Témoignage

Témoignage : "j'ai créé mon foodtruck bio"

Publié le 28 avril 2015
Sandrine et son foodtruck bio
Sandrine et son foodtruck bio
© La boulette 56

Pari fou ? Peut-être, mais surtout, pari réussi ! Voilà 6 mois que Sandrine propose aux Bretons des repas bio dans son foodtruck. Un témoignage green et gourmand.

Comment vous est venue l'idée de créer un foodtruck ?
Au départ, une passion pour la cuisine et le fait maison, des habitudes de consommation bio et locale et une envie de partage. Puis, je me suis dis qu'il était possible de réunir  mes convictions  en créant un lieu où l'on servirait un menu complet pour moins de 10 euros. L'idée du camion s'est vite imposé afin de réduire les charges.

Pourquoi avez-vous eu envie de vous lancer ?
J'avais de l'expérience dans le commerce et la restoration, et je souhaitais allier le plaisir d'être en contact avec les clients et ma passion pour la cuisine. Je suis maman de 2 enfants de 4 ans et pendant mon congé parental, il m'est apparut évident que c'est la voie que je devais suivre. Après des stages en restauration, sur la gestion de l'entreprise et des clients, je me sentais prête à ouvrir La Boulette 56.

Comment y êtes vous parvenue?
Pour pouvoir réaliser ce challenge, il a fallut baisser les coûts au maximum. J'ai refais moi-même l'intérieur de la camionnette et j'ai cherché des solutions pour réduire toutes les dépenses, tout en respectant les normes d'hygiène. Un financement participatif m'a aussi aidé à boucler mon budget.

Le but ce n'était pas de me faire plaisir en commandant un camion tout beau, tout neuf. Je voulais avoir une démarche cohérente dans ma proposition. Je souhaitais que mon camion soit un endroit convivial où l'on peut échanger et déguster. Mon désir est de réunir les meilleurs produits locaux et d'avoir une relation avec les producteurs et la clientèle.

Au menu, on trouve...
Des grandes galettes de blé (Tortillas) fraîches, cuites minute, garnies de boulettes de viande,  de poisson ou de légumes avec du fromage, des légumes frais ou cuisinés et une sauce. Tout est fait maison avec des produits biologiques et des légumes de saison, et je travaille au maximum avec les producteurs locaux. Les emballages sont écologiques.

Quels sont vos satisfactions et vos difficultés ?
Après 6 mois d'ouverture, je suis très satisfaite de la relation que j'ai avec mes clients et de leur soutien. Je suis fière de proposer des produits de qualité et un concept que j'ai inventé. Les débuts ont été un peu difficiles car il faut être partout à la fois : trouver des emplacements qui fonctionnent, faire de la communication, créer des nouvelles recettes, fidéliser sa clientèle, gérer les stocks...Je ne compte pas mes heures de travail et j'ai encore du mal à me verser un salaire, mais mon métier est passionnant. J'ai également du apprendre à travailler seule et prendre des décisions. Pour l'instant, je suis contente et épanouie dans mon travail et le nombre de client ne cesse de croître, donc tout va bien !

Retrouvez Sandrine et son foodtruck bio sur Facebook : La Boulette 56

 

>> Pour une lecture optimisée, retrouvez cet article dans votre magazine iPad d'avril 2015

Articles du thème Chef bio
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte