santé si elles sont consommées en trop grande quantité. Les végétaux contiennent peu de graisse, et lorsqu'il y en a, ce sont des graisses insaturées, donc de bonnes graisses. Ils contiennent également des nutriments qui n'existent pas dans la viande, comme les fibres. Et ils sont beaucoup plusieurs riches en nutriments protecteurs comme les fibres, les oméga 3, les vitamines et les oligoéléments antioxydants.

Qu'est-ce que manger équilibré ?
Manger équilibré, c'est manger de tout un peu. Les végétariens n'ont aucune difficulté à manger équilibré grâce aux œufs, aux produits laitiers… Mais on peut être végétalien et manger tout à fait équilibré sur le plan nutrionnel. Il faut tordre le cou aux dires de la médecine conventionnelle.

Le régime des protéines végétales est-il adapté aux intolérants au gluten ?
Beaucoup de céréales sont sans gluten. J'en dresse la liste dans le livre. Et même au niveau du blé, il y a de grosses variations dans l'intolérance selon l'origine, la culture et le traitement qui lui est apporté. Par ailleurs, il faut souligner que les légumineuses, qui sont très importantes dans le bol alimentaire, ne contiennent pas de gluten.

Est-ce un régime adapté aux enfants ?
Tout à fait. Plus tôt on adopte ce type d'alimentation, plus on contribue à sa propre prévention sanitaire. De ce point de vue là, le lectorat féminin a un rôle important à jouer. On sait bien que la femme a un grand rôle de prévention dans la qualité de vie, notamment sanitaire et liée à l'assiette. 

Trouve-t-on des protéines végétales toute l'année ?
Oui, absolument. Ce sont des produits secs qui ont une très bonne qualité de conservation, il n'y a donc aucun souci ! Par contre, on peut varier la consommation selon la saison en fonction du caractère plus ou moins échauffant ou refroidissant des protéines végétales. Il n'est pas question de manger du riz ou des lentilles toute l'année !

Ce n'est donc pas une cuisine ennuyeuse…
Au contraire ! J'insiste beaucoup sur le coté récréatif et festif de cette cuisine. Ce que j'aime dans la cuisine, c'est la possibilité de changer au gré de l'humeur, d'essayer, de découvrir. Bien sûr, je donne des recettes pour débuter, mais aussi des variantes et surtout des conseils pour que chacun puisse s'approprier les protéines végétales et se faire plaisir. C'est un grand souci de la société actuelle : en décrétant que l'on n'a pas le temps de faire les courses, de faire à manger, on se prive du grand plaisir de cuisiner. Je le dis d'autant plus fort que je fais partie des hommes qui aiment cuisiner ! 

Je choisis les protéines végétales, Dr Lylian Legoff, Marabout, 2015

Articles du dossier Légumineuses : protéines végétales
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte