Nutrition

6 alternatives au sel blanc

Publié le 15 septembre 2016 - Mis à jour le 22 septembre 2016
1/7
© photl

1 6 alternatives au sel blanc

Si le sel est indispensable au bon fonctionnement de notre corps, le consommer en excès peut nuire à votre santé. Voici quelques astuces à saupoudrer dans vos assiettes. 

 

© Flickr-Iorka

2 Le gomasio

Composé de sel marin non raffiné (5 %) et de graines de sésame (95 %), le gomasio est très apprécié des Japonnais. Ce mélange ravira les gourmands par son goût très proche des graines de sésame et par sa très faible teneur en sel, parfait pour des salades et des plats chauds! De plus, le gomasio réunit les acides gras saturés, la vitamine E, les fibres, le calcium et le magnésium contenus dans les graines de sésame. 

 

© Flickr - Christine Grenier

3 Le sel de céleri

Comme son nom l'indique ce sel est entièrement composé de céleri séché et déshydraté, un légume naturellement riche en sodium biodisponible. A ne surtout pas confondre avec le «sel au céleri», un mélange de sel (90 %) et de poudre de céleri (10 %). 
Vous pouvez même le réaliser à la maison : 

      Émincez très finement un pied de céleri branche. Étalez les lamelles sur la plaque du four recouverte de papier cuisson.

      Placez les lamelles de céleri dans votre four à la température minimale, porte ouverte pour évacuer l'humidité, pendant 5 à 6 heures.

      Réduisez-les en poudre et conservez-le dans un pot hermétique.

 

© Flickr - South Beach Camera

4 Le Kelpamare

A la différence de la sauce soja, le Kelpamare est une sauce 100 % végétal. Aussi bon pour assaisonner vos plats et vos salades, que pour relever finement les saveurs. Laissez parler votre imagination et jouez de Kelpamare à toutes les sauces!

 

© Flickr - Emilie Hardman

5 Le sel gris de guérande

Contrairement au sel blanc, raffiné à l’extrême, le sel gris est riche de la totalité de ses nombreux minéraux : magnésium, calcium, potassium, fer, manganèse. Goûtez-le, avec modération, vous verrez la subtile mais néanmoins délicieuse saveur de ce sel gris.

 

© Fotolia

6 Les algues

Naturellement salées, les algues sont la parfaite alternative au sel blanc. Quelques feuilles dans une salade, dans un potage ou dans un plat de poisson et votre repas aura le goût mais pas le sel. 
Les algues les plus courantes :

       La nori : celle que l'on trouve dans les makis, elle est particulièrement riche en protéines et en calcium.

       La dulse : elle a un goût iodé à la fois doux et relevé.

       La laitue de mer : c'est une algue souvent vendue sous forme de paillettes. Elle est très riche en vitamine C.

       La wakamé : servie en salade dans les restaurants japonnais, cette algue est riche en minéraux et a un petit goût d'huître. 

 

© Pixabay

7 Le sel hyposodé

Le sel hyposodé est un sel «allégé» en sodium. Présenté sous sa forme liquide il est en enrichi en oligo-éléments divers. Son goût est le même que le sel mais le sel hyposodé contient jusqu'à 75 % de sodium en moins ! 

 

Si le sel est indispensable au bon fonctionnement de notre corps, le consommer en excès est dangereux pour la santé. Voici quelques astuces à saupoudrer dans vos menus.

Chaque année, près de 25.000 décès seraient liés à une surconsommation de sel. Selon l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), la forte consommation de sodium (supérieure à 2 grammes/jour, l’équivalent de 5 grammes de sel par jour) et l’absorption insuffisante de potassium (moins de 3,5 grammes par jour) contribuent à l’hypertension artérielle et à un risque accru de cardiopathie et d’accident vasculaire cérébral. Or, nous serions encore très nombreux à absorber de 9 à 12 grammes de sel par jour en moyenne, soit deux fois l’apport maximum recommandé.

Voici quelques alternatives, pour varier les plaisirs et les apports nutritionnels. Et à consommer aussi avec modération. 

Le gomasio

Composé de sel marin non raffiné (5 %) et de graines de sésame (95 %), le gomasio est très apprécié des Japonais. Ce mélange ravira les gourmands par son goût et par sa très faible teneur en sel, parfait pour des salades et des plats chauds! De plus, le gomasio permet de bénéficier des acides gras saturés, de la vitamine E, des fibres, du calcium et du magnésium contenus dans les graines de sésame. 
Une idée pour les téméraires: confectionnez votre version maison à l'aide d'un mortier, et en variant, pourquoi pas, les graines utilisées (lin, tournesol...). 

Le sel de céleri

Comme son nom l'indique ce sel est essentiellement composé de céleri séché et déshydraté, un légume naturellement riche en sodium biodisponible. A ne surtout pas confondre avec le «sel au céleri», un mélange de sel (90 %) et de poudre de céleri (10 %).

Vous pouvez même le réaliser à la maison: 

  • Émincez très finement un pied de céleri branche. Étalez les lamelles sur la plaque du four recouverte de papier cuisson.
  • Placez les lamelles de céleri dans votre four à la température minimale, porte ouverte pour évacuer l'humidité, pendant 5 à 6 heures.
  • Réduisez-les en poudre et conservez-le dans un pot hermétique.

Le Kelpamare

A la différence de la sauce soja, le Kelpamare est une sauce 100 % végétale qui se compose de protéines de maïs et de soja, de sauce soja, de sel, d'extrait de l'algue marine kelp (0,1%), ainsi que d'extraits végétaux, d'arôme naturel d'oignons grillés, d'extraits d'épices. Aussi bon pour assaisonner vos plats et vos salades, que pour relever finement les saveurs. Attention, n'oubliez pas de la stocker au frigo après ouverture. 

Le sel gris de guérande

Contrairement au sel blanc, raffiné à l’extrême, le sel gris est riche de la totalité de ses nombreux minéraux: magnésium, calcium, potassium, fer, manganèse. Goûtez-le avec modération, mais en profitant d'un maximum de nutriments. 

Les algues

Naturellement salées, les algues sont la parfaite alternative au sel blanc. Quelques feuilles dans une salade, dans un potage ou dans un plat de poisson et votre repas aura le goût mais pas le sel. En plus, elles offrent une dose non négligeable de fibres douces (33 à 55% de la matière sèche des algues). 
Voici les algues les plus courantes, à trouver sous forme déshydratée ou au rayon frais de votre magasin bio: 

  • La nori: celle que l'on trouve dans les makis, elle est particulièrement riche en protéines et en calcium. Présentée sous forme sèche, elle a l'avantage de se conserver longtemps.
  • La dulse: elle a un goût iodé à la fois doux et relevé. 
  • La laitue de mer: c'est une algue souvent vendue sous forme de paillettes. Elle est très riche en vitamine C.
  • La wakamé: servie en salade dans les restaurants japonnais, cette algue est riche en minéraux et a un petit goût d'huître. C'est l'une de nos préférées. 

Le sel hyposodé

C'est un sel «allégé» en sodium. Présenté sous sa forme liquide il est en enrichi en oligo-éléments divers. Son goût est le même que le sel mais le sel hyposodé contient jusqu'à 75 % de sodium en moins.

 

Articles du même dossier
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !