Sushis

Les 5 ustensiles indispensables pour préparer des sushis

Publié le 30 avril 2014
Consultante freelance en alimentation, auteur culinaire, l'australienne met son expertise au service de nombreux médias. Elle donne aussi des cours de cuisine à Sydney.
Sushi Végétarien, de Brigid Treloar aux Editions La Plage
Sushi Végétarien, de Brigid Treloar aux Editions La Plage
© La Plage

Pour égayer vos recettes quotidiennes, optez pour les sushis végétariens. Ces délices sains et colorés sont faciles à réaliser. Voici une petite liste d'ustensiles indispensables pour devenir adapte du sushi veggie fait maison tirée du livre "Sushi Végétarien" de Brigid Treloar !

Cette liste d'ustensiles indispensables pour faire de délicieux sushis est tirée du livre Sushi Végétarien, publié aux Editions La Plage de Brigid Treloar. 

  • Baguettes (hashis)

Les baguettes japonaises sont plus pointues que les chinoises. Certaines, en laque, sont précieuses et décorées, d’autres en bambou ou en pin sont jetables et généralement présentées dans un étui en papier. En cuisine, on utilise des baguettes plus longues habituellement jointes par de la ficelle à une extrémité pour pouvoir les suspendre.

  • Mortier (suribachi) et pilon (surikogi)

L’intérieur du mortier n’est pas verni et est décoré d’un motif strié qui agit comme une râpe lorsqu’on y applique le pilon. Les mortiers japonais sont plus efficaces que les modèles classiques à la surface lisse. Nettoyer les stries à l’aide de la pointe d’une baguette en bambou.

  • Natte pour sushis en bambou (makisu)

Utilisée pour rouler les sushis et égoutter les légumes feuilles tels les épinards et le chou. Disponible en plusieurs dimensions, y compris un demi-format utile pour réaliser des sushis roulés à la main (temaki sushis). Laver la natte à l’eau savonneuse après usage, en brossant bien pour éliminer les grains de riz coincés entre les tiges de bambou. Rincer soigneusement à l’eau claire et laisser sécher debout à l’air libre.

  • Poêle à omelette japonaise (makiyakinabe)
De forme traditionnellement carrée ou rectangulaire, elle existe aussi en version antiadhésive. Elle permet de confectionner les omelettes japonaises (tamagoyaki) et les crêpes aux oeufs très fines (usuyaki tamago). Verser de l’huile dans la poêle avant usage et essuyer le surplus. Nettoyer la poêle après usage à l’aide d’un chiffon imbibé d’huile puis d’un torchon propre ou d’essuie-tout. Ne jamais la récurer avec un tampon abrasif. Ne jamais s’en servir pour un autre usage. On peut lui substituer une poêle ou un poêlon rond. Dans ce cas, il suffit de tailler ensuite l’omelette obtenue aux bonnes dimensions.
  • Râpe
Les râpes japonaises râpent plus finement et plus régulièrement que la plupart de leurs équivalents occidentaux. Elles sont particulièrement adaptées pour le wasabi. Pour obtenir du jus de gingembre, le râper finement puis le presser délicatement. Nettoyer les aspérités de la râpe à l’aide d’un pinceau à pâtisserie pour en éliminer les fibres de gingembre. On peut aussi plaquer une feuille de papier sulfurisé sur la râpe avant usage. Il suffit ensuite de soulever le papier pour récupérer le gingembre et la râpe reste propre.
Cette liste d'ustensiles indispensables pour faire de délicieux sushis est tirée du livre Sushi Végétarien, publié aux Editions La Plage de Brigid Treloar. 
Retrouvez les recettes végétariennes et gourmandes de Mlle Pigut et tous les bons plans pour passer simplement en mode "végé" dans notre magazine Hors Série végétarien dispo en PDF ou sur iPad. 

>> J'achète la version PDF du Hors-Série Végétarien

 

>> J'achète le Hors-Série végétarien sur iPad

 

Articles du dossier Cuisine d'ailleurs
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte