La ruche qui dit oui !

La ruche qui dit oui : une nouvelle méthode pour consommer malin et responsable près de chez soi

Publié le 15 mai 2013
on dit oui à La ruche qui dit oui !
on dit oui à La ruche qui dit oui !

Le concept de la Ruche qui dit oui est simple : réduire le circuit entre le producteur et le consommateur et manger mieux sans se ruiner, sans s'engager.

Déjà près de 226 ruches actives en France, plus de 179 autres sont en construction. C'est un tout nouveau mode de consommation plus sain et local qui permet d'acheter directement aux producteurs et ainsi réduire le nombre d'intermédiaire pour arriver aux consommateurs. 

S'inscrire, commander des produits frais en quelques clics 
Il suffit de se rendre sur le site de "La ruche qui dit oui", de trouver une ruche près de chez soi et de s'inscrire.
Chaque semaine le responsable de votre ruche prospecte les producteurs de fruits, légumes, fromages etc. autour de la ruche, qui eux même décident de se déplacer à partir d'une certaine quantité. Le responsable récolte l'info et la donne aux membre de la ruche. 
Chacun fait sa liste de course, paye et si la quantité nécessaire pour être livrée est atteinte (ce qui est très souvent le cas) alors la semaine suivante , au point de rendez-vous, tous les acteurs se retrouveront. 
Comment fonctionne une ruche ?
Connaitre l'origine de ce que l'on mange
Chaque semaine producteurs et consommateurs se rencontrent, discutent puis chacun repart heureux d'un moment partager et les bras chargés de produits délicieux.
La ruche qui dit oui c'est aussi une garantie de manger local, bio au maximum, de saison. Les allergènes sont automatiquement signalés, les produits transformés doivent être au maximum sans additifs et la production fermière et paysanne est privilégiée. Si un agriculteur n'est pas certifié bio il doit limiter les pesticides, et sur demande, est obligé de fournir toutes les informations sur les produits qu'il utilise dans son exploitation.
Un système de circuit court sur le même principe que les AMAP
Les points communs avec les AMAP :
  • la vente directe du producteur au consommateur
  • savoir ce que l'on manger
  • acheter le plus local possible
Les différences :
  • La liberté totale pour "l'abeille" membre de la ruche
  • commander ce que l'on veut, quand on veut, sans s'engager toutes les semaines à un panier "tout fait".
  • le plaisir de se retrouver dans un mini-marché convivial, sans échange monétaire. 
La Ruche qui dit oui : les avantages pour les producteurs : 
  • pas de gâchis, les gens font des pré-commandes sur internet. 
  • financier : habituellement lésés par le circuit de la grande distribution, ici 79% du prix de vente est directement versé au producteur et en maximum10 jours après la vente.
Alors vous aussi, trouvez vite votre ruche et dites Oui à "La ruche qui dit oui ! "
Articles du thème Locavore
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réaction à l'article
Par Roberto le 18 mai 2013 à 16h32
Ruche qui dit oui Greenwashing

La ruche qui dit oui est encore un intermédiaire qui sous couvert d'achat local ponctionne producteur et consommateur. Pour le m^me résultat, prenez vous par la main, utilisez des tableaux (avec googledoc par exemple) et cela fonctionne tout aussi bien. C'est le cas pour notre groupement depuis 5ans.

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte