Cuisine saine

Couleurs des aliments et régime équilibré

Publié le 30 août 2016
La couleur dans une assiette, un signe de repas équilibré
La couleur dans une assiette, un signe de repas équilibré
© Pixabay

La couleur stimule notre appétit pour les aliments sains, et la nature nous offre un incroyable assortiment de couleurs : le rouge profond des tomates, le violet pourpre des aubergines, le jaune vif des citrons, les verts panachés des salades, le brun doré du pain frais. Alors on n'hésite pas à colorer nos assiettes !

Comme pour les vêtements, le jardin et la maison, les couleurs natu- relles sont des sources de bienfaits, de guérison et d’énergie dans la cuisine et l’alimentation.

LA NUTRITION COLORÉE
Pour profiter des bienfaits nutritionnels des couleurs, il faut appliquer le spectre de l’arc-en-ciel au régime alimentaire – le rouge et l’orange de la viande rouge et des pêches, le jaune or du riz, des céréales complètes et des bananes, le vert de la laitue, des pois et des kiwis, le bleu-violet des olives, des prunes et des betteraves. Observez les couleurs des aliments que vous avez l’habitude de consommer. Si une couleur s’impose, vous devrez probablement diversifier votre régime afin d’offrir à votre corps un plus grand éventail de nutriments équilibrés.

OPTIMISER LES ALIMENTS
Afin de tirer le maximum de bienfaits du contenu nutritionnel et de la couleur des aliments, il est préférable de les consommer crus ou à peine cuits. Trop cuire un légume détruit ses couleurs, ses vitamines et ses minéraux – comparez la couleur des carottes que vous venez de râper à celle des carottes en rondelles servies dans les établissements de restauration de masse. Si possible, procurez-vous exclusivement des ingrédients biologiques frais sans additifs chimiques non naturels.

Consommez des légumes cuits à la vapeur, plutôt que bouillis, afin de préserver leurs couleurs et leurs bienfaits nutritionnels. Cuisinez les aliments peu de temps après les avoir achetés ou ramassés – si vous avez un potager, apportez-les directement de votre jardin sur votre table.

Préparez vos plats juste avant de les servir ; la recherche a démontré que des légumes cuisinés conservés trop longtemps perdaient de leur valeur nutritionnelle. Enfin, ne vous précipitez pas. Accordez toute votre attention aux aliments lors de la pré- paration des plats et des repas. Emplissez votre cœur d’amour pour la famille ou les amis avec lesquels vous les partagerez.

NATUREL OU SYNTHÉTIQUE ?
Consciente de l’attrait de la couleur, l’industrie alimentaire privilégie les couleurs synthétiques les plus vives pour rendre ses aliments appétissants – pensez aux couleurs criardes de certaines glaces et d’aliments de fast-food. Dans ce cas précis, notre amour des couleurs risque de nous induire en erreur. Si ces couleurs synthétiques séduisent, elles sont loin d’apporter les nutriments dont nous avons besoin. Par égard pour notre santé, nous devons donc apprendre à faire la distinction entre les couleurs naturelles et synthétiques.

LES COULEURS DE L’ARC-EN-CIEL D’UN RÉGIME ÉQUILIBRÉ
Si votre régime alimentaire contient une juste association de couleurs, votre alimentation sera équilibrée et source de santé et de vitalité.

  • Environ la moitié des aliments consommés doit provenir de la gamme centrale du spectre Brun doré à vert ; le reste du repas doit comporter des aliments bleu-indigo, violets et rouges.
  • Un repas sain doit inclure des aliments brun/doré, vert et rouge/orange
  • Par exemple, du blanc de poulet avec des carottes et des poivrons rouges (rouge/orange), des pommes de terre (brun/doré) et des brocolis avec des pois et des haricots (vert). Les viandes blanches et rouges sont généralement classées dans la catégorie des aliments rouges.
  • Pour un régime équilibré, vous devez consommer des aliments bleus, indigo et violets
  • Une assiette de mûres, de cerises noires et de raisins noirs.
  • En matière de nutrition, l’harmonie des couleurs s’adapte facilement à vos besoins alimentaires
  • Remplacez le poulet par du fromage si vous êtes végétarien, ou des lentilles si vous êtes végétalien.

Cet article est tiré du livre de Charles Phillips, L'influence énergétique des couleurs, paru aux éditions Le courrier du livre.

Articles du dossier Recettes végétaliennes végan
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte