Graines de chia

Les différentes formes et utilisations du chia

Publié le 23 janvier 2015 - Mis à jour le 27 janvier 2015
1/5
© Pixabay

1 Graines de chia sèches

De couleur noire ou blanche, la graine de chia n’a que peu, voire quasiment pas de goût. Si certains gourmets pourraient y trouver à redire, son principal atout est son utilisation versatile et tout-terrain : on peut l’incorporer dans toutes les préparations et l’associer à tous les aliments pour bénéficier de ses vertus nutritionnelles. 

 

Lire la suite ci-dessous

Conseil conso : Graines de chia noires, Keimling. Keimling recommande de limiter sa consommation à 15 g de graines de chia par jour.

© © Drinknutmilk.com

2 Graines de chia trempées

Les graines de chia s’utilisent également en liquide ou en gel, pour donner de la consistance aux plats ou pour profiter de leurs vertus absorbantes. Les fibres solubles contenues dans le gel de chia agissent comme un barrage empêchant les hydrates de carbone d’être libérés trop vite dans le corps. On peut ainsi mieux contrôler sa glycémie et son taux de cholestérol et bénéficier d’un effet de satiété.

 

Lire la suite ci-dessous

Conseil conso : Graines de chia Crubio, disponibles sur le site Force Ultra Nature.

© Pixabay

3 En remplacement de l’œuf

Petite astuce, les graines de chia remplacent avantageusement les œufs dans les préparations cuites pour des recettes végétaliennes. Pour l’équivalent d’un œuf, mélanger c.s de graines de chia finement, moulues à 3 c. à soupe d'eau. Laisser reposer une dizaine de minutes en mélangeant régulièrement. La texture et la consistance finales ressemblent à du blanc d'œuf.

 

Lire la suite ci-dessous

Conseil conso : Graines de chia, disponible sur le site lifefood24.fr

© Pixabay

4 Huile de graines de chia

L’huile de chia est obtenue en pressant à froid les graines de chia. Elle est ensuite filtrée pour obtenir une huile claire à l’arôme délicat. Plus de cinq kilos de graines de chia fournissent un litre d’huile. Cette huile contient la proportion exceptionnelle de 65% d’acides gras oméga-3 ; certains la considèrent comme la meilleure source d’oméga-3 végétale au monde !

5 Et du côté des petites gourmandises…

Oui, on peut se faire plaisir avec des douceurs enrichies au chia ! Raw Health propose ainsi des boules citron et graines de chia, disponible sur le site Un monde Vegan. De véritables concentrés d’énergie. A base de dattes, d’amandes, de graines de chia et d’un zeste de citron, elles vous suivront dans vos voyages et sorties sportives, et combleront vos petites fringales. 
 

Les graines de chia sont un super aliment, à découvrir sans tarder ! Léa a recherché des meilleures façons de profiter de leurs bienfaits nutritionnels.

Graines de chia sèches

De couleur noire ou blanche, la graine de chia n’a que peu, voire quasiment pas de goût. Si certains gourmets pourraient y trouver à redire, son principal atout est son utilisation versatile et tout-terrain : on peut l’incorporer dans toutes les préparations et l’associer à tous les aliments pour bénéficier de ses vertus nutritionnelles.
Il n’est pas nécessaire de moudre les graines de chia, à l’inverse des graines de lin. Elles sont d’ailleurs plus stables que ces dernières, de par leur plus forte teneur en anti oxydants. De petite taille (semblable à la graine de pavot), leur aspect craquant en bouche est très agréable.
Sèche, la graine de chia convient aux préparations sucrées et salées. Elle peut être incorporée aux pâtisseries, pâtes à pain et gâteaux, ajoutée aux yaourts et compotes, saupoudrée sur une salade ou des légumes. On conseille d’un manger 1 à 2 c.s  par jour pour un adulte, la moitié pour un enfant.

Conseil conso : Graines de chia noires, Keimling. Keimling recommande de limiter sa consommation à 15 g de graines de chia par jour.

 

Graines de chia trempées

Les graines de chia s’utilisent également en liquide ou en gel, pour donner de la consistance aux plats ou pour profiter de leurs vertus absorbantes. Les fibres solubles contenues dans le gel de chia agissent comme un barrage empêchant les hydrates de carbone d’être libérés trop vite dans le corps. On peut ainsi mieux contrôler sa glycémie et son taux de cholestérol et bénéficier d’un effet de satiété.
On peut les mélanger à l’aide d’un blender ou d’une fourchette dans de l’eau ou du lait végétal, pour obtenir un gel plus ou moins liquide selon la consistance souhaitée. Après un temps de repos, le gel gonfle pour prendre l’aspect d’une pâte que l’on peut agrémenter de fruits et fruits secs, cacao, coco, sucre de canne, ou épices, selon l’envie du moment.

Conseil conso : Graines de chia Crubio, disponibles sur le site Force Ultra Nature. Jérôme, de Force Ultra Nature, propose de consommer ces graines sous forme de «chia fresca», boisson populaire au Mexique et en Amérique centrale. Il suffit de mélanger deux c.c de graines dans une tasse d’eau, d’ajouter un zeste de citron lime, un édulcorant de son choix, et de savourer. Désaltérant et délicieux !

 

En remplacement de l’œuf

Petite astuce, les graines de chia remplacent avantageusement les œufs dans les préparations cuites pour des recettes végétaliennes. Pour l’équivalent d’un œuf, mélanger c.s de graines de chia finement, moulues à 3 c. à soupe d'eau. Laisser reposer une dizaine de minutes en mélangeant régulièrement. La texture et la consistance finales ressemblent à du blanc d'œuf.

Conseil conso : Graines de chia, disponible sur le site lifefood24.fr. Les graines de chia ainsi utilisées auraient la capacité de réduire l'envie d'aliments gras et sucrés. Elles contribueraient à une bonne digestion et auraient une action purifiante sur le système digestif.

 

Huile de graines de chia

L’huile de chia est obtenue en pressant à froid les graines de chia. Elle est ensuite filtrée pour obtenir une huile claire à l’arôme délicat. Plus de cinq kilos de graines de chia fournissent un litre d’huile. Cette huile contient la proportion exceptionnelle de 65% d’acides gras oméga-3 ;  certains la considèrent comme la meilleure source d’oméga-3 végétale au monde ! Ainsi 1 cuillère à soupe suffit pour nous apporter 100% de notre apport journalier recommandé en oméga-3. Elle est également riche en anti oxydants ce qui la rend facilement conservable, et a contrario faible en sodium ce qui aide à diminuer les risques de maladies cardiovasculaires.
L’huile de chia se consomme de préférence crue, pour profiter de ses propriétés nutritionnelles. 

Conseil conso : Connue et reconnue en Amérique, l’huile alimentaire de chia était jusqu’ici introuvable en Europe. Elle vient d’être autorisée par la Commission européenne pour un usage alimentaire. Elle devrait donc venir à nous très prochainement !

 

Et du côté des petites gourmandises…

Oui, on peut se faire plaisir avec des douceurs enrichies au chia ! Les boules citron et graines de chia de Raw Health, disponibles sur le site Un monde Vegan, sont de véritables concentrés d’énergie. A base de dattes, d’amandes, de graines de chia et d’un zeste de citron, elles vous suivront dans vos voyages et sorties sportives, et combleront vos petites fringales.
 

 

Notre contributrice 

Léa Durupt est l'auteure du blog Je bénis l'inventeurcontributrice au blog participatif Vivremieux ! et co-animatrice sur Radio Médecine Douce.

Retrouvez Lea Durupt pour sa chronique sur Radio Medecine Douce

Toutes les chroniques de Lea sont sur sa page Facebook

Articles de la même rubrique
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réactions à l'article
Par Nora Bartelheimer le 25 janvier 2015 à 16h10
Graines de lin

Ce qu'il faudrait dire aussi, c'est que les graines de lin ont les mêmes propriétés et sont cultivée en France, elles ! On pollue donc moins la planète qu'avec les graines de chia qui viennent de l'autre bout du monde. C'est à la mode parce que ça fait exotique mais on un très bon équivalent chez nous !

Par Manul le 27 janvier 2015 à 12h46
pas tout à fait pareil

Nora, pour tirer tous les bénéfices des graines de lin, il faut les broyer, ce qui n'est pas le cas des graines de chia.
De plus, ces petites graines sont plus riches en fibres et oméga ! ;-)
En revanche (heureusement), ce n'est pas vraiment à la mode, car peu de personnes connaissent et hier à la pharmacie, ils devaient passer une commande et ils ne savaient pas du tout ce que c'était (ils étaient à 5).
Je leur ai expliqué et ce matin je leur ai ramené un peu pour voir ce que ça donnait.
Moi qui suis allergique aux oeufs, je prends ça entre autres. Mais il y a beaucoup de choses qui remplacent les oeufs. :-)

Par Manul le 27 janvier 2015 à 13h05
pas tout à fait comme le lin

Nora, pour tirer tous les bénéfices des graines de lin, il faut les broyer, ce qui n'est pas le cas des graines de chia.
De plus, ces petites graines sont plus riches en fibres et oméga ! ;-)
En revanche (heureusement), ce n'est pas vraiment à la mode, car peu de personnes connaissent et hier à la pharmacie, ils devaient passer une commande et ils ne savaient pas du tout ce que c'était (ils étaient à 5).
Je leur ai expliqué et ce matin je leur ai ramené un peu pour voir ce que ça donnait.
Moi qui suis allergique aux oeufs, je prends ça entre autres. Mais il y a beaucoup de choses qui remplacent les oeufs. :-)

Par Nora Bartelheimer le 27 janvier 2015 à 16h08
Je travaille en magasin bio

Je travaille en magasin bio et on nous en demande sans arrêt. Mais nous n'en vendons pas pour les raisons exposées ci-desus. Ça va faire comme le quinoa : la demande va exploser, les prix avec, et ensuite les paysans d'Amérique du Sud ne pourront même plus se procurer ce qui fait partie de leur bol alimentaire de base.
Pour ce qui est du remplacement des œufs, ça marche aussi avec les fameuses graines de lin. Et puis les broyer n'est pas si compliqué, un petit mortier et hop le tour est joué !

Par Manul le 27 janvier 2015 à 13h06
pardon pour le doublon, je ne

pardon pour le doublon, je ne sais pas se qu'il s'est passé. Si un administrateur pouvait l'enlever svp. Merci

Par Manul le 28 janvier 2015 à 11h26
excuses

Nora, je ne voulais absolument pas vous vexer !!!
Et je vois les graines de chia exactement comme le quinoa, il va avoir une folie et après les personnes ne sachant pas « bien » le cuisiner ou en ayant marre, ça va tomber à l'eau et il n'y aura plus de demande, ou très peu.
Comme ça fait des années que j'utilise le xylitol, mais je l'achète en Belgique, car en France, je n'en trouve presque pas ou avec des mélanges, xylitol, maltinol, et autres édulcorants pour faire baisser le prix, car c'est assez cher, comme le sucre de coco aussi.
Et pour le lin, vous avez raison, je faisais pareil avant les graines de chia, car j'ai beaucoup d'allergies.

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte