Riz

Riz cultivé en France : les dessous de la filière riz de Camargue Priméal

Publié le 18 septembre 2014 - Mis à jour le 22 septembre 2014
1/7

1 Riz blanc

Le riz blanc long ou rond est tendre et moelleux. Ce riz a un goût assez neutre qui lui permet de se marier avec de nombreuses préparations : en salade ou en accompagnement, de poisson pour le riz long blanc, en paëlla, risotto, riz au lait pour le riz rond blanc.

© priméal

2 Riz complet

Le riz complet long ou rond est simplement débarrassé de son enveloppe dure et indigeste. Ce décorticage limité préserve les éléments nutritifs présents sur la partie superficielle du grain. Il est riche en magnésium et source de fibres. À la cuisson, il développe un parfum typique. Il s’apprécie nature ou avec une sauce. Nous vous recommandons une cuisson pilaf ou à l’étouffée sans excès d’eau.

© priméal

3 Riz rouge

Issu d’une mutation naturelle dans les rizières de Camargue, le riz rouge présente une coloration naturelle sur son enveloppe extérieure. Grain complet, il développe à la cuisson des arômes de graines oléagineuses très typiques.

© priméal

4 Riz mis en eau

Sa mise en eau et son semis ont lieu à partir de mi-avril ou de mi-mai.

5 Croissance du riz

Durant la croissance du riz, la compétition avec les mauvaises herbes, représente le plus grand obstacle à un bon rendement. Il est extrêmement difficile de contrôler la croissance de ces plantes non désirées.

© priméal

6 Floraison du riz

Fin août, survient la floraison. Les parcelles, qui étaient immergées sur cinq à dix centimètres, sont asséchées trois semaines à un mois avant la récolte.

© priméal

7 Riz à maturité

Une fois que les grains ont atteint un taux d’humidité entre 20 et 24%, la récolte peut commencer. Celle-ci a lieu du 15 septembre au 15 octobre.

Faire le choix du riz de Camargue Priméal, c'est participer activement au maintien d'une agriculture régionale spécifique. C'est aussi une action concrète en faveur de l'équilibre écologique d'une région française emblématique.

Un symbole du Sud

Avec les taureaux et les flamands roses, le riz est un symbole fort de la Camargue, pays d'eau, de soleil et de vent où se combattent le fleuve et la mer.

 

Sauvegarder une tradition et un terroir

Apparue dans le sud de la France à la fin du XIIIème siècle, la culture du riz reprend véritablement vers 1840.

En Camargue, dans le grand delta du Rhône, la riziculture joue un rôle écologique 

capital pour dessaler les terres et assurer l’entretien du réseau d’irrigation et de drainage. Elle permet un apport d’eau douce dans un environnement habituellement salé.

A partir de 1940 de grands travaux d'aménagement des sols donnent à la riziculture camarguaise son visage actuel et participe à la sauvegarde de l'équilibre fragile du delta du Rhône.

Avec une production globale d'un peu moins de 100 000 tonnes sur 16 000 hectares, la riziculture camarguaise fait vivre environ 2000 personnes.

Les 4 saisons du riz

Pendant tout l’hiver, les travaux de terrassement et d’entretien du réseau hydraulique occupent la plupart des journées des riziculteurs.

Au printemps, la rizière est mise en eau et l’on pratique alors le semis d’avril à mai. La plante germe sous 5 à 10 cm d’eau.

L’été, l’épi se développe et les millions de fleurs se transforment en grains.

À l’automne, le riz est récolté à l’aide des moissonneuses-batteuses.

Rizier : une implication industrielle

Grâce à son unité de transformation en Arles, le Groupe Ekibio et sa marque Priméal s'impliquent totalement dans la filière : contrat avec les riziculteurs, engagement sur le prix et les volumes, « usinage » (transformation) et conditionnement, commercialisation.

Le riz de Camargue Priméal

Cultivés en plein cœur de la Camargue et grâce à ses hommes respectueux de l’environnement, les riz Priméal sont un délice pour les papilles… comme pour les yeux. A travers sa gamme riche et variée, Priméal vous offre toutes les variétés de riz camarguais bio: riz complet, demi-complet, blanc, rouge, noir. Priméal valorise également le riz de Camargue sous forme de délicieuses galettes craquantes, nature ou en mélange avec d'autres céréales. Le riz de Camargue se retrouve également sous forme de risotto prêt à cuisiner.

Camargue, une origine garantie et protégée 

Pour bénéficier de l’IGP qui en garantit l’authenticité, la zone de production du riz de Camargue est strictement définie et couvre une quinzaine de communes du Gard et des Bouches du Rhône. Récolte et transformation du riz se font obligatoirement dans cette zone.

Une démarche Bio Solidaire 

Priméal s'engage par contrat à acheter, après des producteurs, des quantités préalablement définies à des prix convenus. Priméal assure ainsi la promotion du riz de Camargue bio auprès des consommateurs.

Les produits Priméal sont disponibles en magasins biologiques.

Plus d’informations sur le blog Priméal

Articles du thème Agroécologie
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte